Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Sam 22 Juil 2017 - 9:04 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Sam 22 Juil 2017 - 9:01 par Shoichi

» Il est 16h29...
Sam 22 Juil 2017 - 8:58 par Shoichi

» [Sorties manga]
Sam 22 Juil 2017 - 8:58 par Shoichi

» Pokemon [JV] Lune & Soleil, Pokemon Go Magicarpe Jump ...
Sam 22 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Reine D'Egypte
Jeu 20 Juil 2017 - 20:46 par DD69

» De nouvelles aventures?
Jeu 20 Juil 2017 - 20:38 par DD69

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Sam 27 Mar 2010 - 21:11



Alice au pays des Merveilles


Résumé :

Alice a maintenant 19 ans, et s'apprête à se marier à un jeune homme parfaitement insignifiant qui la désespère. Soudainement, elle aperçoit un lapin blanc qui la ramène au Pays des Merveilles de ses 9 ans ! La Reine Rouge y a pris le pouvoir et y fait régner un pouvoir tyrannique après avoir chassé sa sœur la Reine Blanche. Alice est le champion qui pourra sauver le Pays des Merveilles...

Avis personnel : (spoilers, néanmoins c'est pas un film à suspense, hein)

Rappel : mon avis est très tranché, mais il ne regarde que moi. Je précise aussi que j'ai vu le film en VF, ce qui explique peut-être mon avis sur les acteurs.

En m'installant au cinéma pour voir ce film, j'avoue que j'étais très confiante : l'enthousiasme débordant de LF (^^), le réalisateur dont j'ai déjà apprécié Les Noces Funèbres par exemple, l'univers du Pays des Merveilles...tout ça m'avait convaincue : que du bon, a priori. Ce qui a sûrement accentué mon énorme déception au visionnage.

D'abord, les points positifs (un peu) : le graphisme. Au moins au début, l'univers du Pays des Merveilles est magnifiquement recréé ; au fur et à mesure, on tombe un peu dans le déjà-vu, les clichés, voire un peu la guimauve.

Ensuite, ce que je n'ai pas aimé.

Ben, d'abord, l'histoire. C'est tout bête, hein, mais si le scénario n'est pas là, le reste a du mal à venir. Déjà, l'idée de départ me laissait perplexe : "un tyran domine le monde, tu dois retrouver une super épée pour détruire le méchant monstre et sauver le monde, Alice ! " Bon, pourquoi pas... Mais en plus, c'est totalement incohérent au niveau du scénario ! La Reine Rouge qui dit qu'elle reconnaîtrait Alice du premier coup, Alice qui se ramène et squatte au château pendant une bonne demi-heure de film sans que personne capte rien ! L'épée légendaire très subtilement cachée : dans un petit cabanon en plein milieu de la cour du château ! Le château de la reine déchue lui aussi très dissimulé : une citadelle de la taille de la Cité Interdite dans laquelle tout le monde rentre comme dans un moulin ! *Salut ! En fait, je suis gentil, je peux rentrer ? Mais bien sûr, pas de souci !* je pourrais continuer longtemps. En plus, tout se passe extrêmement vite, on passe de "Alice qui ne veut pas entendre parler de sauver le Pays des merveilles" à "Alice la super guerrière" sans même comprendre quoi que ce soit...

Ensuite : les personnages. Là encore, Alice a une tête de merlan frit tout le film *entendons par là qu'elle n'a aucun jeu d'actrice, elle dit ses répliques*. On la voit quand même déclarer une réplique dans le genre : "mais tuer un être vivant, c'est mal !" *c'est sûr que tuer un être mort, ça va être dur, ma cocotte*. Les habitants du Pays des Merveilles sont soit complètement débiles (les deux "petits-gros") ou alors parfaitement névrosés (le lièvre, le Chapelier...). La Reine Rouge est une petite complexée parce que sa soeur est plus belle qu'elle, qui se venge en disant "Qu'on leur coupe la tête !" sur le même ton que si elle disait : "je voudrais des frites."... Quant à la Reine Blanche, elle est tout bonnement insupportable à se balader et tournant sur elle-même en faisant des petits mouvements de main pour montrer comme elle est gracieuse. Le Valet fait semblant d'aimer la reine Rouge pour profiter de son pouvoir (et hop, une petite scène de balcon guimauve), ça c'est original !

Mais ce qui m'a terriblement gênée, c'est le manichéisme ambiant. On a la Reine Rouge méchante avec sa forteresse de méchante, dans un désert méchant, avec une musique de méchants. Ce sont tous des gros sans-cœurs dont le seul plaisir est de martyriser les pauvres petits animaux oppressés. De l'autre côté, on a la Reine blanche, douce, gentille, sur laquelle le sort s'acharne, qui vit dans un magnifique palais rempli de cerisiers en fleurs, *elle est en exil ou en vacances ?* avec une musique douce et gentille, entourée d'une bande de gentils, du chien gentil au chapelier gentil au lapin gentil. Une bande d'enfants de chœur, qui préféreraient limite s'ouvrir les veines plutôt que de tuer.

Et le final m'a achevée : la grosse bestiole moche qui a une voix de Dark Vador à mourir de rire contre la gentille, qui, finalement, va la tuer pour le pays des Merveilles. Ensuite, elle rentre dans notre monde où tout le monde accepte qu'elle prenne soudainement son indépendance. Wouhou, tout est bien qui finit bien. C'est une guerre épique, et personne ne meurt. Le chapelier est censé être torturé, on dirait que la plus grosse torture qu'ils lui aient infligée, c'est de lui retirer son chapeau. C'est tout simplement pas crédible, et ça donne envie de pleurer tellement ça aurait pu être bien.
Revenir en haut Aller en bas
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 28 Mar 2010 - 9:51

Lol. Aïe ^^

Mais bon, le scénario décousu, voire incohérent, les personnages débiles, le manichéisme et tout ça, c'est purement l'esprit du roman de base et de sa suite. ^^ C'est pour ça que pas mal de personnes ont du mal avec le roman : c'est très imaginatif, inattendu en permanence, ça réserve plein de surprises à chaque page mais... on sait pas où on va ni ce qu'on cherche XD

As tu déjà lu le roman Azumi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23339
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 28 Mar 2010 - 10:10

Cool je regrette pas de ne pas l'avoir vue samedi finalement. xD j'espère quand meme d'autres avis dessus, car si je doit y retourner ça sera mardi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 28 Mar 2010 - 11:29

Pour ma part c'est totalement certain que j'irai alors je redirai ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 28 Mar 2010 - 11:39

@Sherryn a écrit:
Mais bon, le scénario décousu, voire incohérent, les personnages débiles, le manichéisme et tout ça, c'est purement l'esprit du roman de base et de sa suite. ^^ C'est pour ça que pas mal de personnes ont du mal avec le roman : c'est très imaginatif, inattendu en permanence, ça réserve plein de surprises à chaque page mais... on sait pas où on va ni ce qu'on cherche XD

As tu déjà lu le roman Azumi ?

Oui, mais ça fait un bail XD Ce que je reproche surtout au scénario, au delà de l'incohérence, c'est qu'il ne retranscrit pas du tout l'idée que j'ai du Pays des Merveilles (basé sur mes souvenirs du livre, et sur une adaptation en jeu vidéo que j'avais trouvée superbe). Ça devient un film de (mauvais) combats, ça n'est plus un Pays merveilleux, tout est désespérément normal, en fait. Alors, juste parce qu'on fait parler les animaux et qu'on fait un look bizarre au Chapelier, hop, ça devient merveilleux ? Je me souviens effectivement du roman, notamment d'une partie de De l'Autre côté du miroir, où Alice tient des raisonnements loufoques, rien ne se passe comme prévu, elle rencontre des animaux bizarres tout le temps, c'est indéniablement du grand n'importe quoi ! Et c'est ça qui fait Alice au pays des Merveilles ! ^^

Citation :
ça réserve plein de surprises à chaque page mais... on sait pas où on va ni ce qu'on cherche XD

Bah oui, mais là, justement on SAIT ce qu'on cherche : une super épée pour détruire le méchant monstre. Au delà de ça, il ne se passe rien. Le Pays des Merveilles se résume à :
1) le château de la méchante
2) le château de la gentille
3) une petite forêt dans laquelle Alice atterrit au début
Rien d'autre. On passe de 1) à 2), on s'affronte, et on rentre à la maison. A la limite, sa quête, elle pourrait la faire n'importe où, dans notre monde, ou sur Mars, ça changerait rien. De la part de Tim Burton, j'attendais quelque chose de parfaitement délirant, à l'image des Noces Funèbres ou de L'Étrange Noël de Mister Jack (deux films que je conseille), et bien non, alors qu'on a quand même désespérément besoin de merveilleux au Pays des Merveilles, non ?


Dernière édition par Azumi le Jeu 22 Avr 2010 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 28 Mar 2010 - 11:53

alors moi j'ai absolument pas lu le livre ^^ donc je m'attendais a rien du tout et moi j'ai vraiment bien aimé, c'est un peu déjanté, moi j'ai trouvé johnny depp en chapelier fou plutot drole XD, et j'ai pas encore tout compris XD.

sinon le graphisme est superbe, la 3D rend vraiment super bien, alice je l'ai trouvé bonne actrice ^^, la reine rouge complètement folle (ce qui était un peu normal il me semble) et la reine blanche super bizarre XD.

le plus drole c'était le lièvre (névrosé) il m'a cassé de rire.

après c'est vrai le scénario aurait pu etre meilleur mais bon comme je vous dit j'ai pas lu le livre donc je sais pas si ça suit le livre ou pas

pour moi c'est un super film ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Loswen Faenyn
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17261
Age : 24
Emploi : étudiante pianiste au Conservatoire Royal
Loisirs : lire,écrire,dessiner,jouer du piano, du piano, toujours du piano et encore du piano !
Dimension habitée : Devant mon piano
Début de la quête : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Lun 29 Mar 2010 - 21:41

Je n'ai pas encore vu le film, mais j'essaierai de donner un avis le plus objectif possible dès que ce sera fait ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loswen.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 16:35

Bon, j'ai vu le film il y a quelques jours en VO et 3D et mon avis global est plutôt positif, même si j'ai aussi subi un certain nombre de déceptions.

C'était la première fois que je voyais un film en 3D, alors ça m'a un peu surprise, les lunettes rendaient l'écran plus sombre; de plus j'ai trouvé que ça n'apportait pas grand-chose en plus, sauf peut-être à la fin avec le papillon et lors des course-poursuites à travers la forêt, avec les branches.
Bref, à part ça, j'ai trouvé la graphisme vraiment très beau, les différentes tenues d'Alice étaient géniales, les effets de merveilleux super bien rendus.
Les personnages étaient assez attachants, j'ai beaucoup apprécié le Chapelier et la Reine Rouge, qui étaient tous les deux assez saisissants, même si je pense que le Chapelier était un peu trop "sain d'esprit", surtout si on compare au lapin, complètement dingue pour le coup. Mention spéciale au Chat du Cheshire, qui était vraiment le meilleur personnage ("farewell... my sweet... hat" => ça m'a éclatée xD).
De ce côté-là, que du bon, donc. Mais.
Même si j'ai trouvé l'histoire du début, avec les gâteaux qui font grandir et les boissons qui font rétrécir, très fidèle au roman; la suite avec le Jabberwocky, l'épée Vorpaline et le jour frabieux était complètement hors-sujet. Je veux dire, une quête où il faut tuer un méchant dragon avec une épée fabuleuse, c'est quand même d'une banalité assez effarante. Je comprend que Tim Burton n'ait pas voulu, comme dans le roman, juste montrer une suite de rencontres avec des animaux bizarres (quoiqu'il aurait sûrement fait ça très bien), mais franchement, ce scénario est à la limite du ridicule. Après, comme l'a dit Azumi, le côté extrêmement manichéen avec la Reine Rouge à la grosse tête complètement caractérielle, et la belle Reine Blanche (que j'ai tout bonnement détestée) injustement chassée de son royaume par sa soeur, et qui vit en "reclue" dans un splendide palais blanc bordé d'une allée de cerisiers en fleurs, c'est trop gros. Enorme, même. Et là, sur ce point, j'ai vraiment été déçue. J'avais déjà vu deux films de Burton avant (les Noces Funèbres et Charlie et la Chocolaterie) que j'avais beaucoup aimé; et qui m'avaient montré que Burton pouvait faire à la fois d'excellents films originaux et aussi de bonnes adaptations de romans. Mais là, le scénario devenait hyper prévisible, il n'y avait plus aucun "suspense", si je peux dire ça comme ça.
De plus, je n'ai pas compris la mentalité d'Alice. On dirait qu'elle n'a pas de personnalité, qu'elle ne fait que suivre le mouvement: "Ah bon ? Je dois tuer un monstre ? Bah, c'est qu'un rêve, alors allons-y" (en gros).
Et puis, admettons le jour frabieux, etc. Mais à quoi donc sert la fin ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire de navires et de voyage en Chine ? Je n'ai absolument rien compris à ce dénouement, et encore moins ce que ça apporte au film.
Voilà, j'ai fini de me défouler. J'étais complètement sonnée à la fin de la séance, à cause des lunettes et du son qui était à fond la caisse, donc bon.
Je tiens tout de même à mentionner la musique de Danny Elfman, absolument géniale, surtout le thème d'Alice, qui m'a trotté longuement dans la tête.

Au final, je peux donc dire que mon avis est partagé. D'un côté, j'ai été assez déçue, et je pense que ça aurait pu être vraiment bien mieux; mais de l'autre, j'ai vraiment été impressionnée par le génie de Tim Burton, ce qui m'a donné envie de voir ou revoir ses autres films.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 17:38

La fin sert à montrer qu'Alice prend son indépendance, elle a pris la place de son père et va décider de sa vie. En gros.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 18:46

Oui, j'avais à peu près compris. Mais bon, à mon avis, ça ne sert pas à grand-chose...
Revenir en haut Aller en bas
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 20:18

bin moi j'ai toruvé ça parfaitement logique, au début c'est un peu la cruche qui fait ce qu'on attend d'elle et a la fin elle s'affirme, elle prend confiance en elle et elle suit les trace de son père....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23339
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 20:25

t'a pas du tout capter, pasque elle a quand meme mi du temps avant de vouloir tuer le monstre, et puis son comportement colle bien à la mentalité de l'epoque.

Je pense simplement qu'on ne perçois pas le film de la meme façon selon notre age et notre mentalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 20:37

+ 1 pour shoichi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 22:27

Tu veux dire que je n'ai pas tout compris parce que je suis plus jeune que toi ? La fin m'a surprise, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23339
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Dim 4 Avr 2010 - 22:44

Non je veux juste dire que selon la periode ou tu va le regarder, et d'autres facteurs, tu porte pas le meme regard sur le film.

Par exemple, un grand fan de tim burton n'aura pas la meme vison du film qu'un autre spectateur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Lun 5 Avr 2010 - 12:48

Je ne sais pas, j'aime beaucoup Tim Burton, et c'est peut-être pour cela que j'ai ressenti une déception, parce que je m'attendais à plus ? Je pense que si je ne connaissais pas le réalisateur, j'aurais été vraiment très satisfaite ^^"
Ce qui veut dire que tu as certainement raison ^^ Enfin, en ce qui me concerne, je n'ai fait que donner mon avis sur le film, donc le débat est clos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Lun 5 Avr 2010 - 13:09

Je pense que t veux dire que quand on est adolescent, on est pas forcément encore confronté à ces problèmes d'indépendance, décider de sa vie, tout ça ? Tu n'as peut-être pas tort ^^"
-bon, par contre je maintiens que âge ou pas âge, c'est cul cul la praline *sort* -
Revenir en haut Aller en bas
Loswen Faenyn
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17261
Age : 24
Emploi : étudiante pianiste au Conservatoire Royal
Loisirs : lire,écrire,dessiner,jouer du piano, du piano, toujours du piano et encore du piano !
Dimension habitée : Devant mon piano
Début de la quête : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Mer 7 Avr 2010 - 21:18

J'aimerais préciser (je n'ai toujours pas vu le film, hein ! ^^), étant donné que j'ai vu plusieurs fois que le plus décevant c'était le scénario (trop prévisible et gnangnan), que justement, le scénario n'est PAS de Tim Burton.
Je pense que c'est ce qui t'avait le plus déçu de la part de Tim Burton, je crois, Satie.... Je pense que tout s'explique, de cette manière, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loswen.skyrock.com
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Jeu 8 Avr 2010 - 11:55

Finalement je sais pas si ça va être possible pour moi de le voir, j'ai toujours quelque chose le lundi ><

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
akuma666
Tenue pour Sakura
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1437
Age : 22
Emploi : Représentante de Satan sur terre
Loisirs : Passer ma vie sur l'ordi, délirer avec mes potes et ... manger !!!! ><
Dimension habitée : *dans ta chambre*
Début de la quête : 10/07/2009

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Jeu 8 Avr 2010 - 13:08

@Loswen Faenyn a écrit:
J'aimerais préciser (je n'ai toujours pas vu le film, hein ! ^^), étant donné que j'ai vu plusieurs fois que le plus décevant c'était le scénario (trop prévisible et gnangnan), que justement, le scénario n'est PAS de Tim Burton.
Je pense que c'est ce qui t'avait le plus déçu de la part de Tim Burton, je crois, Satie.... Je pense que tout s'explique, de cette manière, non ?

J'ai bien aimé le film car il se regarde d'une traite sans s'ennuyer. Mais je dois avouer que comme Satie j'ai était très deçu sachant que je m'attendais à bien mieu venant de Tim Burton ^^'
Au moins grâce à LF on peut rester fan xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Jeu 8 Avr 2010 - 17:59

@Loswen Faenyn a écrit:
J'aimerais préciser (je n'ai toujours pas vu le film, hein ! ^^), étant donné que j'ai vu plusieurs fois que le plus décevant c'était le scénario (trop prévisible et gnangnan), que justement, le scénario n'est PAS de Tim Burton.


Ah ? C'est bon à savoir, effectivement ^^ (même si je maintiens que Tim Burton s'est planté AUSSI).
Revenir en haut Aller en bas
Lilium
Princesse blanche
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2061
Age : 23
Emploi : Lycéenne fan de manga et ...de YAOI !!!!^^
Loisirs : Lire, baver devant les yaoi, manger du sucre ^^
Dimension habitée : * Quelque part dans le brouillard* ( Vaucluse )
Début de la quête : 10/07/2009

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Jeu 8 Avr 2010 - 18:17

J'ai beaucoup aimé ce film ! L'histoire est certe un peu trop '' grand public '' mais les personnages sont très interressants et les '' paysages '' suberbes ! Mais c'est vrai que je m'attendait a un fim plus ... etrange encore ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Ven 9 Avr 2010 - 23:25

@Loswen Faenyn a écrit:
le scénario n'est PAS de Tim Burton.
Je pense que c'est ce qui t'avait le plus déçu de la part de Tim Burton, je crois, Satie.... Je pense que tout s'explique, de cette manière, non ?

Ah bon ? Voilà qui expliquerait bien des choses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Loswen Faenyn
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17261
Age : 24
Emploi : étudiante pianiste au Conservatoire Royal
Loisirs : lire,écrire,dessiner,jouer du piano, du piano, toujours du piano et encore du piano !
Dimension habitée : Devant mon piano
Début de la quête : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Jeu 15 Avr 2010 - 22:14

Voici venir l'avis du Mad Hatter / Chapelier Fou / gigandélireur.

Tout d'abord, j'attendais non seulement cette vision depuis longtemps (surtout qu'une de mes amies l'avait déjà vu le lendemain de sa sortie [ soit plus de deux semaines après la Belgique]). Bien plus, cela annonçait pour moi de la détente au milieu d'un océan de problèmes.
Je pars donc, je pense, avec un poil de subjectivité : pour moi, ce n'était ni du Sartre, ni du Camus, donc c'était merveilleux ! Cependant, cela ne pouvait me faire tomber de haut si cela n'était pas à la hauteur de mes espérances.
Autre remarque : mon avis est un avis donné en tant que profane, n'ayant jamais lu l'oeuvre originale.

Points positifs

1) L'esthétique et le graphisme.
Un graphisme super, des décors magnifiques.... Du mal d'imaginer que tout cela se passe en réalité sur fond de tapis d'un vert douteux. Je ne vois rien à redire là-dessus, à part bravo à l'équipe technique.
Autre point du graphisme : certains personnages, entièrement réalisés par ordinateur, sont tout simplement époustouflants. Le Chat est superbe ; les lapins parfaits.... Mais surtout, ils semblent tout à fait réels (ce qui serait plus inquiétant si vous rencontriez le Jabberwoocky dans la rue). Seul certains mouvements du valet ne semblent pas aussi naturels, mais à noter que l'acteur jouait constamment juché sur des échasses.
L'esthétique était tout simplement charmante : les tons pastels rappelaient les vieux dessin animé (j'adore ce genre de tons), et le style même des personnages correspondait tout à fait à chacun.... Tim Burton signe ici avec brio le style de son décor et de ses protagonistes. Impressionnant.

2) Les personnages

Tous, selon moi, étaient parfaits d'un point de vue exclusivement esthétique.

- Le chapelier Very Happy
Avant même de voir le film, j'avais été séduite par ce qu'on appelle vulgairement, son "look". J'avais été convaincue dès que je l'avais vu.
Le visionnage m'a laissé aussi enthousiaste : nul autre que Johnny Depp n'aurait pu tenir le rôle. Les mimiques, les attitudes, les répliques de ce personnage trouvent le chemin de mon coeur Razz

Le lièvre de Mars Very Happy
Victime malgré lui du comique de répétition, il est le parfait fou de ce film. Aussi étrange que cela puisse paraître, sa meilleure réplique selon moi se limite à un mot (puisqu'une attitude ne peut être écrite) : "Cueillère". XD Ceux qui ont vu comprendront ce que je veux dire. Dommage qu'on le voie si peu.

Alice Smile
Ne lui otons pas un fait : certaines de ses attitudes collent parfaitement à une Alice "Tim Burtonienne". foncer dans les gens durant le cadrille pour se demander quelle est la sensation de voler, s'imaginer 6 choses impossible avant le petit déjeuner.... De très belles robes attendent l'héroïne, et toutes sont sublimes.

Le dodo => Si Mokona passe, elle comprendra.

Le Chat Cheshire What a Face
Je veux le même : cela peut se résumer avec ces simples mots. Wink Sans doute mon coup de coeur animalier après notre ami le lièvre.

3) une scène ? le thé


Points négatifs

1) Une faiblesse : le scénario

Clairement. Nettement. Un scénario trop naïf, mais qu'attendre d'autre de la part de la scnéariste du Roi Lion, de Aladdin ou du film Tic&Tac ? (je vous jure que c'est la même personne qui a écrit le scénario, j'ai été voir sur le net !). Ce film a été fait dans une veine purement disney pour le scénario, et dans celui-ci, on ne reconnaît rien du Tim Burton classique (ce qui est logique). Pour ceux qui s'attendaient au film Tim Burtonien par exclellence, la déception fut énorme, la claque magistrale : quel scénario cul cul de derrière les fagots ! Les méchants très m'échants, les gentils trop gentils.... Seul le petit dédoublement de personnalité du Chapelier aux yeux oranges qui laisserait presque éveillé une esprit berserk est en contrepied avec ceci : remarquez qu'il est toujours repris au dernier moment et qu'il ne se défoule pas un bon coup.
Essayons de rattraper le coup : le scénario complète la naïvité ambiante du film. Le décor est idéal, pourquoi pas le scénario ? C'est un aspect que Tim Burton n'a pas vraiment exploré (bien que Charlie et La Chocolaterie finisse quand même par d'émouvantes retrouvailles et ils vécurent heureux....)
Le manichéisme parfait rebute quand même.

2) Les incohérences

Exemples :

- Alice rêve, rêve pas ? Les souvenirs auraient pu revenir petit à petit, elle aurait pu progressivement douter, mais pas tout d'un coup, se dire "WAOUW ! C'EST VRAI ! il faut que je me bouge maintenant". :S Illogique.
- Une fois la robe s'adapte au corps d'Alice, une fois non : I'm still wondering why, je me demande toujours pourquoi.
- ...

3) Les personnages

-La reine Blanche : Mad

Trop maniéré, trop parfaite, trop tout, mais pas assez humble et ne prenant pas assez sur soi. C'est la gentille, mais elle n'hésite pas à bannir sa soeur et la critiquer comme si c'était sa pire ennemie (ce que je ne comprends pas comme possible, ayant deux soeurs). La gentille ultra gentille capable de suivre ses principes, certes, mais qui oblige les autres à ne pas les suivre pour le bien du plus grand nombre... Personnage décevant. Réellement. Pour moi, elle ne vaut pas mieux que sa soeur, ou si peu.


- Alice

Un peu de conviction à certains moments ne manqueraient pas, ma petite : je comprends que parler à des balles de ping pong comme réelle première expérience cinémtographique n'est pas très facile, mais tout de même...

Le Valet

J'arrive pas à le piffer.... Va-t-en savoir pourquoi.

Conclusion ?

Je m'attendais à un film beaucoup plus noir et plus gothique. Je me suis retrouvée devant un film abordable pour les enfants. Je me suis un peu demandé quoi. Je suis tombée d'une sacrée hauteur : ceux qui n'aiment pas Burton n'apprécient pas, mais il est, je pense, plus "public jeune" (à défaut d'un grand public), qu'un Edward au mains d'argent.
Le côté esthétique ferait presque oublier la faiblesse du scénario, que l'on pourrait dire comme suivant l'atmosphère installée : la naïveté. Mais pourquoi ne pas rester au Wonderland alors ? C'est sans doute ma plus grande deception. Pourquoi Alice ne reste pas ? Elle fait du mal à tout le monde, de toute manière. *et je dis pas ça pour le bien du Chapelier Wink*
Je lui mettrais un 7/10, car l'esthétique était parfaite, certains acteurs aussi, mais.... le scénario n'est pas de Tim Burton. Ce n'est pas un 100% Burton. Ca traîne un peu la patte en suivant certains stéréotypes américains.
Sympathique, divertissant, hilarant même.... Si seulement Tim avait fourré un peu plus son nez dans le scénario....

Je le recommande tout de même : il vaut le détour je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loswen.skyrock.com
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   Jeu 15 Avr 2010 - 22:28

Tu n'es pas la première à soulever la déception concernant le scénario...

Si ç'avait été du Tim Burton pur, je pense que je serais déjà allée le voir au ciné (comme quand je me suis précipitée sur Sweeney todd sans même avoir lu le résumé avant xD).

Là c'est plus un film grand public (voir jeune public lol), à prendre comme tel donc.

Je pense donc attendre qu'il sorte en dvd pour le voir, puisque même en n'ayant pas forcément de préjugés sur ce genre de films, je n'en raffole pas non plus.

(Très belle critique en tout cas!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Blu-ray 2D & 3D] Alice Au Pays Des Merveilles (Tim Burton)
» Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton)
» Alice au pays des merveilles - Tim Burton - 2010
» Alice au Pays des Merveilles : La version Disney ou la version Burton?
» Tim Burton : Alice au Pays des Merveilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Autres Médias :: Cinéma, Télévision, Drama :: Cinéma-
Sauter vers: