Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Sam 22 Juil 2017 - 9:01 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Le Château de l'Aurore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Le Château de l'Aurore   Dim 5 Juin 2016 - 22:59

Le Château de l'Aurore


Le château de l'aurore est un one-shot dessiné et scénarisé par Osamu Tezuka en 1959, durant ce que la préface de l'édition française de Cornélius, en rupture désormais, indique comme un "âge d'or" de Tezuka.

Synopsis :

Au Japon, un seigneur décide de construire un château de style « anglais », sur commande du shogun Hideyoshi. Malgré l'opposition des habitants, les travaux commencent, mais plusieurs accidents se produisent, apparemment organisés.Dans le chantier flâne une ombre mystérieuse. Le fils du seigneur, Midori-maru, désigné comme ministre des travaux, jugeant finalement la construction stupide et inutile, quitte à jamais le domaine. Fuji-no-suke, qui a gagné la confiance du seigneur, lui succède, tandis que Yayoi tente de trouver le responsable de la mort de son père, ministre des affaires générales, tué au cours des travaux. (source Sens Critique)

Mon avis :

Si le style de Tezuka s'inspire principalement, dans sa forme comme dans ses thématiques du style américains à la Disney, ou des thématiques plutôt occidentales comme la SF avec Astro, il aura toujours su les teinter de sa vision des choses, et de son humanisme presque naïf.
Mais a mesure qu'il gagnait en expérience et en renommé, Tezuka s'inspira de moins en moins de disney, afin d'affirmer son style, et de puiser d'avantage dans des histoires et des thématiques prenant place au Japon, au moyen age, et se basant sur le folklore japonais, c'est le cas de Hato, toujours plus haut, de Sarutobi, et bien sur, du château de l'aurore.

Cela dit, si Tezuka gagne en identité, s'affirme bien plus graphiquement, avec un trait toujours aussi merveilleusement maitrisé, forçant le respect, avec un découpage toujours cinématographique mais qui gagne en fluidité, faisant de cet ouvrage, comme tous ceux venant après cette période, un régal pour les yeux, si bien sur on est un peu sensible aux tendances rétro qui teintent forcément cette époque.
Tezuka s'affirme donc, il évolue. Bien sur il ne change pas de façon radicale, et ne bouleverse pas ses thématiques, tournant toujours autours de la nature humaine, mais qui toutefois deviennent avec cette période, bien moins naïves, toujours aussi romantiques, mais presque désabusées, car là ou ses précédentes histoires pour enfant terminait merveilleusement bien grâce à des Deus Ex Machina assez gros, cette histoire si s'achève en demi-teinte, de façon à la fois très émouvante, pleine d'espoir, mais également assez triste ! Il ne bouleverse pas non plus sa façon qu'il a de raconter ses histoires, et n'oublie jamais la nature de son public, qu'il sait jeune, mais qu'il n'infantilise pourtant jamais, n'hésitant pas à parler de complots politiques, de périodes historiques sombres ni de montrer la mort ou la folie, mais qu'il ménage tout de même sans jamais surcharger ses histoires de cadavres et de violence, comme pourrait l'être bien plus tard Ayako, ici si les morts sont bien présent, ils ont lieu hors-champs, ou alors sans détails, et Tezuka veillera toujours à garder un ton relativement comique durant tout son récit.


C'est globalement la maitrise du récit dont fait preuve Tezuka avec ce titre qui nous marque. La maitrise du dessin d'une part avec une économie de trait et pourtant une pléthore de personnages différents, variés et reconnaissables, une maitrise du découpage avec des plans, littéralement, très cinématographique par moment mais jamais à outrance, comme pouvait parfois l'être certains de ses précédents panneaux, mais une maitrise du scénario, qui parvient à s'adresser à de multiples publics en même temps, à tous les concilier et qui fait ainsi passer un message simple, assez émouvant et loin d'être simpliste.

Un véritable exemple de volume bref, mais parfaitement exécuté, Tezuka nous montre dès les années 60 qu'il est bel et bien "le dieu du manga" !

4.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Château de l'Aurore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gâteau au chocolat sans oeufs
» Château-Gaillard, trajet court
» Gâteau aux noix
» Château de sable de Frédéric Peeters et Pierre Oscar Levy
» Gâteau d'ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Shônen-
Sauter vers: