Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
DD69
 
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 L'ère des Cristaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: L'ère des Cristaux   Dim 24 Jan 2016 - 22:19

L'ère des Cristaux


Dans un très lointain avenir, les humains ont disparu. Ne reste qu’une nouvelle forme d’êtres vivants minéraux, les “gemmes”, se livrant à une guerre contre les Séléniens, une race lunaire mystérieuse. Chez ces êtres de cristaux, la valeur guerrière tient à la résistance du cristal. Phos, être de cristal fragile, tente d’exister dans un conflit pour lequel il n’est pas taillé. Incapable de guerroyer, il s’attèle alors à rechercher les origines du conflit dans l’Histoire de leur monde. Qui, de l’historien ou du combattant, mettra fin à la guerre ?

>Lire un extrait<

La promo du manga en vidéo, animée pour l'occasion:


Mon avis sur le tome 1: J'avais déjà parlé du titre dans mes attentes mensuelles sur JdJ, hé bien je me suis lâchée puisque je l'ai effectivement acheté dès sa sortie, sans attendre d'éventuels retours d'autres lecteurs. Un petit coup de cœur compulsif qui ne m'arrive plus si souvent! Wink

Et franchement, je ne regrette pas mon achat: ce manga est une petite pépite à mon avis, qui n'a pas fini de se dévoiler, mais interpelle déjà drôlement, autant par ses dessins que par son histoire. C'est sûr, ça ne plaira pas à tout le monde; et à vrai dire, même si ce premier tome est enthousiasmant, on n'a finalement aucune idée d'où compte aller la mangaka, mais peu importe: on est accroché par ce titre atypique qui mérite déjà une modeste mise en lumière.

Alors place au décryptage! Smile

L'histoire se déroule dans un très lointain avenir. S'agit-il de notre Terre et de sa Lune? On ne le sait pas pour le moment.

Sur cette terre en tout cas, vivent les "gemmes", des êtres minéraux qui ont la particularité d'être immortels et de n'avoir pas de genre. Au nombre de 28 seulement, les gemmes vivent en communauté et se sont répartis les tâches: artisan, médecin,... chacun a sa place dans ce monde.
Et avec leurs longs corps filiformes et élancés, les gemmes se ressembleraient un peu tous s'il n'y avait leurs cheveux étincelants, dont la couleur rappelle celles de pierres précieuses...

Pour leur malheur, cette beauté éblouissante les rend cependant très recherchés auprès des Séléniens qui aiment s'en faire des parures.

Ainsi, cette espèce venue des Lunes (et dont on ne sait rien) descend régulièrement sur terre pour attaquer les gemmes, afin de les détruire en mille morceaux pour utiliser les pierres précieuses ainsi obtenues. Leurs vaisseaux ressemblent à des pagodes, où sont assis ces silencieux ennemis, dont le design semble tantôt bouddhique, tantôt inspiré des êtres lunaires du conte de la "Princesse Kaguya"...

Heureusement, de leur côté les gemmes ont leurs propres sentinelles et combattants pour se défendre contre ces attaques répétées, et c'est ainsi que la guerre semble se poursuivre depuis des temps immémoriaux entre les deux peuples...

Dans cette lutte acharnée, les gemmes peuvent toutefois compter sur leur mentor et chef (?), le sage Vajra. D'allure humaine, ce personnage est l'un de ceux qui nous intrigue le plus, en effet il semble plutôt fort, et a l'air d'en savoir plus long qu'il ne le dit. Ses rares apparitions ne manquent pas de panache en tout cas!

Maintenant que le décor est planté, il est tout de même temps que je vous parle du héros (le masculin me semble perturbant, même si, les gemmes n'ayant pas de genre, il a bien fallu trancher puisque le français n'accepte pas la neutralité ^^').




Voici Phosphophyllite, abrégé en Phos, qui est une gemme rare et facilement cassante, comme le minéral éponyme. Incapable de trouver un corps de métier où il ne soit pas une gêne pour les autres, Phos ne se sent pas vraiment à sa place en ce monde, si bien que maître Vajra finit par lui assigner une mission sur-mesure: voilà notre héros chargé de rédiger une histoire naturelle.
Plus complexe qu'il n'y paraît, cette tâche va l'amener à s'intéresser de plus près à ses compagnons, et peut-être même à nous dévoiler des aspects encore inconnus du passé et du but des gemmes.
Un travail de longue haleine qui le mènera sûrement vers le secret de ses origines à celui de l'existence des Séléniens (ou de leurs émissaires), jusqu'à la raison même de cette guerre peut-être...

Naïf et touchant par sa bienveillance, Phos nous charme rapidement par son caractère, tout en nous émouvant un peu de par sa situation un peu à part des autres gemmes.
Grâce à son caractère franc et à son obstination, il semble en tout cas tout à fait désigné pour la tâche qu'on lui a confiée, et on peut dire que cela va pas mal bousculer les autres gemmes...
Ce premier tome s'attarde ainsi sur la relation particulière qui unit Diam et Bort, et sur le destin peu commun de Cinabre, mais je ne dirai rien de plus pour ne pas spoiler...
En tout cas, certains passages, et certains dialogues en particulier, sont franchement bouleversants!

Vous l'aurez peut-être compris, cette série est à la croisée des genres. Ancrée dans un univers plutôt fantasy, elle alterne des moments d'action plein de suspense, pendant les courtes batailles, avec des instants plus tranche-de-vie, cette fois pleins d'émotion, même si on ne peut pas vraiment rattacher ces sensations à des sentiments connus. En effet, on n'y trouve pas d'amour ni de drames à proprement parler - après tout, les gemmes n'ont pas de sexualité et ne peuvent pas vraiment mourir. Pourtant, on ressent leur besoin de se lier, leur solitude, leurs interrogations, des doutes qui les rendent un peu humains quelque part...

La force de ces émotions est évidemment également énormément portée par les dessins, qui n'ont rien de standard par rapport aux autres mangas.

On remarque d'abord en feuilletant l'ouvrage que les cases sont disposées un peu à l'occidentale, sans coupures en diagonale ni entrecroisements. Pour autant, le découpage des planches ne manque pas d'originalité, et joue souvent sur la juxtaposition de rectangles très étirés, à la verticale comme à l'horizontale (cf. ci-contre). L'accent est ainsi tantôt mis sur les personnages, comme dans cet exemple, tantôt sur les décors ou les actions, comme vous avez pu le découvrir dans les premières pages de l'extrait gratuit.
Par ailleurs, si le chara-design semble pauvre par endroits, dans les moments importants il est particulièrement soigné et expressif.

A ce propos, il ressort des graphismes de manière générale une impression très forte de recherche d’esthétisme, avec un coup de crayon stylisé qui nous immerge immédiatement dans l'univers de la série.

L'édition de Glénat reproduit l'effet cristallisé sur la couverture, de même que les pages couleurs en début de volume, et si le papier paraît un peu fin, l'ensemble est tout de même de bonne facture.

Un aperçu:
(notez comme mes gifs animés s'améliorent! XD)


L'ère des Cristaux ("Hôseki no Kuni" en VO) est le premier long manga de l'auteure, Haruko ICHIKAWA, et a débuté en 2012 dans le magazine Gekkan Afternoon de Kôdansha (le même qui a vu naître dans ses pages Parasite, Vinland Saga, etc). La série se poursuit au Japon, au rythme de deux tomes par an environ, le 5e étant sorti en novembre dernier.

On notera enfin que la série est arrivée 10ème au classement "Kono Manga ga Sugoi 2014" ("Ce manga est génial!"), devant Erased et One Punch Man, et a également fait partie des 14 nominés du Prix Manga Taisho de 2015 (cependant remporté par Kakukaku Shikajika de Akiko Higashimura).

Bonus: la playlist idéale à écouter en même temps! Smile

Vous l'aurez compris, je suis donc plutôt captivée par l'incipit de cette histoire, déjà pleine de péripéties même si je n'ai pas pu m'étendre dessus pour ne pas trop en dire. Et je serai assurément au rendez-vous le 16 mars pour la parution du second tome! Very Happy

Quelqu'un d'autre ici l'a lu, ou bien compte le lire? Smile

_________________


Dernière édition par Yûko le Dim 24 Jan 2016 - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Dim 24 Jan 2016 - 23:48

Et bien tu sais quoi ... Je ne vais pas lire ta critique, et je vais acheter le manga ... Qui sais, en ce moment je perd un peu mon intérêt pour le médium, un peu de fraicheur, un titre moderne duquel je ne connais rien me fera peut être du bien, tu a l'air enthousiaste et c'est de la SF (j'ai l'impression).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Dim 24 Jan 2016 - 23:55

Plus de la fantasy je dirais ^^

Mais oui, n'hésite pas à aller le feuilleter en librairie et à l'acheter s'il t'inspire! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Lun 25 Jan 2016 - 10:50

ça me tentais pas du tout à la vue de la couverture, et parceque ça me semblait bizarre ce peuple, mais en fait maintenant ça me tente :O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Lun 25 Jan 2016 - 12:21

C'est spécial franchement, et comme je le disais plus haut, je ne sais pas si ça plaira à tout le monde.
Mais je trouve ça plutôt cool qu'on ait des mangas de ce genre en France, ça fait plaisir de voir un éditeur prendre des risques avec des séries aux graphismes et à la narration en-dehors des standards vus et revus. Very Happy
Et puis j'ai franchement accroché, alors j'espère que d'autres m'emboîteront le pas pour qu'on puisse en discuter! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Mer 27 Jan 2016 - 2:03

Bon et bien chose promise chose due, j'ai acheté et lu le livre.
Et effectivement, c'est assez unique, d'un point de vu plastique du moins. Le dessin est assez brouillon/simple ce qui lui donne un certains charme, et certaines planches, avec notamment de beaux effets de lumières sont particulièrement sympas. Par contre le chara-design nous laisse souvent confus ... On peine à reconnaitre les personnages, et à la fin de ce tome je ne sais toujours pas si il s'agit de "filles" ou de "bishonen" (même si il s'agit vraisemblablement de cristaux, asexués donc).

Ce problème n'est pas à imputer totalement au chara-design, mais aussi à l'écriture des dialogues (peut être à leur traduction) qui est très confuse, savoir qui parle n'est pas toujours évident, et on saute souvent du coq à l'âne dans une seule et même bulle, ce qui rend l'univers assez difficile à cerner.
Et là encore on rejoint un autre problème du titre : Des personnages qui sont sensés avoir des centaines d'années se comportent comme si ils était sur ce monde depuis 3 semaines, ils apprennent à se connaitre (alors que de fait, ils se connaissent depuis 100ans), ils s'expliquent entre eux comment ce monde marche (alors qu'en fait ils ont du avoir cette discutions il y a déjà 100 ans) et au final tout cela créer un récit assez confus, assez fouillis et difficile à suivre.

Mais néanmoins intéressant !! L'univers est confus certes, mais il est unique et l'auteur possède de bonnes idées, maladroitement mises en scène certes, mais qui ne demandent qu'a être exploitées !
Une introduction laborieuse est loin de condamner le reste de la série, et si cette dernière ne tombe pas dans les travers de Madoka Magika (assez similaire dans les grandes lignes) en martyrisant sans raison des personnages non-développés ou si la série ne prend pas une branche "kikoo-dark ténébreux" avec le personnage de cinabre ou de l'autre diamant (celui aux cheveux noirs).

C'est donc une série à suivre attentivement, car elle possède un grand potentiel. Mais elle pourrait être aussi bien une réussite qu'un monumental échec, à la hauteur d'un PMM ou pire ... D'un Naruto (musique dramatique !!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Jeu 4 Fév 2016 - 15:05

Ravie de voir que tu t'es lancé si vite! Very Happy

Effectivement, comme je le disais, les cristaux sont asexués, et malgré un chara-design aux proportions féminines (corps longs et élancés, jambes nues, longs cheveux et cils...), ils sont bien neutres.
Mais les voir parler d'eux au masculin désarçonne un peu quand même! Razz
J'aurais préféré le féminin pour le coup mais bon, c'est un choix de traduction ("le masculin l'emporte" comme on dit...), et il y aura peut-être une raison à cela par la suite.

@DemiCercle a écrit:
Ce problème n'est pas à imputer totalement au chara-design, mais aussi à l'écriture des dialogues (peut être à leur traduction) qui est très confuse, savoir qui parle n'est pas toujours évident, et on saute souvent du coq à l'âne dans une seule et même bulle, ce qui rend l'univers assez difficile à cerner.

Maintenant que tu le dis, à la première lecture j'ai parfois été un peu perdue aussi (mais à la relecture, je voyais clairement qui disait quoi).

@DemiCercle a écrit:
Et là encore on rejoint un autre problème du titre : Des personnages qui sont sensés avoir des centaines d'années se comportent comme si ils était sur ce monde depuis 3 semaines, ils apprennent à se connaitre (alors que de fait, ils se connaissent depuis 100ans), ils s'expliquent entre eux comment ce monde marche (alors qu'en fait ils ont du avoir cette discutions il y a déjà 100 ans) et au final tout cela créer un récit assez confus, assez fouillis et difficile à suivre.

Personnellement cela ne m'a pas choquée...
Phos lit la préface des origines du pays parce que soudainement, il a la charge de rédiger une histoire naturelle, et que Maître Vajra veut qu'il réalise le contexte dans lequel ce travail doit s'inscrire, un peu comme un prof qui oblige son élève à réfléchir par lui-même sur un sujet donné.

Pour les relations naissantes entre certains protagonistes, cela ne m'a pas semblé incompatible avec leur nature immortelle.
Déjà, même s'ils sont immortels, ils ne sont pas tous nés au même moment je pense (cf. la remarque de Diam page 173), Phos est donc sûrement plus jeune. Ensuite, rien d'étonnant donc à ce qu'il n'ait jamais parlé à Cinabre vu que celui-ci vit la nuit...
Donc je n'ai pas senti d'incohérence à ce niveau-là? scratch

Je suis contente en tout cas de voir que tu partages mon sentiment sur le potentiel de cette série, et j'espère moi aussi que la suite sera à la hauteur de l'originalité des débuts! Smile

Sinon pour info Glénat a traduit le trailer en français:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Ven 5 Fév 2016 - 1:24

C'est d'avantage la question du temps qui est en général assez mal traitée ... Mais il faut voir comment tout cela évolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Jeu 18 Aoû 2016 - 14:45



L'ère des cristaux #2 et 3: Attention, coup de cœur! Saute

J'ai littéralement savouré ma double-lecture de la suite de cette série qui m'enthousiasmait tant que j'en avais fait une longue présentation en début de topic. Et je suis de plus en plus conquise par ce titre! Smile

Déjà, avant toute chose, je voudrais dire que les petits défauts que l'on avait pu pointer dans les discussions ci-dessus, se sont nettement améliorés: on s'est vite habitué au côté asexué des cristaux qui sont désignés au masculin malgré leur allure féminine, le côté un peu confus de la narration et la problématique de l'attribution des bulles ont quasiment disparu, et la progression de l'histoire est évidemment plus fluide et plus précise. ^^

Dans la suite de l'histoire, on découvre le caractère de Phos qui évolue au fur et à mesure de ses aventures. Passionné, entier et fonceur, notre héros va se retrouver pris dans des péripéties bien loin du quotidien millimétré de ses congénères. Et si l'on croyait l'univers de L’Ère des cristaux dénué de grands dangers, en-dehors de l'apparition cyclique des Séléniens bien sûr, hé bien un rebondissement de taille va venir faire basculer l'atmosphère de la série telle qu'on la connaissait!
Avec beaucoup de maîtrise, le récit alterne ainsi les moments de badinage joyeux, le souffle épique de l'aventure dans des contrées inexplorées, les révélations fracassantes, la violence des affrontements, et l'émotion qui nous touche sans prévenir lorsqu'un évènement dramatique va avoir des conséquences plus graves que ce l'on pouvait imaginer...
Difficile en effet de ne pas être saisi par la dernière planche de ce troisième opus.

Dans ces deux nouveaux tomes de toute manière, Haruko ichikawa n'aura cessé de nous en mettre plein les yeux avec des graphismes totalement atypiques, mais d'une finesse et d'une grâce sans pareilles. Je ne sais pas si ce genre de dessins a le potentiel pour emporter les foules, alors qu'en France la capacité des visuels à coller ou non au même moule, a un tel impact sur le succès commercial d'une BD. Mais en tout cas le charme opère sur moi - et sur pas mal d'autres lecteurs, si j'en crois les chroniques passionnées que j'ai pu lire ça et .

Au-delà du développement marquant de son personnage principal, et de la manière naturelle dont les évènements s'enchaînent avec des twists surprenants, la mangaka ancre également son récit dans un univers de plus en plus complexe et fascinant, avec pour cadre des décors faussement sobres et magnifiquement évocateurs.
En parallèle, les autres protagonistes sont de plus en plus intéressants, notamment dans la dynamique de leurs relations... Bien qu'immortels, ou peut-être justement parce qu'ils vivent si longtemps, les cristaux semblent dépourvus d'ambition ou de curiosité, et semblent se satisfaire de la routine de leur vie actuelle. C'est pourtant bel et bien le dynamisme naïf de Phos qui va bousculer les choses établies, amener certains de ses camarades à se poser des questions, à se découvrir des émotions qu'ils ne se connaissaient pas, et pousser leur maître dans ses derniers retranchements. Ces petites fêlures dans la beauté éclatante et lisse des cristaux apparaissent par petites touches alors je ne gâcherai pas le suspense, mais je suis sûre que vous savourerez comme moi les détails de certaines cases. Wink

Ce serait en tout cas dommage de passer à côté d'une telle œuvre de SF, car il est rare qu'une nouveauté sorte tellement du lot, dans la masse de mangas qui sort chaque mois.
Sacré pari que fait Glénat sur ce coup-là, surtout que l'édition française de l’Ère des cristaux est joliment agrémentée de pages en couleur. En espérant pour l'éditeur (comme pour nous!) que le succès de la série soit au rendez-vous! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Mer 31 Aoû 2016 - 17:38



L’Ère des cristaux #4: Bon. Je suis tellement enthousiaste sur cette série que je vais passer pour une fangirl accomplie et perdre toute crédibilité si je continue. Ne fuyez pas, je vais essayer de rester objective! Razz

Sincèrement, je ressens beaucoup de sympathie pour ce titre. Je trouve que les graphismes comme l'univers sont vraiment originaux, et qu'on s'immerge pleinement à la lecture dans cet autre monde, à la fois futuriste, poétique et épuré.

Dans ce 4e tome, on retrouve Phos qui a beaucoup évolué. Et c'est plutôt rare de suivre un héros qui change autant, aussi bien physiquement que moralement!
Ses compagnons immortels, qui semblent chercher à préserver leur quotidien routinier sans se poser trop de questions, afin de ne pas bousculer l'ordre établi, vont pourtant être vite fascinés par les nouveaux pouvoirs de notre gemme verte pâle.

Ce bouleversement se traduit avec humour, quand tout le monde lui court après (de Rutile, le savant qui veut tout disséquer, à Béryl, otaku des fringues et qui ne jure que par la confection de nouvelles tenues)!
Mais on a aussi des face-à-face plus sérieux, comme avec le guerrier Bort, bien décidé à affronter avec encore plus d'efficacité les assauts des ennemis Séléniens.

Et la survenue d'un vaisseau d'un type différent va justement amener de nouveaux dangers pour les gemmes et leur maître...

J'ai beaucoup apprécié les scènes d'action de ce volume. Certes, on n'y trouve pas l'effervescence dynamique des habituels nekketsu, car l'enjeu n'est pas le même, et l'ambiance non plus d'ailleurs.
Les affrontements dans ce manga sont au contraire plus subtils, et empreints de grâce, de bravoure, et aussi d'une certaine forme de gravité dramatique.


Ce sentiment est renforcé par les relations entre les gemmes, qui se révèlent de plus en plus, et semblent pleines d'émotions contenues, au-delà des sourires de façade et de l'apparente légèreté que certains affichent. Et j'aime beaucoup cette manière que le manga a de suggérer tant de choses, sans en faire des tonnes. ^^

Enfin, si les gemmes sont nombreuses, on apprend cependant de mieux en mieux à les connaître et à les apprécier (Bort, Diamant, Alexandrite...). Dommage que Cinabre soit un peu laissé de côté. :/ Enfin, du coup, ses rares apparitions n'en sont que plus marquantes!

Les dernières pages amènent en tout cas un rebondissement intéressant, et l'on se pose de plus en plus de questions sur les mystères de cette histoire qui semble se dérouler dans notre lointain avenir.

Vivement la suite! \o/

PS: et je suis fan des bonus humoristiques de Haruko Ichikawa! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Dim 15 Jan 2017 - 21:22



L’Ère des Cristaux #5: Surnaturelle et teintée d'une mélancolie douce-amère, la quête de Phos va le mener à prendre de nombreux risques pour tenter de percer le secret des Séléniens et de Maître Vajra.

Sublimée par des dessins d'une élégance saisissante, l'intrigue nous transporte vraiment à la lecture grâce aux émotions qui transparaissent dans la sobriété étudiée du découpage des planches. Solitude, doutes, espoir, rythment le quotidien des gemmes qui n'ont finalement pas la vie si simple et joyeuse qu'on leur prêtait au premier abord...

"Le temps où je voyais sans raison l'avenir en rose me semble si étrange... Je le regrette."

On découvre ainsi que Rutile n'est pas devenu médecin par hasard et qu'un drame a créé sa vocation, que Zircon est loin d'être encore pleinement adulte, que Diamant Jaune se sent parfois bien seul, que l'intellectuel Alex porte en fait une grande haine en lui... Toutes les rencontres et découvertes de Phos se cristallisent jusqu'à un nouveau cliffhanger dont on ne devine que trop bien la portée tragique.

A suivre dans le tome 6 qui sort fin mars! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   Lun 1 Mai 2017 - 13:20



L’ère des cristaux #6:
Pour cette série également, la parution japonaise est rattrapée (snif! ^^’)
On en savoure donc avec d’autant plus d’émotion ce petit bijou étincelant comme sa couverture – un plaisir rare et d’autant plus précieux que la série ne se vend pas très bien. Malgré les efforts de chroniqueurs enflammés, la majorité du public semble encore bouder un peu ce titre qui, avouons-le, ne suit aucune code connu dans le genre.
Pour moi qui y ai adhéré depuis la première case, je dévore en tout cas avec avidité chaque nouvel opus de la série, et retrouve avec bonheur l’univers mystérieux de cet avenir lointain où la Terre n’est plus peuplée que de quelques dizaines de « cristaux combattants, forts, fragiles et beaux »…
Comme dans un manga tranche-de-vie, on suit leur quotidien fait de petites tâches à accomplir et de joyeuses querelles, où les journées s’écouleraient paisiblement s’il n’y avait tant d’affrontements à mener contre les Séleniens, ces étranges et silencieuses créatures venant de la Lune pour les enlever. Cet ennemi aux formes changeantes n’en finit pas de nous désarçonner, en étant tantôt risible, tantôt dangereux… A mesure que les combats emportent avec eux des fragments du peuple des cristaux, on sent toute la mélancolie désespérée mais résignée qui colore le récit. Peut-on transformer toute la douleur d’un deuil en une nostalgie douce-amère, et vivre avec?
Sans complètement répondre à cette question, Haruko Ichikawa nous offre à tout le moins de nouvelles planches d’une beauté épurée et saisissante, avec une force dans la narration qui nous cueille par surprise jusqu’au traditionnel cliffhanger de fin de volume, qui dépasse tout ce à quoi on avait eu affaire jusqu’ici.
Dans un registre graphique et narratif aux antipodes de Tokyo Ghoul, L’Ère des Cristaux possède toutefois la même capacité à nous surprendre par les vicissitudes qui touchent son personnage principal – et clairement, les auteurs ne s’interdisent rien dans ce domaine.
Un titre rafraîchissant par sa mécanique d’écriture novatrice, fascinant par toutes les possibilités offertes par les prémisses de l’histoire, et attachant par la dignité de ses héros qui s’accrochent malgré leur incapacité à comprendre le monde dont ils font partie, et leur impuissance à gagner chaque bataille et à sauver les leurs.
Pour ma part, je suis prête à tout relire autant de fois qu’il le faudra en attendant que la suite sorte en France. >.<

Au clair de la lune… ♫

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ère des Cristaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ère des Cristaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ère des Cristaux
» Cristaux de soude pour nettoyage?
» Cristaux de glace
» La Nouvelle ère
» Boule de cristaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Seinen/Josei-
Sauter vers: