Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
DD69
 
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 La grande pagaille du Diletta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: La grande pagaille du Diletta   Jeu 21 Avr 2016 - 21:03

La grande pagaille du Diletta


La grande pagaille du Diletta, que j'abrégerais ici Diletta, est un manga en un seul volume (mais en plusieurs chapitres) de Osamu Tezuka qu'il réalisa en 1968.
En France, le volume est vendu par l'éditeur FLBLB. Il est toujours en vente pour 20€ et est tout à fait correct.

Synopsis :

Précipité du haut d’un immeuble par un producteur de télévision sans scrupules, le dessinateur de BD Otohiko Yamanobe acquiert la faculté, appelée «Diletta», de faire physiquement partager aux gens qui l’entourent les fantasmes délirants de son cerveau d’artiste génial. Le producteur va populariser le « Diletta » en construisant un immense émetteur, créant ainsi un nouveau média bien plus puissant que la télévision... (source manga news)

Mon avis :

On reproche souvent à Tezuka son style trop enfantin, et ses thématiques simplistes, et en effet, il faut attendre un certain temps avant de voir l'auteur aborder de façon plus crue certains sujets ... Mais il serait faux de dire qu'il ne s'est mis aux histoires plus sombres uniquement dans les années 70 !
En effet, si même Astro Boy avait quelques passages violents (pas forcément sérieux tout de même) l'auteur a toujours basculé entre deux monde, celui du manga comique et léger pour enfant, et celui toujours aussi léger mais un peu plus adulte, ou devrai-je dire plus sexué.

Et cela se ressent parfaitement dans certains de ses one-shot comme Diletta, créé, et ça se ressent, en 1968 !
Difficile de ne pas faire le rapprochement entre l’œuvre et son époque, car si Diletta propose des thématiques assez noires, de part son personnage principal de producteur véreux jusqu'à la moelle à l'ambition démesuré, de part les thématiques qu'il aborde, n'hésitant pas à tuer ses personnages, ce titre reste très typé "années 68" via l'importance donné au sexe par Tezuka dans ce titre et la façon dont il le montre, et sans aller très loin (ce n'est absolument pas un hentai, c'est au mieux un peu érotique, et encore), il représentera les fantasmes plus ou moins déviants de son personnage de façon assez surprenante pour Tezuka ! De plus, difficile d'ignorer tout le côté psychédélique du titre, avec ces visions, le Diletta, qui ne sont pas forcément sexuelles, mais qui sont toutes assez singulières, avec une imagerie très hallucinée et très ... Psychédélique.

Bien sur comme la plupart des titres de Tezuka de cette période, on note beaucoup de facilitées scénaristiques, et des personnages se comportant assez étrangement, ou de façon tout à fait incohérentes. Cependant il s'agit là d'un moindre mal, et surtout, il ne s'agit pas de la préoccupation de l'auteur, qui s'intéresse d'avantage à la comédie, très efficace, et à son propos, mettant en garde contre les effets de la télévision, de l'ambition personnelle, et nous livrant au final une vision assez sombre de l'Homme. Chose très surprenante encore une fois pour cet auteur en cette époque !

Si le titre n'est en effet pas parfait, il se lit assez bien, notamment grâce à des gags efficaces et propose une vision intéressante du travail de Tezuka. Sans parler ici de tournant dans sa carrière on ressent clairement des changements assez radicaux qui vont par la suite transformer son œuvre : Ce titre semble se situer en pleine transition entre deux style, et il s'agit donc d'une lecture intéressante pour les amateurs.
Les novice cela dit trouverons eux aussi leur compte, ce one-shot en plus d'être rapide à lire, facilement trouvable et assez abordable permet de se rendre compte de la richesse du registre de l'auteur, et de sa capacité à aller de l'histoire enfantine comme Astro ou Saphir, jusqu'aux histoires plus sombres comme Les 3 Adolf ou Ayako. Je continue bien sur de plutôt conseiller Metropolis comme porte d'entrée, mais Diletta fait office de très bon complément Very Happy !

4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: La grande pagaille du Diletta   Jeu 21 Avr 2016 - 21:13

Je l'ai lu il y a pas si longtemps, ça m'a pas marqué plus que ça, l'histoire est pas mal, on sens certaines critiques, mais je coince quelque part Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: La grande pagaille du Diletta   Jeu 21 Avr 2016 - 21:15

Certainement le côté zigzag entre comédie très burlesques et évènement très (trop) sombres et ce manque global de sérieux ?
A moins que cela ne soit justement ces personnages assez pénibles si on en attend quelque chose ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: La grande pagaille du Diletta   Jeu 21 Avr 2016 - 21:16

C'est possible que ça soit les persos oui Laughing maintenant que tu m'en parle, la fille etait particulièrement chiante ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande pagaille du Diletta   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande pagaille du Diletta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui a la plus grande energie spirituelle?
» La grande énigme du Club des Cinq
» Coucher de soleil à la grande motte avec vagues et vent
» Michael Jackson,la plus grande manipulation...
» Grande échelle [ Accessoire ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Seinen/Josei-
Sauter vers: