Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 C'était nous

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: C'était nous   Dim 29 Juin 2014 - 14:54

C'était nous



Critique T.1: Pour son premier jour au lycée, Nanami Takahashi essaie de s'intégrer du mieux qu'elle le peut! Pour cela, rien de tel qu'une discussion entre filles concernant le beau gosse de service, Yano Motoharu, un garçon doué et souriant.
Pas aussi intéressée que ses nouvelles amies, Nana va pourtant bientôt être de plus de plus attirée par le jeune homme qui semble cacher un lourd passé...

Très intriguée par ce shôjô considéré comme "classique", multi-adapté (animé, films live) et qui a tout même remporté le prestigieux Prix Shôgakukan à l'instar des excellents Le Sablier, Nana ou encore Princesse Kaguya, j'ai profité de la fin de la publication pour acquérir l'intégrale d'occasion.

On retrouve dans cette comédie lycéenne tous les ingrédients d'une bonne romance, l'héroïne est mignonne, douce et curieuse, le héros est classe, à la fois solaire et sombre, du fait du drame qu'il a vécu.
Les doux émois des premières amours transparaissent bien dans leurs échanges et leurs pensées, et les situations s'enchaînent, amenant l'intrigue amoureuse à avancer à grands pas ce qui est plutôt un bon point.
Le passé dramatique de Yano est justement exploité jusqu'ici, et même si l'ensemble n'a rien d'original, le récit garde suffisamment de fraîcheur pour accrocher.

Malheureusement l'ensemble est gâché par une narration éclatée certes propre aux shôjôs, mais ici vraiment mal gérée, les bouts de phrases flottant d'une bulle à l'autre n'ayant pas vraiment de sens, il est même parfois difficile de savoir quel personnage parle ou pense. Les textes sont de plus très légers et superficiels, si bien que la lecture est absolument alourdie par ces bouts de texte inconsistants qui polluent souvent le récit.
On espère que ce défaut sera bien vite gommé dans les tomes suivants...

En tout cas le trait de Yuuki Obata, très rond et doux, rend le titre agréable à parcourir, même s'il semble un peu en décalage avec l'âge des personnages.
En tout cas la couverture avec sa colorisation très douce et à la luminosité bien dosée transmet bien l'ambiance qui se dégage des pages intérieures.
Pour information, en 2010 Soleil a réédité ce premier volume avec une couverture alternative ainsi qu'en bonus une interview exclusive de Yuuki Obata réalisée à l'occasion du salon Mangazur 2009 où elle était l'invitée d'honneur! N'hésitez pas si vous le pouvez à vous procurer cette version exclusive.

Offrant un début de romance classique et sans grande originalité, ce premier tome de C'était nous souffre d'une narration poussive qui gâche quelque peu ses qualités. A voir sur la durée!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Dim 29 Juin 2014 - 15:22



Critique T.2: Comme l'on s'y attendait, les choses avancent à grands pas dans ce nouveau tome (ce qui est plutôt un bon point!). Tour à tour agacée ou intriguée par les réactions de Yano, Nana semble tomber irrésistiblement amoureuse... En parallèle et par flashbacks on en découvre plus sur le passé amoureux du lycéen...

Ce second tome de C'était nous s'avère un peu plus passionnant que le premier. Si les situations qui s'enchaînent sont très classiques des shôjôs avec une mise en scène qui manque parfois d'impact, la romance reste somme toute plutôt mignonne entre nos deux tourtereaux.
Les dialogues sont un peu mieux écrits que dans le premier volume, et même s'il subsiste encore un peu de ce badinage de bulle en bulle un peu pénible à lire, l'ensemble reste un peu plus compréhensible.

Les émotions sont bien présentes, toutes en légèreté, avec beaucoup de franchise et de bons sentiments, et une ambiance plus mélancolique que franchement dramatique, le titre offre donc au final une lecture plutôt honnête et divertissante, bien que la romance y soit banale.

Les dessins sont toujours aussi doux, particulièrement au niveau du rendu des visages, et l'on trouve des trames à foison, transposant graphiquement la poésie et la douceur de l'amour naissant entre les personnages.

Un second tome meilleur que le premier même si la série ne casse pas vraiment des briques jusqu'ici...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Dim 29 Juin 2014 - 16:21



Critique T.3: Nana et Yano se rapprochent de plus en plus, et s'aperçoivent qu'il est difficile de connaître tout de l'autre, et de faire confiance à celui ou à celle que l'on aime...

Ce troisième opus de C'était nous continue de dérouler l'intrigue amoureuse entre les héros, en développant un peu plus quelques personnages secondaires, comme Takeuchi, le bon pote, ou Yamamoto, la petite sœur de la jeune fille décédée...
Au fil des révélations, on sent que certains secrets subsistent dans les relations qu'ont eues tous ces personnages il y a un an... Et comme cela arrive souvent, on sent que la partie la plus intéressante du récit se situe dans le passé, tandis que la romance présente est un peu plus banale et convenue.

Nos deux héros franchissent cependant plutôt rapidement les étapes d'une relation à deux, comme le montrent les dernières pages, on attend donc de voir où l'intrigue va ensuite se diriger...

Graphiquement, la mangaka nous propose des planches toujours aussi jolies et mignonnes, avec une couverture toujours aussi délicate qui interpelle par la douceur qu'elle dégage.

On sent que le titre s'engage dans une romance simple et classique, agréable à lire même si elle manque d'originalité. On se demande néanmoins s'il y a bien matière à étirer l'intrigue sur seize volumes!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 31
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: C'était nous   Lun 30 Juin 2014 - 15:27

Autant j'ai trouvé l'anime charmant, autant je n'ai pas du tout croché au manga, surtout en raison de sa narration super confuse je trouve...

_________________


Dernière édition par Sherryn le Mar 1 Juil 2014 - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Lun 30 Juin 2014 - 19:30

Oui j'avoue que c'est très confus >.< Le premier tome rebute... enfin je vais lire jusqu'au bout, je verrai bien (mais ça sent la série à revendre après lecture! Razz)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 31
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: C'était nous   Mar 1 Juil 2014 - 11:41

j'ai aussi fait ça, bien que je n'ai pas terminé le manga (mais je n'avais pas du tout envie de continuer), je l'ai revendue plus cher que je l'avais acheté lol

Tu me raconteras la fin ? ^^ L'anime ne fait que la première partie alors je ne connais pas la deuxième ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Mar 1 Juil 2014 - 17:32

Okay je te mettrai ça ici sous spoiler ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuki
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5323
Age : 20
Emploi : Semperdeus
Dimension habitée : Île de France
Début de la quête : 28/08/2012

MessageSujet: Re: C'était nous   Mar 1 Juil 2014 - 17:35

J'ai vaguement entendu parler de C'était nous, il faut dire que c'est devenu une des multiples références dans les mangas romantiques... pourtant, il me tente pas trop. :/
En plus, je pensais que la série était épuisée, mais en fait non o.O Où ai-je bien pu voir ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Mar 1 Juil 2014 - 17:38

Oui certains tomes doivent être en rupture, Soleil avait fait une annonce...
Perso j'ai eu l'intégrale (16 tomes + fanbook) à 37,79€ donc je ne me suis pas trop ruinée pour découvrir la série ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 31
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: C'était nous   Mar 1 Juil 2014 - 20:38

très franchement, si vous avez l'occasion, regardez plutôt l'anime, il est adorable et n'a pas le problème de mise en page... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 29
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: C'était nous   Mar 5 Aoû 2014 - 21:13

@Sherryn : c'est ce que je compte faire
j'ai reçu le coffret avec mon abonnement gold donc je compte faire la série en anime, et si ça me plait voir pour tenter le manga

mais ce que tu écris ça me surprend xD ça a beaucoup fait parler de lui lors de sa sortie et autour de la série en général également et en positif généralement x) ça surprend un peu du coup vos remarques xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Mar 5 Aoû 2014 - 22:38

Perso, au vu des critiques positives dont tu parles, je m'attendais à accrocher et j'ai été complètement désarçonnée par un premier tome très poussif! O.o

Je suis en train de reprendre ma lecture de cette série donc je vais pouvoir vous chroniquer la suite, mais si l'histoire est sympa et les personnages attachants, la narration reste hyper confuse (la plupart du temps on ne sait pas qui parle ni pour dire quoi) et le développement est archi-classique. Je m'attendais clairement à autre chose. Neutral

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Mer 6 Aoû 2014 - 12:08



Critique T.4: Le cap de la première fois entre Nanami et Yano semble difficile à franchir, mais pas autant que celle des "ex" de Yano... L'ombre d'autres filles, qu'il s'agisse de Nana ou de Yamamoto, plane en effet sur l'amour parfait et réciproque de notre jeune couple. Vont-ils résister à la jalousie qui les dévore?

L’histoire avance pas mal dans ce tome, et si les sentiments exprimés paraissent parfois un peu immatures, ils correspondent en tout cas à ce que l'on peut ressentir lors d'un premier amour à quinze ans: le besoin d'un amour exclusif et réciproque, de ressentir la même intensité des sentiments, la jalousie qui mine chacun à la simple idée que l'autre puisse encore penser à quelqu'un d'autre...
D'autant plus qu'on ne peut pas rivaliser avec les morts...

Les dessins sont toujours aussi mignons, on s'habitue à ces bouilles rondes et expressives, même si les graphismes donnent plus l'impression qu'on a affaire à des enfants plutôt qu'à des lycéens.
Par ailleurs, la narration gagne en lisibilité, même si les dialogues restent parfois un peu confus, de même que les monologues intérieurs (on a souvent du mal à savoir qui parle).
La transition entre le présent et les flashbacks du passé manque également parfois de clarté, mais c'est peut-être une volonté de la mangaka d'entretenir une confusion sur la chronologie des évènements.

En creusant le thème d'un amour fort qui transporte chacun de nos héros tout en les faisant souffrir, C'était nous nous offre une romance sympathique mais classique.
Avec une fin de volume qui amène un changement important dans la relation de notre couple de héros, l'intrigue avance d'un bond, on reste donc curieux de la tournure que vont prendre les choses par la suite.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Mer 6 Aoû 2014 - 12:29



Critique T.5: Loin de Nana, Yano voit d'autres filles mais continue de penser à celle qu'il aime encore... Une rivalité commence d'ailleurs à naître avec son meilleur ami Takeuchi, prêt à tenter sa chance avec Nana, même si cela doit briser leur amitié!

Ce cinquième volume tourne autour des sentiments blessés, des doutes et des hésitations qui agitent les cœurs de nos héros. Chacun tente sa chance, en attendant de trouver enfin un amour réciproque.

Yuuki Obata continue sa valse des sentiments, et même si on ne s'ennuie pas à la lecture, on a du mal à accrocher vraiment à ces atermoiements continuels qui minent Nana et Yano. Il y a une certaine superficialité dans les dialogues, un manque de profondeur, qui rend les péripéties semblables à des amourettes de lycée, plus qu'à une véritable romance dramatique.
A travers les mots et les expressions des personnages, on ressent les émotions que l'auteur veut nous transmettre, mais celles-ci manquent de force pour nous toucher vraiment et nous impliquer dans l'angoisse et l'espoir que les héros se retrouvent.
On est d'ailleurs surpris de constater qu'une année s'est écoulée depuis le début du récit, et cela contribue à augmenter notre impression que l'histoire est un peu diluée, dans le temps comme dans l'intensité des sentiments...

La mangaka nous propose en fin de volume un long supplément, avec un flashback sur l'amitié de Yano et de Takeuchi, déjà précédemment mise à l'épreuve face à l'amour d'une même fille. L'issue est-elle une indication sur ce qui se passera à présent avec Nana?
A voir dans les prochains tomes...

Avec une romance sympathique mais qui manque d'intensité, C'était nous est toujours aussi divertissant à suivre mais manque de ce petit quelque chose qui ferait sortir la série du lot.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Jeu 7 Aoû 2014 - 12:24



Critique T.6: Toujours tiraillée entre Takeuchi et Yano, Nanami semble hésiter... L'amitié des deux garçons va-t-elle être brisée à cause de cette rivalité amoureuse? Qui Nanami va-t-elle finalement choisir?

Ce sixième tome coupe enfin le suspense et nous offre une conclusion plutôt attendue et évidente. Néanmoins les choses ne sont pas si faciles que ça, et se remettre de sentiments blessés peut prendre du temps... En effet, les paroles restées en suspens continuent de tirailler le cœur de chacun des protagonistes.

La romance sentimentale de C'était nous avance petit à petit, avec de nouveaux rebondissements dans une histoire d'amour décidément bien compliquée et douloureuse pour nos héros.
Malheureusement les dialogues plutôt faibles manquent d'une efficacité plus percutante pour rendre la force des émotions qui bouleversent tant les personnages. Certains moments censés être décisifs manquent ainsi d'impact.

Peut-être aussi, parce qu'à l'image de la couverture toute douce et mignonne, les dessins restent ronds et chaleureux, un peu enfantins...

Si Takeuchi nous est sympathique par ses déclarations et ses gestes attentionnés, et qu'on est touché par la mélancolie et la maladresse de Yano, Nanami nous paraît par contre de plus en plus difficile à cerner.
Hésitante et indécise, la jeune fille bien qu'inexpérimentée en amour, semble se chercher des excuses en tentant une psychothérapie sauvage et bien maladroite sur son ex, d'autant plus inefficace qu'elle est couplée à un petit jeu cruel de chaud et froid amoureux...
L'évolution de l'héroïne la rend presque antipathique tant son attitude nous désarçonne dans son insistance à confronter l'élu de son cœur à un choix impossible.

Et au final, si l'histoire d'amour développée dans cette série est touchante dans le sens où elle nous rappelle les premiers émois amoureux, la narration et les choix scénaristiques de Yuuki Obata ont un petit quelque chose de bancal et de confus qui nous empêchent de nous impliquer vraiment dans l'intrigue.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Jeu 7 Aoû 2014 - 14:55



Critique T.7: "Aimer... ça se fait sans efforts", "C'est possible de se forcer à aimer"... Deux phrases prononcées par la même personne à quelques pages d'intervalle et qui illustrent bien l'ambivalence de l'héroïne, tour à tour confiante et hésitante, en tout cas loin de la bonne humeur qu'elle affichait auparavant, et devenue souvent boudeuse, et pleine de reproches.
Ainsi elle continue de faire tourner en bourrique l'élu de son cœur, qui de son côté, sans penser à mal, la blesse pourtant continuellement...

L'auteur joue sur les "quiproquos sentimentaux" où les sentiments des personnages se croisent sans jamais se répondre, si bien que personne ne parvient à être heureux dans le couple principal de la série. En dépit de tout, et malgré le temps qui passe même loin de l'autre, leur amour est toujours présent, mais certainement un peu moins crédible pour le lecteur qui se demande pourquoi leur histoire est si compliquée alors qu'il n'y a objectivement pas d'obstacles à leur bonheur.

Yuuki Obata s'ingénie donc à en ajouter, des obstacles, en creusant les triangles amoureux puisque Yano comme Nanami sont tous les deux l'objet d'amours à sens unique. Arrivés au septième tome de la série, on est cependant de moins en moins dupes de ce faux suspense, tant tout (à commencer par le titre de la série) ramène inlassablement le récit à la romance principale de l'intrigue.

Malgré tout, un véritable changement dans la famille d'un de nos deux tourtereaux va peut-être enfin bousculer les choses, et ranime incontestablement notre intérêt...

Il y a du bon et du moins bon dans cette série. Si l'ambiance et les personnages sont plutôt réussis, on a par contre un peu de mal à entrer dans le jeu de l’atmosphère dramatique forcée qui se dessine au fur et à mesure des tomes.
De même, bien que la narration ait gagné en fluidité et en clarté, avec de surcroît des péripéties plus consistantes, on a l'impression qu'au fur et à mesure les personnages perdent confiance en eux et se retrouvent ballotés par des émotions qui les dépassent, sans même comprendre leurs propres réactions.

Il est donc toujours difficile de s'impliquer vraiment dans la série à cause de ces quelques défauts, néanmoins la lecture est bien moins poussive qu'à ses débuts, et le récit bouge et ça c'est appréciable.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Jeu 7 Aoû 2014 - 19:22



Critique T.8: L'intégralité de ce huitième tome développe le rebondissement qu'on avait découvert à la fin du volume précédent, jusqu'à un dénouement irrévocable pour Yano et Nanami.
Malheureusement, on s'ennuie beaucoup à la lecture des nouveaux atermoiements qui secouent les personnages, particulièrement Nanami, qui se pose en héroïne mièvre de plus en plus énervante.

Les deux héros continuent de se tourner autour sans se dire les choses vraiment importantes, et on en vient à se demander s'ils ne sont pas plus amoureux de leur concept de l'amour éternel qu'attentifs à essayer de vivre l'instant présent. Même le passage censé enfin décanter leur relation de couple finit en queue de poisson...

Par ailleurs, Takeuchi en brave pote désintéressé, devient de moins en moins crédible, et la personnalité et les sentiments de Yamamoto sont toujours aussi survolés, on a donc une belle galerie de personnages secondaires décidés à souffrir et à attendre en silence.

Bien que la série interpelle de par les élogieuses critiques la concernant, et le prix reçu au Japon, on est déçu par l'immaturité de cette romance convenue et par la superficialité de ses personnages.
L'épilogue du tome, laissant néanmoins entrevoir une ellipse de quelques années, laisse imaginer la possibilité d'une avancée significative dans le scénario, on se penchera sur la suite pour voir ce qu'il advient de nos héros!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuki
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5323
Age : 20
Emploi : Semperdeus
Dimension habitée : Île de France
Début de la quête : 28/08/2012

MessageSujet: Re: C'était nous   Jeu 7 Aoû 2014 - 19:49

Vu tes critiques, ça a pas l'air de transcender le genre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Jeu 7 Aoû 2014 - 21:18

Jusqu'ici non... Neutral



Critique T.9: Après une longue ellipse, on retrouve Nanami à l'université. Cependant, suite à la promesse échangée avec Yano cinq ans plus tôt, les choses ne se sont pas passées comme prévu...

On espérait que voir Nanami plus âgée allait nous permettre de découvrir une héroïne plus mûre et plus posée: il n'en est rien, c'est tout simplement comme si le temps ne s'était pas écoulé pour elle. Elle reste tourmentée par les mêmes blessures et ressasse les mêmes sentiments depuis de nombreuses années, sans que le temps écoulé n'ait amoindri leur ressenti, et sans qu'elle ait pu passer à autre chose.
Sauf que dans la vie c'est complètement improbable d'être la même personne à 17 et à 22 ans et de nourrir toujours exactement les mêmes sentiments, basés uniquement sur des souvenirs qui plus est... Le pompon de l'irréalisme est atteint avec Takeuchi, visiblement pas mieux loti, et obsédé de la même manière par la même fille depuis tout ce temps.

La mangaka a probablement voulu intensifier l'aspect dramatique de l'amour éternel mais contrarié de ses protagonistes, bravant la distance et le temps, sauf qu'elle ne fait que transposer la même situation et les mêmes personnages dans le futur, sans amorcer l'once d'une évolution.
Concernant les graphismes, si on sent au début du volume un changement dans le chara-design et les tenues, traduisant le temps écoulé, au fil des pages Yuuki Obata retrouve son design habituel avec des personnages à l'allure toujours aussi jeune.

Finalement, la seule note intéressante de ce nouvel arc vient du mystère autour de Yano, tandis que justement un flashback nous ramène vers lui dans les derniers chapitres... Malheureusement, il sonne aussi le retour d'une foultitude de nouveaux personnages secondaires aux dialogues confus, avec l'introduction (encore) d'une énième jeune fille qui semble nourrir un amour à sens unique pour le héros...

On sent que l'histoire se creuse et qu'il y a une vraie volonté à densifier la psychologie des personnages, malheureusement les sentiments deviennent de plus en plus surjoués et peu crédibles à force de nous servir un romantisme pur et idéalisé.
Malgré tout, l'auteur nous accroche bien avec les interrogations autour du personnage de Yano, à suivre dans le prochain tome!




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Jeu 7 Aoû 2014 - 21:45



Critique T.10: L'intégralité de ce tome est consacrée à la suite du flashback centré sur Yano. On le retrouve donc en dernière année de lycée, cette fois-ci tiraillé entre la belle Sengenji et le retour de Yamamoto...

Ce volume fait un peu écho au premier tome, on a l'impression de reprendre le récit à zéro avec cette nouvelle année scolaire dans un autre lycée.
Cependant, même si le scénario se répète et manque de substance, l'intrigue est plus intéressante puisqu'elle est vécue du point de vue de Yano et que Nanami est absente du tome. On est donc gagnant sur les deux tableaux, et même si l'amour pur reste au cœur du récit (même loin d'elle, Yano reste indécrottablement attaché à sa petite amie), on suit avec intérêt l'évolution du jeune homme.

Car oui, contrairement à Nanami qui n'a pas avancé d'un pouce après tant d'années, Yano vit beaucoup de changements, que ce soit en famille ou à l'école, ce qui influence ses sentiments, mais façonne aussi d'une certaine manière son caractère et ses réactions. Sachant la tournure que prendront les choses quelques années plus tard, on est donc happé par le suspense entretenu par la mangaka sur les raisons de ce dénouement.

Par ailleurs, depuis le début de ce flashback, la narration reste plutôt confuse, sans compter les fautes d'orthographe de plus en plus présentes au fil des tomes, auxquelles s'ajoute même un problème de placement de texte dans les bulles d'une des planches du début du volume...

Malgré cette difficulté dans la lecture, on apprécie de suivre le développement autour de Yano et de Sengenji (et l'absence de Nanami!), et ce dixième volume remonte vraiment l'intérêt de la série.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Jeu 7 Aoû 2014 - 22:31



Critique T.11: On poursuit toujours le flashback sur Yano: son histoire familiale compliquée qui ressurgit, les difficultés que traverse actuellement sa mère, son rapprochement avec Sengenji, et l'inévitable éloignement avec Nanami qui découle de tout cela.
En effet s'il conserve intacte la pureté des sentiments qu'il porte à sa petite amie, elle n'est pas pour autant la confidente de ses tourments...

Extrêmement dramatique, ce onzième opus pourrait donner l'impression de tomber un peu rapidement dans la surenchère tragique, néanmoins pour une fois, on sent que le terrain a été préparé longtemps à l'avance par la mangaka qui avait glissé des indices ici ou là. La narration relativement efficace, portée par des personnages attachants (Yano, Sengenji) nous permet d'apprécier sincèrement la tournure de l'intrigue.

Le retour au présent, avec l'évolution de la relation entre Nanami et Takeuchi, et l'indice des toutes dernières pages, nous laissent cependant craindre le retour de retournements de situation amoureux prévisibles.
On espère tout du moins que si la suite doit prendre un tour attendu, Yuuki Obata nous proposera une narration plus mature et mettra en relief l'évolution de ses personnages!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Ven 8 Aoû 2014 - 17:29



Critique T.12: Takeuchi se décide à tenter le tout pour le tout, tandis que Aki et Nanami sont bouleversées par une retrouvaille inopinée... Sous forme de flashbacks, ce douzième tome se penche surtout sur le personnage de Yamamoto, plus important que ce qu'on pouvait imaginer...

Au travers du regard de ces trois jeunes filles toutes amoureuses du même garçon, on découvre un peu plus le personnage de Yano, entre celle qu'il aime, celle à qui il s'est confié, et celle avec qui il partage son quotidien, dans un temps suspendu à cause d'un passé trop douloureux.

Yano est incontestablement le personnage le plus intéressant de la série grâce à la justesse de ses sentiments et de ses réactions, terriblement maladroites, désemparées et humaines.
En contrepoint, on a du mal à s'attacher à Nanami, enfermée dans une bulle du passé, incapable d'avancer, et qui profite de la personne qui veut bien d'elle, sans lui céder tout à fait...
En revanche la palme du personnage le plus odieux revient sans peine à Yamamoto, qui malgré une souffrance compréhensible, entre un passé difficile et une solitude affective terrible, n'épargne personne et agit de la manière la plus égoïste qui soit...

C'était nous est un shôjô à part qui nous présente vraiment des personnages aux réactions extrêmes et pas toujours réalistes (Nanami, Takeuchi, Yamamoto).
Néanmoins, depuis quelques tomes, la narration plus éclatée, alternant les révélations entre présent et passé, et passant d'un point de vue à un autre, entretient une forme de suspense qui nous accroche et nous donne envie de lire la suite. L'émotion est d'ailleurs au rendez-vous lors des dernières pages...
Grâce au développement de certains personnages (Yano) et à l'apparition de protagonistes vraiment intéressants (Aki), la seconde partie de la série (c'est-à-dire après la chute du tome 8) est définitivement plus prenante que la première!

A noter que ce tome a bénéficié à sa sortie d'une édition limitée dotée d'une jaquette exclusive (une illustration du couple vedette en habits de mariés), c'est d'ailleurs cette version que je possède. ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Ven 8 Aoû 2014 - 18:08



Critique T.13: Enfin! L'ensemble du récit de ce treizième tome nous amène petit à petit vers les retrouvailles qu'on attendait... Et si la décision de Nanami était attendue, on est agréablement surpris de la maturité de la narration, qui nous propose un ton juste et touchant, reflétant plutôt bien l'évolution des personnages.

L'émotion est donc au rendez-vous, alors que l'intrigue se resserre sur nos deux héros.
La psychologie complexe de Yano nous touche, on a affaire à un garçon bouleversé finalement très jeune par deux tragédies, teintées des regrets des dernières paroles échangées, et par une tristesse sourde liées aux promesses non tenues.

La narration de Yuuki Obata est sublimée par un découpage éclaté original, revenant sans cesse sur les mêmes images et les mêmes paroles, afin de faire revivre au lecteur encore et encore la force des sentiments du couple principal, avant d'arriver à l'apothéose des retrouvailles.
Comment celles-ci vont-elles se passer et que vont devenir les personnages? La fin du volume nous en donne un bon aperçu mais il faudra lire la suite pour en découvrir plus!

En tout cas, après des premiers tomes poussifs à la narration confuse et à la romance un peu bateau (pour ne pas dire mièvre), la série passe au niveau supérieur avec une tonalité dramatique toujours présente (mais cette fois vraiment justifiée par les évènements), un développement poignant de certains personnages, et un meilleur rendu des émotions. A défaut d'être complètement séduit, on lit en tout cas désormais la série avec plaisir!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Ven 8 Aoû 2014 - 23:11



Critique T.14: Au grand dépit de Takeuchi, Nanami commence à revoir Yano... A force de se tourner autour, vont-ils réaliser leurs véritables sentiments?

Finalement tout le monde continue de souffrir, entre Aki qui se cantonne à un simple rôle de spectatrice, Takeuchi éternellement sur le carreau, Yano qui ne parvient pas à revenir vers celle qu'il aime, et Nanami qui ne sait pas non plus comment approcher son cœur sauvage...

L'histoire n'avance finalement pas beaucoup lors de ces nouveaux chapitres, où l'on voit surtout les personnages se croiser, se poser des questions, douter d'eux-mêmes et de leurs sentiments, se dire ce qu'ils ont sur le cœur...

L'expression du récit transmet toujours autant d'émotions, alors que nos héros multiplient les rendez-vous manqués. L'ensemble reste sympathique à lire, mais souffre à nouveau d'une certaine lenteur dans l'intrigue générale, alors qu'une certaine confusion flotte sur les transitions (on ne sait plus bien où sont les personnages, dans quelle ville, auprès de quels amis) et l'enchaînement des situations. On apprécie en tout cas le maintien de l'alternance des points de vue.

Avec un quatorzième tome qui étire un peu les choses, la série retombe dans une romance plus prévisible, où le lecteur finit par attendre que les personnages réalisent enfin ce que l'on sait déjà depuis un moment. A deux tomes de la fin, on espère que la mangaka garde encore quelques rebondissements en réserve!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: C'était nous   Ven 8 Aoû 2014 - 23:35



Critique T.15: A l'identique du tome précédent, ce quinzième volume continue de nous faire parcourir en long et en large les sentiments de Yano et de Nanami, tandis que les personnages secondaires (Aki, Takeuchi) ne semblent plus là que pour les soutenir ou leur faire la morale.
Le bon point de ce tome, reste le fait que la mangaka tourne enfin la page sur l'histoire de Yamamoto, avec un épilogue la concernant plutôt touchant grâce au geste de Yano, même si son personnage reste hautement antipathique...

Par ailleurs, la narration reste plutôt confuse, même en lisant les tomes en continu et en étant attentifs, on ne comprend plus très bien dans quelle ville les héros sont, s'ils travaillent encore ou sont en vacances... Ce sont surtout les sentiments qui priment avec un nouveau chassé-croisé amoureux entre Yano et Nanami.

Et même si le découpage des planches resté inspiré, les émotions transpirant des dessins, la mangaka finit par nous faire rééllement décrocher de son histoire, à force de nous asséner les sentiments douloureux de ses héros, dans une alternance infinie d'interrogations qui restent sans réponse, d'hésitations, et de faux espoirs....

En effet, autant le début de la seconde partie (tome 10 et suivants) amenait un renouvellement de l'intrigue avec un développement de l'histoire et du caractère des héros, et la respiration bienvenue apportée par de nouveaux personnages comme Aki, autant depuis deux tomes on assiste à un retour en force du côté guimauve, alors que les personnages secondaires passent à la trappe...
La redondance des flashbacks commence également à user un peu leur efficacité.

On avance enfin vers la fin, mais cela devient difficile de rester accrochés...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'était nous   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était nous
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [MANGA/ANIME] C'était Nous.
» C'était nous
» C'était nous - Bokura Ga Ita
» [ANIME/MANGA/VN] Fate/Stay Night
» Nouveautés MANGA de la semaine du 14/02/11 au 19/02/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Shôjô/Yaoi-
Sauter vers: