Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Sam 22 Juil 2017 - 9:01 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 [Roman] Ikebukuro West Gate Park

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: [Roman] Ikebukuro West Gate Park   Mer 28 Fév 2007 - 21:42

13- Ikebukuro West Gate Park * (présentation disponible sur mon blog)


Ce roman a connu une adaptation en manga parue en France chez Asuka et une autre en drama.





Dire que j'ai trouvé Ikebukuro West Gate Park exceptionnel reste un mot faible.
Ce roman d'Ira Ishida nous place dans le quartier d'Ikebukuro, un coin de Tôkyô, capitale du Japon. Son héros est Makoto Majima, un jeune tout ce qu'il y a de plus normal : il aide sa mère à tenir la boutique de feu son père, et le reste du temps, il glande et traîne dans les rues.
C'est à la suite du meurtre d'une de ses amies qu'il va résoudre une affaire et dès lors, acquérir une réputation de "solutionneur d'embrouilles". Le roman se divise en quatre histoires principales ; la première est celle avec laquelle tout commence ; dans la seconde, un parrain de la mafia, incapable de retrouver sa fille par les procédures habituelles, demande à Mokoto de mener son enquête avec le réseau de la rue ; dans la troisième, une de ses amies, une prostituée ayant sombré dans la drogue, lui demande de sauver son petit ami, qui a fait un éclat auprès de la mafia pour l'aider à s'en sortir et qui est à présent recherché par elle ; enfin, dans la dernière, une guerre des gangs met à feu et à sang le quartier d'Ikebukuro, Makoto va tenter de ramener la paix lorsqu'une ravissante journaliste lui demandera sa collaboration.
IWGP a remporté au Japon le Grand Prix de Littérature Policière ; mais il dépasse très largement ce cadre. Makoto est un jeune sans vrai boulot, sans vraie motivation ; il glande, sort, drague les filles, et a déjà eu plusieurs démêlés avec la justice. Et d'ailleurs, il n'est pas du tout un représentant de celle-ci : il porte sur le monde un regard désinvolte, limite je-m'en-foutiste, sans positivisme exacerbé mais sans défaitisme pathétique non plus. Il se fait plaquer par sa copine ? Bon, ben voilà, tant pis, j'ai autre chose à faire en attendant...
Pour toutes ces raisons, bien que ce roman ait reçu un prix de littérature policière, on ne sent pas du tout l'ambiance habituelle de l'inspecteur cherchant à résoudre son crime ; et bien qu'il ne s'agisse pas d'un roman fantastique, on se sent réellement embarqué dans un autre monde, un monde réel et lointain tout à la fois. Makoto fréquente des gens qui vivent de petits boulots, des gens bien, des gangs, des yakuza, des ikkikomori, des putes. Malgré ses fréquentations pas toujours très clean, son regard ne juge jamais et c'est la raison pour laquelle, en refermant le livre, « on a l'impression de connaître par coeur de quartier de Tôkyô, chacune de ses ruelles où se côtoient bars à karaoké et love-hôtels, on s'est attaché à chacun de ses habitants. » (cf résumé éditeur).
L'écriture d'Ishida Ira, enfin, est tout simplement incroyable, incisive, rapide, surprenante, jeune et fraîche, elle fait à la fois ressortir le désappointement et le dynamisme de la génération actuelle, avec une justesse de ton constante. Ses histoires connaissent une conclusion surprenante, pas foncièrement mauvaise mais jamais totalement bonnes non plus, proches de ce qui se fait dans la vraie vie, quoi.

Extrait

Tous les samedis soirs, dans ce Square Ouest, on attendait nous aussi que le temps passe, plongés jusqu'au cou dans une eau brûlante. Il arrivait qu'on emballe une fille, il arrivait qu'on soit dragués. Il arrivait qu'on cherche la bagarre, il arrivait qu'on nous cherche. Mais la plupart de temps il ne se passait rien, et pendant qu'on attendait en vain qu'il se passe quelque chose, le ciel à l'est devenait transparent, un jour d'été se levait, le premier train se mettait en branle. Pourtant, on continuait à aller à West Gate Park.
Parce qu'on n'avait rien d'autre à faire.
C'est une de ces soirées de week-end qu'on a fait la connaissance de Hikaru et Rika. Ce soir-là, chose rarissime, on était en fonds, et chose non moins rarissime, Masa avait fait chou blanc avec les filles. Le soleil allait bientôt se lever et Masa, paniqué, tentait sa chance avec toutes, sans exception aucune. N'importe laquelle, pourvu qu'il puisse tirer un coup. Je regardais distraitement les jets d'eau de la fontaine s'élever avant de se décomposer. Shun comme d'habitude dessinait dans son carnet à la lumière des réverbères. C'est alors que deux paires de jambes se sont plantées devant nous. Chaussées de sandales blanches à la mode. Talon de quinze centimètres au bas mot. Au-dessus d'une des paires, des jambes fuselées, d'une blancheur laiteuse. Au-dessus de l'autre, des jambes plus courtes, bronzées et musclées.
- Qu'est-ce que tu fais ? a dit la bronzée en plongeant son regard dans le carnet de croquis de Shun. Une robe à bretelles gris perle. Elle avait de grands yeux, un visage très légèrement simiesque. Cheveux courts, petite, mignonne. Seize ans, peut-être.
-Waouh ! Le génie !
Mais pourquoi donc les filles ont-elles des voix si perçantes ? Des sirènes d'alarme pour peu qu'elles rient.


Ikebukuro West Gate Park
Ira Ishida
Editions Philippe Picquier
Extrait pp. 11-12

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
 
[Roman] Ikebukuro West Gate Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Roman] Ikebukuro West Gate Park
» Ikebukuro West Gate Park
» Ikebukuro West Gate Park - Ishida Ira
» IKEBUKURO WEST GATE PARK de Ishida Ira
» [Ishida, Ira] Ikebukuro West Gate Park - Tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Autres Médias :: Romans, Bandes Dessinées européennes et Comics :: Romans-
Sauter vers: