Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Ce que vous allez faire demain ...
Aujourd'hui à 12:44 par Shoichi

» Il est 16h29...
Aujourd'hui à 12:43 par Shoichi

» Pokemon [JV] Lune & Soleil, Pokemon Go Magicarpe Jump ...
Hier à 12:59 par Shoichi

» [Animé & Manga] L'attaque des titans
Hier à 10:45 par Gensen

» Ce que vous avez fait hier
Hier à 10:34 par Gensen

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Hier à 10:23 par Gensen

» Kurosagi, livraison de cadavres - Housui Yamasaki - Eiji Ôtsuka
Dim 28 Mai 2017 - 9:19 par Shoichi

» Prisonnier Riku
Dim 28 Mai 2017 - 9:17 par Shoichi

» Le temps qu'il fait ...
Mer 24 Mai 2017 - 13:03 par Gensen

» Delcourt (anciennement Akata/Delcourt)
Mer 24 Mai 2017 - 13:02 par Gensen

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Gensen
 
Shoichi
 
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Le clan des Otori - Lian Hearn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13150
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Le clan des Otori - Lian Hearn   Lun 14 Juil 2008 - 21:13



"Le silence du rossignol" est le premier tome d'une trilogie. Suivent "les neiges de l'exil" et "la clarté de la lune", suivis d'une conclusion ("le vol du héron" ainsi que d'une préquelle "le fil du destin").

Spoiler:
 

Au XIVe siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit au sein d'une communauté paisible qui condamne la violence. Mais celle-ci est massacrée par les hommes d'Iida, chef du clan des Tohan. Takeo, sauvé par sire Shigeru, du Clan des Otori, se trouve plongé au coeur de luttes sanglantes entre les seigneurs de la guerre.
Il doit suivre son destin. Mais qui est-il ?

Avis :

Le clan des Otori est un cycle de fantasy inspiré du monde médiéval japonais. L'ambiance de l'époque, malgré les quelques modifications destinées à servir le récit, est extrêmement bien retranscrite. Qui plus est, ces livres ne se content pas d'une histoire prévisible et manichéenne, ils servent une intrigue nébuleuse dont la finalité est difficile à percevoir, dans un univers développé et riche, aussi bien sur les plans politiques que géographiques ou historiques ; qui plus est, les protagonistes ne manquent de charme et le héros ne manque pas de nous entraîner dans ses réflexions et ses doutes (lui-même étant déchiré entre son éducation et son devoir).
J'ai beaucoup apprécié les trois tomes de la trilogie, dont les héros sont Takeo et Kaede, ils m'ont vraiment envoûtée. La lecture remonte à il y a longtemps mais je suis en train de relire le premier et j'aime toujours autant cette série.

La conclusion appelée "le vol du héron" m'a laissée beaucoup sceptique car j'ai détesté la fin et, d'une façon générale, le déroulement même du livre. J'aurais préféré ne pas le lire car il a en quelque sorte cassé les rêves que j'avais fait avec les trois premiers tomes.

La préquelle en revanche, qui raconte l'histoire de Shigeru Otori, est franchement passionnante et admirable ; très épique, elle met en scène un personnage complexe, dont les idéaux sont brisés par la réalité du monde. Elle présente tous les tenants et aboutissants qui aboutissent à la situation que devra affronter Takeo, et c'est passionnant. Shigeru est un personnage intéressant, tout ça m'a donné envie de relire le cycle en l'observant mieux ainsi qiue Naomi....

Bref, si vous aimez la fantasy et le Japon, ces livres ont une chance de vous plaire.
Surtout que le style de Lian Hearn mérite une mention car particulièrement soigné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Mi
Angyo Onshi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2204
Age : 32
Emploi : Etudiante
Dimension habitée : Parmi mes bouquins
Début de la quête : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Le clan des Otori - Lian Hearn   Mar 15 Juil 2008 - 1:07

ca fait des années que j'ai envie de lire ce bouquin, mais j'ai entendu bouceaup d'avis contradictoire dessu, donc j'hesites encore...un jour peut etre^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mi-crocosme.over-blog.fr/
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13150
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le clan des Otori - Lian Hearn   Mar 15 Juil 2008 - 9:18

En fait, c'est sûrement trop original et trop soigné pour être apprécié à sa juste valeur ; les gens préfèrent les trucs bien stéréotypés, plagiés de chez plagiés, mal écrits, avec des personnages manichéens (Les Chevaliers d'Emeraude, Eragon, ce genre de daubes merdiques et je pèse mes mots =p).
Ce livre est assez perturbant car il est trop adulte pour s'adresser aux jeunes, et paradoxalement trop jeunesse pour plaire aux adultes, donc il faut faire partie des deux publics... De plus, les noms japonais sont juchés déplaisant par certaines personnes, juste parce qu'ils sont japonais. Inutile de dire ce que je pense de ce genre de mentalité...


Je te colle la critique de Sahagiel sur Utopie, elle est plus développée que la mienne ^^
Citation :

Ce livre est incontestablement intéressant, sur bien des points. On n'omettra pas de noter, en premier lieu, le cadre original de cette nouvelle saga : le Japon féodal. Ce choix de Lian Hearn, pour le moins intriguant, aurait pu rebuter mais c'était sans compter le talent de l'auteur. Car cette épopée s'accompagne de solides connaissances sur le Japon, qui ne manqueront pas de plonger le lecteur dans cet univers particulier. Bien sûr, l'immersion n'est pas des plus totales, il manque ce rien de poésie si admirable aux pays des nippons, mais l'effort est notable et les autres qualités du livre rehaussent encore l'intérêt de l'œuvre.

Car il ne s'agit pas d'une quête pétrie de stéréotypes, mais bien d'une aventure originale, sans prétention, pourrait-on dire, qui propose aux lecteurs d'accompagner la vision subjective de Takeo. Après avoir assisté aux pillages de son village, notre héros sera recueilli par sire Shigeru, du clan des Otoris. Tout l'intérêt du livre repose dans l'évolution du personnage et ce sur tous les plans : pris de mutisme, les pouvoirs de celui-ci se développeront au fil de son éducation, avec toujours les avantages de la première personne. De même, sa personnalité se complexifie au fil des pages, grâce au discours à la première personne, on saisit ses pensées, ses réflexions, ses moments de doute et finalement comprenons la difficulté de ses choix. Dans ce roman, la nuance de gris prédomine, ainsi nous ne savons pas exactement où l'auteur veut nous menez, est-ce vers une chute heureuse, ou vers un drame ? Parfois, la mort de certains protagonistes tend à faire balancer la balance, mais aussitôt après un événement, une parole, une révélation, galvanise l'espoir. Trahison, peur, infiltration, apprentissage, rébellion, incertitude, tout ce mélange comme si ce livre était le réceptacle des émotions humaines. Assurément, la psychologie des personnages est correctement traitée.
En parallèle, un protagoniste à mon goût plus piquant entre en scène aux côtés de Takeo, pour des raisons et des enjeux à la fois différents et identiques. Kaede, jeune fille frêle au début de l'œuvre, deviendra ainsi un personnage à part entière, avec ses idées, son objectif et une incontestable détermination. Là aussi, le travail sur ses traits caractériels sont notables, on s'attache tout d'abord à son côté énamouré pour ensuite admirer son sang-froid dans les situations difficiles.

L'histoire d'amour qui naîtra entre les deux héros sera bien sûr épique, à la fois sibylline et très propre au Japon. A cette florissante palette de personnages s'ajoute un scénario riche en rebondissements, soigné, sans manichéisme trop appuyé et proposant une autre vision de la fantasy, une initiative louable embelli par le style de Lian Hearn. La narration demeure en effet fluide, s'alterne sans fausses notes entre les points de vues internes et omniscients, entre les scènes calmes et sombres, voire solennelles, pour au final souligner une écriture talentueuse.

Un livre à l'origine destiné à la jeunesse mais qui touchera tous les publics !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le clan des Otori - Lian Hearn   Ven 18 Juil 2008 - 13:29

je l'ai déjà vu mais je l'ai pas acheté
Revenir en haut Aller en bas
Mi
Angyo Onshi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2204
Age : 32
Emploi : Etudiante
Dimension habitée : Parmi mes bouquins
Début de la quête : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Le clan des Otori - Lian Hearn   Lun 21 Juil 2008 - 19:29

@Sherryn a écrit:
En fait, c'est sûrement trop original et trop soigné pour être apprécié à sa juste valeur ; les gens préfèrent les trucs bien stéréotypés, plagiés de chez plagiés, mal écrits, avec des personnages manichéens (Les Chevaliers d'Emeraude, Eragon, ce genre de daubes merdiques et je pèse mes mots =p).
Ce livre est assez perturbant car il est trop adulte pour s'adresser aux jeunes, et paradoxalement trop jeunesse pour plaire aux adultes, donc il faut faire partie des deux publics... De plus, les noms japonais sont juchés déplaisant par certaines personnes, juste parce qu'ils sont japonais. Inutile de dire ce que je pense de ce genre de mentalité...

Ah, et ils veument des noms suedois, peut etre??

Aucun des points que tu mentionnes ici me derange, parce que le resume m'interesse vraiment, mais je sais pas, j'hesites a le lire^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mi-crocosme.over-blog.fr/
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13150
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le clan des Otori - Lian Hearn   Lun 21 Juil 2008 - 19:43

@Mi a écrit:

Ah, et ils veument des noms suedois, peut etre??

Ah ça... Je parie qu'il y a tout plein que "Mjollnir" perturbe moins que "Kaede", après tout la Suède c'est européen... x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le clan des Otori - Lian Hearn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le clan des Otori - Lian Hearn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le clan des Otori - Lian Hearn
» Le Clan des Otori, Lian Hearn
» [Hearn, Lian] Le Clan des Otori - Série
» Le clan des Otori et autres romans de Lian Hearn
» [Fantastique] Le clan des Otori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Autres Médias :: Romans, Bandes Dessinées européennes et Comics :: Romans-
Sauter vers: