Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Otaku No Video

Aller en bas 
AuteurMessage
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 21
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Otaku No Video   Mar 25 Aoû 2015 - 18:56

Otaku No Video


Otaku No Video est une série de 2 OAV produits par Gainaix (soit les responsables de Evangelion ou de Gurren lagann[insérez de l'amour ici]) en 1991, ils sont réalisés par Takeshi Mori (bref collaborateur de Gainax, il quittera le studio par la suite et se concentrera d'avantage sur la réalisation de storyboards et de scénario que sur la réalisation, il aura tout de même réalisé Skull man de Bones pour ceux qui connaissent).

En France la série est publiée par Dybex, elle n'est plus éditée aujourd'hui mais se trouve facilement pour peu cher en ligne (ou en import anglais) ma copie m'a couté une petite dizaine d'euros.

Synopsis :

Un jour où Kubo tombe sur Tanaka, il retrouve non seulement un copain mais il fait aussi connaissance avec un nouveau monde : celui des Otakus, les fondus d’animation, de BD, de figurines et d’autres choses encore. Petit à petit, Tanaka et Kubo vont gravir les échelons les conduisant à leur objectif ultime : régner sur l’industrie et devenir des « Otakings »… (source manga-news )

Mon avis :

Pour ceux qui ne l'avais pas encore remarqué, j'adore Gainax, le studio est responsable de mes anime favoris, et je n'ai donc pas été surpris de les retrouver ici aux commandes d'une excellente petite série d'OAV.
Cela dit, Gainax est un studio étrange, en effet Hideaki Anno, créateur de la série Evangelion et de Gunbuster, déteste les otaku, pourtant, c'est lui qui avec sa série Gunbuster à pour la 1ere fois employé le "Gainax Bounce" à savoir l'animation détaillée et irréaliste des poitrines féminines, c'est également ce studio qui a créé une des série les plus "otakusantes" du monde, à savoir evangelion, et ce studio n'a aucun scrupule à incorporer ses persos féminins dans des jeux érotiques de sa créations, pourtant, ni evangelion ni gunbuster ne font l'apologie des pratiques otaku, shinji est vivement réprimandé lorsqu'il fuit la réalité, ce que font beaucoup d'otaku.

Ces OAV sont dans cette droite lignée, en effet, on est tout à fait dans l’ambivalence de Gainax ici, d'un côté, nous avons une comédie animée bourrée de références aux anime ou à la pop-culture, chose très appréciée des otaku comme nous l'ont montrés certaines autres séries à succès d'aujourd'hui comme Suzumiya, Lucky star ou Oreilmo, une comédie d'autant plus orientée vers ce public cible qu'il s'agit d'une part d'OAV (VHS ou DVD directement non diffusés à la télé, souvent assez chers et peu censurés, visant surtout un public d'amateurs d'animation) et surtout d'autre part il s'agit d'une histoire entièrement centré sur des otaku qui essayent de devenir "le roi des otaku", et qui deviennent riches grâce à ça ... Un rêve pour pas mal d'entre eux donc.

Cependant, de l'autre côté, nous avons des documentaires en prise de vue réelles, intitulés "portraits d'un otaku", ces portraits montrent des Otakus divers (militaires, fans de jeux érotiques, de pornos, de cassettes d'idoles, de figurines, de cellulos etc) dans tout ce qu'ils ont de plus tristes, et de grotesques, mettant certains spectateurs face à une réalité froide dont ils font partie ...
Bien que ces prises de vue réelles soit en réalités des faux (les otakus en question sont des membres du staff de Gainax) ils servent un propos bien précis, et même si il était effectivement plus simple d'un point de vue pratique, plus moral et plus cohérent de mettre en scène ces interviews (on est ainsi sur de faire passer un message, d'avoir certaines réactions, et puis se moquer de personnages fictifs est quand même plus correct que de montrer du doigts des personnes s'étant prêté au jeu ^^) ça ne change absolument rien, d'une part car ces spécimens existent, ils ne sont simplement pas filmés, et peu être pas aussi ouverts (pour une interview par exemple), de plus, ces interviews étant là pour appuyer un propos, la mise en scène permet une progression dans le glauque intéressante (le 1er otaku est filmé assez normalement, les derniers sont enfermés dans une chambre insalubre) pourtant, on ressent tout de même une certaine indulgences vis-à-vis de ces personnages, aussi étrange que cela puisse paraitre, plus que de simplement mettre les otakus face à leurs problèmes, ces OAVs montre du doigts un réel problème de société au Japon, cela est appuyé par la mise en relation, avant chaque portrait, d'une date et d'un évènement, soit relié à l'animation japonaise soit à l'actualité de l'époque.

Cela est aussi appuyé par les sessions animées, en effet le but des protagonistes est de devenir "l'otaking" mais en réalité il s'agit plutôt de faire accepter la culture otaku au grand public, de montrer que l'on peut faire quelque chose de sa vie en étant otaku, et que l'on est aussi une personne normale. Les passages lives appuient sur un mal-être des otakus, entre le 1er intervenant, qui repense avec nostalgie à ses années lycéennes et à qui ont pose froidement la question "de vrais amis", ou au programmeur informatique cherchant à cacher ses penchants par honte mais qui au final ne peut pas s'en séparé et qui est tout fier de son casque de Char Aznavle...

On peut regarder cette mini-série sous plusieurs angles, et y trouver soit une sympathique comédie bourrée de références, soit une mise en garde contre les dangers d'être un otaku, soit comme une œuvre plus sociale parlant de la place des otakus dans la société japonaise, du rôle de la société dans la fabrication de ces otakus ou comme un simple récit mélancolique sur le temps qui passe et la jeunesse qui ne dure pas (avec une scène finale venant très fortement corroborer cette hypothèse). Mais au final, ces OAVs parlent de tout ça à la fois, il s'agit d’œuvres très complètes, assez dures et aussi très drôles ... Encore une fois, Gainax nous démontre tout son savoir faire et propose, même par le biais de 2 petits OAV, une série aussi totale ... Bravo !

4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Otaku No Video
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Otaku no video 1982 , 1985
» Otaku no video [Animation]
» [video] Pliage de vêtement... à la japonaise !!!
» [DIVERS] iPhone 3GS vs HTC Hero: Test Comparatif (Video)
» Quelle Compactflash pour video sur EOS 7D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Animés-
Sauter vers: