Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Pokemon [JV] Lune & Soleil, Pokemon Go Magicarpe Jump ...
Ven 23 Juin 2017 - 22:02 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Ven 23 Juin 2017 - 11:39 par Shoichi

» Photos de votre collection
Jeu 22 Juin 2017 - 9:28 par Shoichi

» Il est 16h29...
Mar 20 Juin 2017 - 18:16 par L'individu Louche

» Le temps qu'il fait ...
Mar 20 Juin 2017 - 12:59 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Mar 20 Juin 2017 - 9:27 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Mar 20 Juin 2017 - 9:25 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 17 Juin 2017 - 13:49 par Shoichi

» De nouvelles aventures?
Sam 17 Juin 2017 - 12:57 par DD69

» Je viens de voir un film, il était...
Sam 17 Juin 2017 - 12:08 par Yûko

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Shoichi
 
L'individu Louche
 
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Kids on the slope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Kids on the slope    Jeu 30 Mai 2013 - 18:26

Kids on the slope
de Kodama Yuki




Résumé / Synopsis :

À la fin des années 60, alors que le Japon occupé fait face à de grands changements sociaux, la musique venue des États-Unis va faire naître, entre deux adolescents que tout oppose, une amitié complexe. Kaoru vient tout juste d'emménager en ville. D'un naturel solitaire et studieux, il n'a pas pour habitude de se mêler à ses camarades de classe. Et pourtant, sa rencontre avec le bagarreur Sentarô va radicalement changer sa vie…

(Source : Manga-news)

Eté 1966. Kaoru Nishimi quitte sa famille et déménage à Kyushu chez des proches parents. Kaoru, toujours premier de laclasse, fait la connaissance de Sentaro Kawabuchi, hôte turbulent du lycée local, et de la jolie Ritsuko Mukae. C’est dans le Japon des sixties que Kaoru découvrira l’univers musical du Jazz et nouera pour la première fois de véritables amitiés.

(Source : Manga-sanctuary)

Avis :

Ce qui est bon à savoir déjà avec ce titre : qu'il ne fait que 9 tomes, et est terminé au Japon ! Qu'il possède son propre anime déjà fini également avec 12 épisodes !
Et surtout qu'il a reçu le prix du meilleur seinen en 2012 lors du 57e prix Shogakukan ! Very Happy

Bref, cela présage déjà quelque chose de bien, n'est-ce pas ?
Une petite série, un seinen récompensé au Japon par un prix conséquent, et un petit anime qui semble prometteur, un univers atypique : les 60's au Japon, bref ! de la musique Jazzy Very Happy

En somme, on a là un bon petit cocktail à mettre entre toutes les mains, surtout ceux et celles qui aiment les bons seinen !
Le dessin est sublime et sert à merveille l'intrigue, l'auteur semble maîtriser à merveille les différentes trames du noir et gris, et on suit avec délice l'atmosphère qu'elle nous offre ! On a même souvent l'impression que l'auteur nous offre de véritables illustrations à l'intérieur même du récit, autant dire qu'on est servi et repus à souhait ! Very Happy

L'histoire semble basique, mais les personnages sont tellement attachants et vrais qu'on s'y laisse prendre avec plaisir : un adolescent, Kaoru Nishimi, passe son temps à déménager pour cause du travail de son père qui est marin, il va donc finir par atterrir chez sa tante à Kyushu. Une nouvelle vie s'annonce à lui, tout semble lui sourire pourtant, il est bon à l'école, joue parfaitement du piano comme son père mais il a une peur irascible des autres, ce qui lui gâche la vie. C'est à ce moment-là qu'il va rencontrer un autre élève, Sentaro Kawabuchi, un peu voyou sur les bords. Ce dernier va "s'enticher" de notre petit Nishimi. Encore plus dès l'instant où ce dernier va découvrir que Kawabuchi joue de la batterie, sur un défi lancé comme ça au hasard, les voilà tous deux réunis autour du jazz et de la jeune déléguée et amie d'enfance de Sentaro, Ritsuko Makue, qui va les pousser à jouer ensemble. Va s'en suivre un changement certain chez notre héros.

Je ne dirai rien d'autres, car la fin du tome 1 se termine semble-t-il sur une ouverture pour la suite de l'histoire, et on peut donc le voir comme une intro ou un prologue, mais la narration est superbe, le dessin magnifique, et les relations entre les personnages atypiques mais réelles et intrigante voire même attirante à plus d'un niveau !

L'auteur utilise en effet une bonne touche d'humour et de légèreté pour faire passer ses idées et donner un coup de pouce au récit, et on est totalement conquis, on n'attends plus qu'une seule chose : la suite !

En ce qui concerne l'anime, on peut espérer qu'il sorte en dvd/blu-ray bientôt vu que l'anime se trouve être présent dans son ensemble sur le dailymotion de Dybex : ici pour ceux que ça intéresse
On y retrouve donc les 12 épisodes de ce titre : Kids on the slope (ou Sakamichi no Apollo en VO)

En tout cas, j'ai regardé le 1er épisode par curiosité, comme j'ai réussi à trouver l'OST sur internet, et ce premier épisode reprend assez fidèlement la première moitié du volume 1, certaines choses ne sont pas abordées tout à fait de la même manière, mais le principal est bien là, jusqu'aux dialogues ! et les musiques... on est déjà totalement intégré à l'univers jazzy qui se profile sans que cela soit omniprésent pour autant !

En somme, un super bon petit seinen que je recommande chaudement à tout le monde ! Very Happy


Dernière édition par Gensen le Ven 21 Mar 2014 - 14:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuki
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5323
Age : 19
Emploi : Semperdeus
Dimension habitée : Île de France
Début de la quête : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 30 Mai 2013 - 18:43

J'ai connu ce titre par l'animé (que je n'ai pas encore regardé x) ) mais dont je n'ai entendu que du bien, je le regarderai sans doute un jour. En attendant question du manga, il ne me tente pas trop pour le moment j'attendrai d'avoir vu l'animé ou que la série se termine en France, tout de façon il doit faire 9 tomes, ce qui n'est pas énorme. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 30 Mai 2013 - 20:18

tu rates vraiment quelque chose ! Very Happy

si tu as l'occasion de regarder l'anime, vas-y ^^ mais le manga c'est encore mieux Smile
il faut vraiment se pencher dessus, c'est une magnifique perle *o* j'ai été subjuguée et à fond dès le départ Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuki
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5323
Age : 19
Emploi : Semperdeus
Dimension habitée : Île de France
Début de la quête : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 30 Mai 2013 - 20:21

Je te promets de m'y intéresser plus tard quand je n'aurai plus rien à commencer ou quand je finirai plusieurs séries. Wink

Mais sinon, c'est vraiment à fond sur le jazz ? Parce qu'il faut dire que je déteste ce genre musical... x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 30 Mai 2013 - 20:28

hum... pour avoir écouter l'OST, pas forcément, il y a les sonorités du jazz, mais ils restent dans du classique ^^ donc ça passe nickel, après si tu accroches pas le jazz... peut-être que l'anime ne sera pas pour toi alors ^^" mais plutôt le manga

dans le manga, la seule référence faites au Jazz concerne une chanson ^^ le reste, Sentaro dit juste que pour lui seul le jazz compte comme une musique, et non le classique que joue normalement Kaoru
donc ça ne va pas forcément plus loin ^^ dans le tome 1 en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuki
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5323
Age : 19
Emploi : Semperdeus
Dimension habitée : Île de France
Début de la quête : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 30 Mai 2013 - 20:33

Mince, bon je tenterai quand même l'animé et si ça ne me plait pas j'essaierai de tenter quand même le manga... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39093
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 30 Mai 2013 - 20:48

Le manga est dans ma watchlist en attendant que la parution française se termine, du coup je vais peut-être jeter un œil à l'animé en attendant...
Par contre tout comme Inuki je n'aime pas le jazz! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Ven 31 Mai 2013 - 22:10

pourtant les musiques sont vraiment sympas ! ^^ enfin, vous vous ferez votre propre opinion Wink

sinon je viens de capter, mais le réalisateur de cet anime, c'est celui qui a fait les anime de Cowboy Bebop et Samourai Champloo x) je comprends mieux la qualité impeccable de l'anime now XD

comment j'ai pu ne pas capter avant ? xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mokona-pyuh
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8981
Age : 21
Emploi : bachelière
Loisirs : stagner comme un poisson cerveau
Dimension habitée : on s'en fout, je suis mokona, je vais n'importe où.
Début de la quête : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Ven 31 Mai 2013 - 22:52

Tout comme yûko, je surveille la parution et j'achèterais une fois la série finie si je peux ^^
par contre, moi non plus le jazz ce n'est pas ma tasse de thé ! --'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokona-pyuh.skyrock.com/
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Ven 31 Mai 2013 - 23:02

franchement, ce n'est vraiment pas du jazz pur ^^ et c'est surtout et avant tout instrumental ^^ et ça se limite au piano, à la batterie, un peu de contre-basse et un peu de trompette également ^^

donc ça s'écoute facilement, et pour ceux qui n'y connaissent rien ou n'aiment pas trop, c'est un peu une sorte de jazz revisité à la japonaise ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Sam 8 Juin 2013 - 14:26

en ce qui concerne l'anime, j'ai eu l'occasion de regarder le 2e épisode cette semaine, et les deux premiers épisodes représentent parfaitement ce qui se passe dans le 1er tome déjà paru, ni plus ni moins, le 2e épisode s'arrête exactement au même moment que le 1er tome Very Happy

et surtout j'ai bien regardé, et les musiques ont été réalisées par Yoko Kanno ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39093
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Sam 8 Juin 2013 - 19:06

J'ai lu sur mangaverse que les ventes de la série seraient moyennes? :s

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Sam 8 Juin 2013 - 21:08

aucune idée... je sais juste que dans certaines librairies où j'ai été, il s'agit souvent d'un coup de coeur libraire... après, aucune idée

mais c'est surprenant, ce titre a eu un prix renommé au Japon récompensant des seinen, après faut voir avec le tome 2 peut-être, dans le tome 1 il ne se passe pas forcément beaucoup de choses, mais en même temps, c'est une manga tranche de vie un peu donc normal ^^

à voir avec la suite je dirai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 27 Juin 2013 - 13:59

J'ai lu le manga et vu l'anime, c'est vraiment une perle cette franchise! L'histoire est très belle, ça m'a pris à la gorge (et accessoirement j'adore le jazz). C'est un de mes animés/mangas préférés, tous genres confondus.

L'anime est d'une qualité rare. L'animation est fantasique, surtout sur les séquences de jazz, la bande son, par Yoko Kanno, est superbe et le rendu graphique est très beau. Il est à la fois réaliste et décalé. D'ailleurs un DVD est sorti y'a pas longtemps en version anglaise.

Pour le manga, le style graphique est très plaisant, ça vaut vraiment la peine de lire. Si les ventes sont moyennes c'est peut être parce ça vise un public plutôt restreint, vu que c'est une sorte de "tranche de vie" comme tu l'as dit, ça ne doit pas vraiment intéresser les moins de 15 ans. Et aussi la présence de jazz peut rebuter certaines personnes, bien que c'est pas vraiment sur quoi la série est axée, le jazz est juste en fond. Ils en jouent ensemble, mais ça va pas plus loin (on vous explique pas des choses dessus, y'a pas un club de jazz avec des compétitions, ce genre de choses qu'on peut trouver dans d'autres mangas à thèmes similaires)
Revenir en haut Aller en bas
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 27 Juin 2013 - 17:32

ah ! je suis heureuse de voir que quelqu'un d'autre accroche cette série ! *o*
pour l'instant je n'ai vu que les deux premiers épisodes de l'anime, que j'ai adoré ceci dit en passant, et donc lu que les deux premiers tomes qui sont sortis chez nous ! Very Happy

mais oui le jazz n'est là que pour apporter un petit plus, on ne se focalise pas dessus ^^ c'est plus le quotidien, les sentiments et les relations qui évoluent entre les personnages qu'on suit Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Dim 25 Aoû 2013 - 1:24

et

Résumé du tome 2 : 

Été 1966, Kyûshû. Depuis qu'il a croisé la route du turbulent Sentarô, Kaoru vibre au rythme du jazz et de son cœur qui bat pour la douce Ritsuko. Le lycéen introverti s'épanouit peu à peu à l'école, mais aussi dans la musique, oubliant presque l'absence de son père. Seulement, l'arrivée de la belle et envoûtante Yurika au sein du groupe d'amis va engendrer révélations et bouleversements, dans la nouvelle vie du jeune pianiste…

Résumé du tome 3 :

Hiver 1966. La période de Noël exacerbe la solitude qu'éprouve Kaoru au sein de sa famille et fait naître en lui un sentiment de jalousie vis-à-vis de Sentarô, qui jouit de l'amour des siens et de Ritsuko. Mais le jeune homme va vite se rendre compte que les apparences sont trompeuses et que derrière la joie de vivre de son bagarreur d'ami, se cache une triste histoire…

Avis :

Hum... je n'ai pas donné mon avis sur le 2e tome ? x) flûte !
Dans le 2e tome ce qui est sympa, c'est le développement de la relation amicale qui naît entre Sentaro, Kaoru et Ritsu face à l'apparition d'une nouvelle fille dans l'histoire sur fond d'amour naissant chez certains, et de découverte musicale autour du jazz ^^

Le tome 3 maintenant !

Je viens de le lire et on reprend après la fin du tome 2 qui s'arrêtait sur une sorte de mini-concert dans un bar américain de jazz bien sûr ! Very Happy
Cela se passe donc en hiver, au moment de Noël, et on voit Kaoru mal à l'aise dans sa famille, enfin chez sa tante avant de retrouver Sentaro qui va finir par lui raconter son passé à le voir si triste et en colère, surtout après son rendez-vous avec Ritsu qui ne s'est pas forcément passé comme il l'aurait souhaité...

Dans ce tome, le jazz passe véritablement au second plan, il y a à peine quelques références à leurs entraînements quotidien. Là, tout se passe par rapport au passé des personnages dont on en apprend beaucoup plus : celui de Sentaro qui est tout sauf rose, celui de Kaoru un peu avec son père qui finit par rentrer pour les fêtes et lui apprendre des nouvelles de sa mère etc.
Cela se passe sur les sentiments des personnages, tout comme Ritsu qui semble se débattre avec les siens vis à vis de ses deux amis.
Jusqu'à un voyage improvisé (ou presque) sur Tokyo, où ils apprennent que leur camarade d'entraînement, Jun, un étudiant, n'a plus donné signe de vie depuis un mois et que des rumeurs courent à son sujet. Cela laisse présager quelque chose de plus sombre peut-être et encore plus en accord avec l'époque.

En somme, ce tome est un véritable petit bijou, et s'arrête cette fois, tout comme le 1er tome, sur un certain cliffhanger assez fort Very Happy
On attends vivement la suite avec le 4e tome pour en apprendre plus sur le nouveau personnage qu'on va nous présenter ! Very Happy

Et les dessins sont toujours aussi beaux et travaillés ^^


Dernière édition par Gensen le Dim 27 Oct 2013 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Dim 27 Oct 2013 - 12:48



Résumé du tome 4 : 

Venu à Tokyo pour guérir de sa blessure de cœur laissée par Ritsuko, Kaoru a retrouvé sa mère qu'il avait perdu de vue depuis son enfance. Devant le regard gêné de Sentarô, qui s'était joint à lui à l'improviste, il découvre enfin pourquoi celle qui l’a mis au monde l'a abandonné et laissé sans nouvelles toutes ces années…

Avis :

Alors ! Que dire de ce tome à part que nos héros sont si désemparés ?

On voit deux nouveaux personnages dans ce tome : la mère de Kaoru dont on entend parler depuis presque le début de la série, du moins depuis le tome 2 on va dire, et un garçon Matsuoka, dans la nouvelle classe de Seiji et camarade du club d'arts plastique de Yurika. 

La mère de Kaoru donne enfin les raisons pour lesquelles elle n'a plus donné signe de vie à son fils, Kaoru, et ces retrouvailles sont particulièrement réussies et touchantes, sans l'être trop, le dosage des sentiments est bien fait.
Matsuoka quant à lui va faire passer un grand bouleversement au sein de la relation amicale de nos deux héros masculins. Il semble en effet vouloir détourner quelque peu Seiji du Jazz... Ce dernier se confronte fortement à l'amour et au fait que Yurika n'est pas une fille pour lui même s'il continue de s'accrocher. 

Enfin, le jazz reprend une certaine place dans ce tome vu qu'on les voit répéter ou aller souvent dans leur salle spéciale de répet' ! Very Happy et on voit apparaître le nom des Beattles qui venaient de faire leur apparition à cette époque ! 
La fin du tome s'arrête une nouvelle fois sur un cliffhanger qui semble annoncer une nouvelle personne que connaîtrait bien le père de Ritsu : à voir donc ! Very Happy 

Les dessins quant à eux sont toujours aussi soignés, et les illustrations de chapitres particulièrement belles et en accord avec l'univers et l'époque ^^ il s'en dégage véritablement une atmosphère magnifique et hors du temps, j'aime énormément ! Very Happy 

On a également droit à une mini histoire bonus une nouvelle fois à la fin du tome qui se passe dans un ascenseur et qui est tout en poésie Smile 

Une série que je recommande toujours aussi chaudement ! d'autant plus qu'on est quasiment à la moitié de la série à présent Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Mer 25 Déc 2013 - 22:20



Résumé du tome 5 :

La décision de Sentarô de rejoindre un groupe de rock éphémère mené par Matsuoka a fait ressurgir en Kaoru de douloureux souvenirs de son enfance. Blessé, il décide de prendre ses distances avec son nouvel ami. Parallèlement, alors qu'il n'avait pas donné de nouvelles pendant un temps, Junichi est revenu en ville, méconnaissable…

Avis :

Le tome 5 rejoint le tome 4 dans l'atmosphère... C'est-à-dire que tout est encore assez confus chez nos personnages dans une bonne partie du livre, cela est dû notamment au fait que Sentaro s'est tourné vers Matsuoka afin de rejoindre son groupe de rock pour la fête du lycée, et du fait que Kaoru semble le vivre vraiment mal, au point de s'enfuir presque face à son ami...

Mais le voir s'impliquer à l'inverse dans la vie du lycée en tant que membre du comité exécutif avec Ritsu est réconfortant et montre tout simplement qu'il est humain, on le voit s'ouvrir enfin aux autres personnes de sa classe, et cela n'est pas pour nous déplaire. Leur relation évolue donc avant qu'un certain événement lors de la fête ne les fasse se rejoindre Smile

Du côté de Jun, on le revoit, mais totalement métamorphosé et l'auteur nous donne ainsi un aperçu de la "rébellion" universitaire japonaise de l'époque avec son personnage qui semble avoir vécu quelque chose d'assez fort à ce niveau-là.
Sentaro va éprouver un sentiment fort vis à vis de Yurika dans ce tome en apprenant quelque chose à laquelle il ne veut pas vraiment croire...

Mais le quotidien semble reprendre son cours, bien qu'on se pose des questions sur la suite, Ritsu semblant enfin commencer à s'ouvrir à des sentiments nouveaux mais normaux...

Encore une fois on a droit à une histoire bonus à la fin du tome en quelques pages à peine, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle est des plus surprenante mais non moins agréable à lire ^^ l'auteur maîtrise vraiment bien ces petites nouvelles Smile

En somme ce tome est une belle conclusion au tome précédent tout en amenant doucement la suite Smile j'ai hâte de découvrir le 6e tome qui nous rapproche petit à petit de la fin de la série qui n'en compte que 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Mer 12 Mar 2014 - 22:50



Résumé du tome 6 :

De retour parmi les siens, Junichi reste tourmenté par le( souvenir de)s événements qui l'ont poussé à fuir l'université. S'il peut compter sur le soutien de Yurika dont il s'est rapproché, or cette nouvelle idylle n'est pas au goût des parents de la jeune fille, qui se sont mis en tête de lui trouver un bon parti. Parallèlement, Kaoru, qui s'est réconcilié avec Sentarô, tente d'ouvrir les yeux de son ami sur les sentiments de Ritsuko afin qu'il se remette de sa déception amoureuse. Le pianiste est cependant loin de se douter des changements qui s'opèrent dans le coeur de la jolie déléguée de classe…

Avis :

A l'instar de la couverture qui est un écho à celle du tome 1, ce tome fait plus mature. On sent qu'on a tourné une nouvelle page et que la série prend un nouveau tournant, à maintenant 3 tomes de la fin, ce n'est que bénéfique pour la série !

Je trouve qu'en effet Kaoru fait plus mature sur la couverture du tome 6, et ce dernier est beaucoup plus dur aussi que les autres de la série : on rentre de plein fouet dans la période sociale de l'époque, tout en mettant en avant les grands bouleversements dans la vie de nos personnages principaux : Sentaro d'abord après sa découverte, Kaoru qui se débat de son côté avec ses sentiments contradictoires, Ritsu qui prend enfin conscience de certaines choses, Jun qui a définitivement changé, ce qui lui a permit de trouver sa voie au final, et bien sûr la fille du club d'arts plastique qui a elle aussi vécu un changement radical.

En fait, ce tome est extrêmement bien abouti, l'atmosphère est plus sérieuse mais néanmoins légère vu qu'on reste au niveau des lycéens et non du système politique de l'époque ou des adultes.
Néanmoins ce tome est un bon moyen de mettre en avant le contexte historique avec l'histoire de Jun et donc pourquoi il a tant changé aux yeux de tout le monde. Cela rajoute d'avantage à l'histoire et on comprend ainsi certaines choses.

Pour notre trio, c'est également le moment d'évoluer à l'approche de leur dernière année de lycée qui se rapproche petit à petit : leur monde est totalement chamboulé. Le jazz est toujours là mais il est remis au second plan, seuls les méandres des sentiments de nos héros sont mis en avant.

J'ai apprécié ce tome, j'ai hâte de voir jusqu'où va nous mener l'auteur, mais ce tome, bien que plus sérieux et plus dur peut-être, reste dans la ligne directe du récit.

Et bien sûr, toujours une petite nouvelle en quelques pages à la fin du tome en guise de bonus, c'est vraiment agréable de les lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Jeu 13 Mar 2014 - 22:26

nouveau coup de cœur manga !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Lun 20 Oct 2014 - 12:37

xD encore une série que j'ai laissé de côté niveau critique Laughing
bref voici un petit récapitulatif du tome 7



Résumé du tome 7 :

Alors que Sentarô tire définitivement un trait sur son amour pour Yurika suite au départ de cette dernière, Kaoru, lui pourrait bien raviver le sien. En effet, la jolie Ritsuko semble lui témoigne une attention particulière depuis peu. Mais le jeune pianiste, qui ne veut pas revivre une seconde déception amoureuse, reste sur ses gardes. Les deux amoureux arriveront-ils à s'avouer leurs sentiments mutuels ?

Avis :

Ce tome permet de mettre en avant le coup de théâtre réalisée par Yurika et son départ de leur ville natale. Car cela chamboule pas mal quelques personnages dont Sentarô.
Mais aussi Ritsu et Kaoru qui semblent quelque peu maladroits à présent.

D'ailleurs, sans "l'aide" de Sentarô, jamais ils n'auraient su trouver le moyen de se livrer l'un à l'autre, ce tome redevient donc un peu plus léger, avec un petit air de vacances vu qu'ils retournent tous à la mer, afin de profiter des dernières grandes vacances avant la fin de l'école, car l'année de terminale a fini par arriver, et tout ce que cela comporte avec (examens, concours, dernière fête de l'école...)

D'ailleurs, un défi est lancé à nos deux héros pour la fête de l'école : confronter le rock qui se fait une place de plus en plus importante à l'époque, au jazz que pratique Kaoru et Sentarô !
Cela vient d'une idée de Matsuoka, toujours autant apprécié au lycée et voulant créer l'animation.

Mais voilà... Une ombre risque de venir ternir le tableau avec le retour du père de Sentarô...



Résumé du tome 8 :

Été 1968. À l'approche de la fête du lycée, Kaoru et Sentarô ont accepté de former un groupe de jazz éphémère avec Matsuoka. Mais l'annonce du retour au foyer du père de Sentarô a quelque peu bouleversé l'effervescence qui s'était créée. Perturbé, le jeune homme fait son sac et quitte la maison au milieu de la nuit…

Avis :

La série reprend un tour plus sombre avec ce tome 8, et avant-dernier tome de la série.
La couverture permet notamment d'en donner un petit aperçu quand on voit l'expression sur le visage de Sentarô.
Cela commence avec le retour du père de Sen, qu'il semble mal vivre ou difficilement, c'est sans compter sur la présence de Kaoru pour le chambouler un peu.
Puis vient ensuite les entraînements pour la fête de l'école suite à un nouveau défi lancé par Matsuoka qui permet à nos deux lurons d'embarquer Ritsuko et son père dans l'aventure !

Mais voilà... Ce tome, bien sombre, et montrant bien qu'il s'agit des derniers mois au lycée de nos trois héros, va devenir encore plus tortueux.
Un accident grave en scooter, et des révélations sur le véritable passé de Sentarô suite à sa disparition va accentuer le malaise des personnages qui étaient déjà hésitants quant à leur avenir...

Et aucun n'est épargné, car Kaoru va changer progressivement, jusqu'à Ritsuko qui se sent perdue et abandonnée...
La fin du tome est particulièrement dure tant on voit Kaoru triste et abattu, et surtout quand on voit ce qu'il fait...

Spoiler:
 

Cette fin de tome est vraiment très déchirante.
Je n'ose imaginer ce qu'il se passera dans le prochain et dernier tome, à part qu'on risque de sauter quelques mois ou quelques années au vue de la couverture qui indique un Kaoru plus âgé et aux cheveux mi-longs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Mar 17 Mar 2015 - 22:40



Résumé du tome 9 :

Ayant causé l'accident qui a blessé sa sœur Sachiko, Sentarô disparaît soudainement de la vie de Kaoru et de sa propre famille.
Et pour ne rien arranger, le jeune pianiste décide, malgré la situation, de partir seul à Tokyo poursuivre ses études, marquant un tournant dans son histoire d’amour avec Ritsuko… Découvrez ce que l’avenir réserve à nos trois amis dans un ultime tome riche en émotions !

Avis :

Ce tome est en demi-teinte en comparaison du précédent qui était extrêmement sombre et triste.
Celui-ci nous offre une tome en deux temps : dans un premier temps on nous offre un Kaoru totalement perdu, qui vit au jour le jour, sans véritable objectif, et qui du coup décide de suivre ce que sa famille voulait de lui : des études de médecine. Il cherchera un temps également la trace de Sentarô sur Tokyo, avant de presque abandonné l'idée, obtenant de temps à autres des nouvelles de Ritsukô.
Dans un second temps, on voit Kaoru, qui avait délaissé le jazz s'y remettre presque de manière compulsive en parallèle de ses études, et on le revoit vivre petit à petit après s'être éteint durant longtemps.

C'est donc lorsqu'il est devenu interne dans un hôpital, après une discussion avec un autre étudiant qui souhaite reprendre l'hôpital de sa campagne, que Kaoru va être remis sur la trace de Sentarô, totalement par hasard comme seule la vie sait le faire.
Et on suit ensuite, avec émotion, ses retrouvailles avec son ami, et ses nouveaux choix d'avenirs. Ajouter à cela, que par le mariage d'une des soeurs de Sentarô, Ritsuko réapparaît, et vous revoyez une bande d'amis comme il en existe partout, et surtout un amour éteint reprendre...

Cette série était particulièrement réussie en terme d'émotions. Du début à la fin de la série, l'auteur sait nous mener par le bout du nez et nous faire vivre avec intensité le quotidien pour le moins torturé de ces adolescents, et de ces jeunes adultes.
Le contexte de l'époque, le jazz, la naissance du Rock, la recherche d'un avenir heureux, sont autant de choses extraordinaires que mènent à bien l'auteur. Ajoutez-y un dessin particulièrement délicat, mais classe et vous obtenez un seinen tranche de vie qui sort du lot et qui nous transporte à sa manière.
Une série en neuf tomes qui tient la route, et qui tient surtout toutes ses promesses, on est conquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39093
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Dim 17 Mai 2015 - 18:02




À la fin des années 60, alors que le Japon occupé fait face à de grands changements sociaux, la musique venue des États-Unis va faire naître, entre deux adolescents que tout oppose, une amitié complexe. Kaoru vient tout juste d'emménager en ville. D'un naturel solitaire et studieux, il n'a pas pour habitude de se mêler à ses camarades de classe. Et pourtant, sa rencontre avec le bagarreur Sentarô va radicalement changer sa vie…

Avis sur Kids on the slope (tomes 1 à 9): J'attendais la fin de la publication française pour m'acheter l'intégrale du manga et le lire d'une traite, et ce fut enfin chose faite récemment! Smile
En attendant de découvrir le manga, j'aurais pu tester l'animé mais j'ai préféré faire l'impasse dessus (bien qu'il semble très bien réalisé et fidèle au support d'origine) afin de m'épargner la bande-son de la série: en effet, je n'aime pas trop le jazz! Razz

Malgré tout, le synopsis et l'ambiance de ce titre m'ont toujours attirée, et je n'ai pas été déçue en lisant ce manga, loin de là. Very Happy

Il s'agit avant tout d'un récit type tranche-de-vie très réaliste et ancré dans son époque (les années 60), qui nous décrit l'amitié entre deux garçons: leur rupture familiale, leurs troubles amoureux, leurs difficultés à l'école ou pour choisir leur voie après le lycée, leurs disputes et leurs réconciliations, et surtout, leur passion commune pour la musique jazzy...

L'histoire est racontée majoritairement du point de vue de Kaoru, un jeune homme de bonne famille et brillant, aussi bien à l'école qu'au piano classique.
En raison du métier de son père, il a cependant souvent dû changer d'école, et connu de nombreuses difficultés pour se faire des amis. Parfois submergé en pleine classe par de brutales crises d'angoisse, il ne parvient à reprendre ses esprits qu'en se rendant sur la terrasse du toit, pour y reprendre une bouffée d'air frais...
Malheureusement pour lui, celle-ci est squattée par un lycéen bagarreur du nom de Sentarô...!

Si par la subjectivité de la narration on s'attache et on s'identifie forcément beaucoup à Kaoru, les autres membres du casting ne sont pas en reste, et Sentarô, en faux voyou au grand cœur, lui vole parfois facilement la vedette!
Moins perspicace que son meilleur ami, surtout en ce qui concerne les sentiments des filles, le grand gaillard aux cheveux blonds n'en est pas moins extrêmement bienveillant et attentionné, une facette de sa personnalité qui prend un nouveau sens lorsque l'on découvre son passé.
On le découvre également grand admirateur d'un certain Jun, étudiant charismatique aussi brillant que viril, dont l'histoire nous touche aussi beaucoup. En effet, le magnétisme exercé par le jeune homme sur son entourage, et ce bien malgré lui, va bousculer les choix de ceux qui le rencontrent...

Par ailleurs, à l'époque de la série, les femmes sont souvent là comme objet de romance ou pour faire à manger (sic), quand leurs parents ne sont pas en train de surveiller leurs fréquentations ou leur arranger un mariage...
Heureusement, entre la timide Ritsuko et l'entreprenante Yurika, les jeunes héroïnes de la série font preuve d'un peu de caractère, et influencent quand même pas mal les garçons qu'elles côtoient, tout en prenant des décisions par elles-mêmes dans un milieu où ce n'était pas aussi évident qu'aujourd'hui.

Dès les premières cases, on est très vite happé dans l'atmosphère des années 60, avec les uniformes scolaires ou les tenues simples mais très classes des gens, le retour aux vinyles et aux courriers postaux, l'ambiance dans les cinémas et dans les bars, l’agitation politique et le début des soulèvements étudiants...

Et bien sûr, ce sont les émotions qui constituent le gros point fort de la série, qui nous transmet les joies comme les tourments des personnages, dans leurs moments de bonheur partagé comme dans les nombreux et terribles drames qui émaillent la série.
En effet, l'intrigue se déroule sur plusieurs années, du lycée jusqu'à bien après, et c'est avec beaucoup de plaisir (et de tristesse aussi, parfois) que l'on découvre tout ce qui arrive aux personnages...
L'épilogue nous fait d'ailleurs passer par un sacré ascenseur émotionnel, et jusqu'au bout on se demande ce que chacun va devenir!

Le trait de Yuki Kodama est empreint de beaucoup de douceur et de sensibilité, tout comme son intrigue et ses personnages d'ailleurs, et la sobriété des couvertures, si elle dégage beaucoup de charisme, ne rend pas vraiment justice aux graphismes intérieurs, bien plus détaillés et évocateurs.

Enfin, on notera que la série a remporté le Prix Shôgakukan en 2012, à l'instar de nombreux mangas célèbres (20th Century Boys, Space Brothers...), et elle mérite clairement votre attention au vu de ses qualités graphiques et narratives, et du talent certain de son auteure!

Un petit trailer pour la route:


Et même si je ne suis pas férue de jazz - sauf exceptions - il faut bien avouer que certains standards abordés par la série font bien swinguer quand même, alors je vous laisse sur l'une des pistes de la BO qui m'a particulièrement émue!


et enfin voici le fameux medley d'une des scènes-phares de la série, avec des musiques que vous reconnaîtrez sûrement Wink


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Dim 17 Mai 2015 - 21:33

yeah ! tu l'as enfin lu ! *o*

et je suis ravie de voir qu'elle t'a plu ! Very Happy je savais que cette série te conviendrait ! ^^
je suis contente d'en voir une autre fan ! surtout que j'ai pas l'impression que la série a bien fonctionné en France...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39093
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Kids on the slope    Dim 17 Mai 2015 - 21:42

On vient de me faire la remarque qu'il existe un 10e tome qui effectivement ne sera pas publié par Kazé faute de ventes correctes...
Du coup je suis en train de le lire en scans >.< et je suis dégoûtée, j'aurais voulu l'avoir en français... >.<
On ne peut même pas l'acheter dans une autre langue en plus, il n'est sorti qu'en japonais...

Mais il est vachement bien, de ce que je suis en train de lire *o*

Oui Kids on the slope c'est une sacrée pépite dans le genre, quel dommage qu'il n'y ait pas plus de gens qui s'y intéressent! T.T

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kids on the slope    

Revenir en haut Aller en bas
 
Kids on the slope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [anime] Kids on the Slope
» [ANIME] Kids on the slope / Sakamichi no Apollon
» Kids On The Slope
» [simulcast] Kids on the slope
» Industrial kids.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Seinen/Josei-
Sauter vers: