Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Sam 22 Juil 2017 - 9:01 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX   Mer 13 Avr 2016 - 19:53

The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX


Link's Awakening est le 4ème jeu de la célèbre saga de Nintendo "The legend of Zelda", il est sorti sur Game Boy première du nom en 1993 et un remake sur GameBoy color (disposant d'un petit donjon supplémentaire, mais sinon le jeu est identique en tout point ... Mais en couleur, c'est à cette version que j'ai joué) en 1998. A titre indicatif, Zelda 3, ou "A link to the past" est sorti en 1991, le 1er Zelda est sorti en 1986, Ocarina of Time est le 5ème titre de la saga et sort en 1998 et Majora's Mask sort en 2000. Si je donne ces dates assez austères c'est pour y revenir par la suite et vous donner une idée de la place de cet opus dans la saga.
Il s'agit donc du 1er jeu de la saga sur console portable, toujours conceptualisé par Takeshi Tezuka et Shigeru Miyamoto.

Le jeu n'est bien sur plus en vente, du moins pas dans sa version originale, et vous pouvez le trouver en cherchant bien pour un prix assez variable, en 20€ et 60€ (comptez plutôt 60 que 20 malheureusement). Cependant depuis 2011 il est possible de jouer au jeu légalement sur la virtual console de la 3DS, je ne connais ni le prix, ni la qualité du portage cependant.
Sinon vous pouvez toujours y jouer sur émulateur, la GameBoy - Color - Advance s'émulant très bien (je vous conseil visual boy comme émulateur d'ailleurs).

Personnellement j'ai joué à la version DX sur Gameboy Advance SP.

Synopsis :

Au lancement du jeu, Link est surpris par une tempête alors qu'il navigue sur une mer agitée. Frappé par la foudre, son bateau sombre. Link réchappe du naufrage et échoue sur une plage de l'île Cocolint où il est recueilli par Marine, une jeune fille, qui lui rappelle la princesse Zelda. Link retrouve son épée sur la plage, et son bouclier lui est rendu par Tarkin, le père de Marine. Alors arrive un hibou qui lui hulule : « Réveille le Poisson-rêve et tout te sera expliqué. »

Résolu à rejoindre les siens, Link devra traverser l'île de long en large, explorer de nombreux donjons, résoudre énigme sur énigme afin de récupérer les huit instruments qui pourront libérer le gardien de l'île, le Poisson rêve, de son sommeil. (source le glorieux wikipedia)

Mon avis :








Suite à mon expérience assez désastreuse avec Life is strange, qui masquait son absence de gameplay et ses incohérences scénaristiques par de l'émotion facile et forcée autours de personnages peu ou mal développées de hipster américains, j'ai eu besoin de me changer les idées, et c'est à la recherches de ce que Life Is Strange ne m'avait pas donner, à savoir d’authentiques émotions au sein d'un authentique jeu que je me suis décidé à refaire ce Zelda qui m'avait tant marqué étant jeune.






Je ne suis pas un fan de la saga cela dit, mais malgré ça je suis capable d'affirmer (j'ai tout de même vu 50% des épisodes en let's play) qu'il s'agit là de l'épisode le plus atypique de la saga, talonné de près par Majora's Mask. Si vous avez lu le synopsis plus haut vous avez remarqué l'absence de nombre des éléments type de la franchise. Il n'est ici pas question de sauver une princesse à travers un vaste royaume (ou à travers le temps pour ce que ça change) et il n'y a d'ailleurs pas de princesse, et le château est une infime portion du jeu rapidement expédiée.
Ici le but de la quête de Link ne sera pas vraiment altruiste, puisqu'il ne sera question que de s'échapper de l'île ... Envahie certes par des monstres mais ou la vie semble tout de même assez paisible.
Ces différences ne se manifestent pas uniquement au sein du scénario, puisque l'ambiance du jeu est également très atypique, pour l'époque (c'est à dire comparé à zelda 1, 2 et 3) mais même relativement au reste de ma saga, l'équipe de développement à fait un gros travail pour rendre l'île véritablement mystérieuse, avec ces PNJ aux apparences inhabituelles et aux dialogues décalées, ces musiques très douces et mélancoliques contrastant avec les éléments plus sombres et intriguant de la zone.

L'île possède un caractère qui lui est propre, mais si il s'agit là du seul environnement de jeu disponible, et qu'à la vue de la carte ingame elle peut sembler bien petite, on se rend vite compte de la grande variété des environnements disponibles, tous utilisés à différentes moments du jeu, tous assez uniques pour que l'on prenne plaisir à simplement s'y balader et tous agrémenté de pas mal de secrets, 12 quarts de cœurs, et 24 coquillages, qui servirons pour une quête annexe. Tout cela vaut aussi bien sur pour les donjons, qui sont là encore assez variées et bien conçus ... A l'exceptions peut être de deux avants-derniers donjons que j'ai trouvés trop similaires, trop bordéliques, sans réel intérêt puisque les objets qu'on y récupère sont parfaitement inutiles au sein et hors du donjon, et en général assez pénibles, rien de grave cependant, on y arrive à bout avec un brin de patience, et il n'y a nul raison de s'énerver.
D'autant plus que si 2-3 donjons peuvent nous lasser, jamais il ne nous sera possible d'accuser le gameplay et en général le jeu d'être injuste (une fois que l'on a compris qu'il est souvent possible d'exploser certains murs à coups de bombes), les donjons ne sont pas vicieux, et le gameplay est extrêmement fluide, intuitif et polyvalent.
Le jeu est simplement facile à jouer, à prendre en mains, et à bien maitriser, sans pour autant que le jeu ne soit facile (il n'est pas vraiment dur non plus, mais il possède surtout une excellente courbe de progression), notre link est très maniable, ce qui est renforcé par sa capacité (inhabituelle dans un Zelda) à sauter, permettant aux donjons des designs intéressants et aux joueurs des déplacements et des possibilités en combats élargies ! Le tout sans aucun ralentissement bien sur.




J'en ai déjà brièvement parlé, mais pour tous ceux qui craignent en voyant un Pokémon bleu par exemple, que la gameboy soit une console trop faible pour rendre un Zelda digne de ce nom, ils serons vite rassurer, puisque le jeu est sublime !
Certes il s'agit de pixels, en moins grands nombres que dans Link to the past, mais avec un excellent rendus, que la version DX viens rehausser avec des couleurs, sans affecter la qualité de l'animation.
D'un point de vu musical également, ce jeu nous offre selon moi LE plus beau thème tous Zelda confondus, et quelques autres merveilles de compositions, toujours issues du génie de Konji Kondo, compositeur de la saga. Le tout sur GameBoy qui donne sur ce point là tout ce qu'elle a, et voir la console produire de telles musiques a déjà, en quelques sorte, un caractère presque magique, alors quand en plus la musique est extraordinaire ... Que demander de plus.
une petite selection, bien sur il faut comprendre la musique dans son contexte, historique d'une part, et au sein même du jeu:
 






Mais là ou la musique prend tout son sens, ou les graphismes gagent tout leurs charme, c'est bien sur quand ils sont pris en compte au sein du magnifique scénario du jeu, et surtout de ma façon dont il est mené.
Car il est bien normal qu'un jeu Zelda, soit un jeu d'aventure soit avant tout basé sur l'exploration, l'aventure, le combat ... Le jeu en somme et on pourrait donc s'attendre à un scénario passant au second plan, d'autant que le jeu est assez bref et ne dure qu'entre 5 et 10h.
Et à première vue cela parait vrai, le scénario tient en quelques lignes, se découpe en épisodes clairement identifiés et ne fait irruption que lors de ces épisodes ... Mais il est très loin d'être bâclé, il sais simplement laisser place à l'aventure, mais il est la raison qui rend ce jeu aussi merveilleux.
Et c'est d'autant plus surprenant qu'il ne s'agit là que d'un petit jeu sur console portable ... En 1993 ! C'est à dire bien avant Ocarina of Time ! Qui aurait imaginé qu'un petit jeu d'aventure comme ça se repose à ce point sur ses personnages, qu'il arrive aussi bien à les développer pour qu'il ne paraissent plus à nos yeux comme de simples PNJ et qui aurait imaginer qu'un tel jeu parvienne à véhiculer autant d'émotions ?

[Attention spoils]

Je le disais plus tôt, il ne sera jamais question de sauver le monde, le royaume, la princesse ou qui que ce soit, mais au contraire de s'échapper de l'île, et donc pour cela de libérer le poisson rêve.
Seulement il nous sera rapidement révélé que l'île même est le songe du fameux poisson rêve, et que le réveiller signifie donc la disparition de l'île ... Et de ses habitants. La quête du héro se transforme ainsi en quête assez égoïste ... Et d'autant plus terrible que le jeu nous fait justement rencontrer un à un, via un quête de troc nécessaire pour finir le jeu correctement, et qu'il passe beaucoup de temps à développer certains personnages, dont notamment Marine qui fait office de Zelda.
Dès que l'on est conscient de cela le jeu prend une tout autre dimension et sans aller jusqu'à brouiller les frontière gentils/méchants (qui restent bien établies) le joueur commence à questionner la justesse de sa quête, qui revient à anéantir les vies des habitants de l'île, tout aussi riches en rêve et en espoirs que n'importe qui (un père de famille élevant ses enfants, Marine souhaitant voyager, ou même ces 2 enfants qui jouent à la balle dans une des premières zones du jeu). Si vous voulez d'avantage de développement là dessus je vous conseil cette vidéo qui va plus loin.

[fin du spoil]

Link's Awakening (DX ou non) est non seulement un jeu assez sublime pour son époque et sa console (les graphismes en 2D-pixélisés ne vieillissent d'ailleurs jamais pourvu que l'on aime le style), mais en plus est un jeu parfais niveau jouabilité, offrant une grande variété d'environnements et de donjons ainsi qu'un assez grand éventails de possibilités de déplacements au joueurs, donnant un superbe sentiment de maitrise de son personnage !

Mais il s'agit aussi d'un Zelda hors du commun, à tous les sens du terme, de par son ambiance tantôt comique, mystérieuse ou mélancolique toujours avec un côté assez sombre, mais aussi de part son scénario très étonnant, qui parvient en exploitant pleinement le concept de jeu-vidéo à véhiculer des émotions extrêmement fortes avec pourtant très peu d'artifices : les expressions faciales sont des pixels, les musiques sont en 8 bit et il n'y a pas de mouvement de caméra ... Seulement des personnages développées à la marge de l'aventure, lors de brefs dialogues ou de quelques passages presque annexes, mais développés tout de même, avec un minimalisme qui sait expliquer assez de choses lorsque c'est nécessaire, mais qui laisse notre imagination vagabonder afin de combler certains "vides" et créer ainsi une expérience unique et bouleversante.

Ce jeu m'avais fasciné étant petit, puis il m'avait profondément touché, et aujourd'hui il m'a encore profondément ému, différemment mais avec la même intensité. Il ne s'agit pas de mon Zelda préféré, car je n'ai pas joué aux autres jeux (mais je pense qu'il s'agit du plus révolutionnaire des titres de cette franchise) mais simplement d'un de mes jeu favoris, et ce depuis la 1ere fois que j'y ai joué il y a déjà plus de 14 ans.

5/5


Dernière édition par DemiCercle le Mer 31 Aoû 2016 - 23:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX   Ven 15 Avr 2016 - 12:52

super chronique !! dans l'ensemble je l'ai ressenti un peu comme toi, je trouvais ce jeu passionnant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Hollybell
Black Ashura
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 31
Début de la quête : 12/07/2011

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX   Dim 17 Avr 2016 - 20:01

Superbe chronique, pour un jeu qui le mérite bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX   Lun 18 Avr 2016 - 0:42

Merci Very Happy Je suis heureux de voir que ce jeu a visiblement aussi du succès ici ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Legend of Zelda - Link's Awakening & DX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3DS] THE LEGEND OF ZELDA : A Link to The Past...le remake
» the legend of zelda a link to the past
» Camilllablua-Legend of Zelda-Link me ressemblant = Shade double maléfique.
» The Legend of Zelda
» THE LEGEND OF ZELDA - Link - (RAH 622)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Discussions diverses :: Divers :: Jeux vidéos-
Sauter vers: