Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Sam 22 Juil 2017 - 9:01 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Goldorak - UFO Robot Grendizer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Goldorak - UFO Robot Grendizer   Dim 26 Juil 2015 - 22:34

Goldorak - UFO Robot Grendizer


UFO Robot Grendizer, plus connu chez nous sous le nom de Goldorak est une série scénarisée par Go Nagai (devilman, cutey honey) et dessinée par Gosaku Ota en 1975.

Bien que la série soit très connue par chez nous, elle fait en réalité partie d'un triptyque concernant les robots, ainsi en 1972 Go Nagai avait déjà créé Mazinger Z (une des 1ere série de robot géant, et la 1ere à utilisé des robots pilotés de l’intérieur) puis, en 74 Great Mazinger et enfin, Grendizer ou Goldorak en 75.
Ces 3 séries se déroulent dans un même univers, et les pilotes des différents robots se rencontrent à mainte reprise, comme une sorte de Cross-over, cependant, il n'est pas nécessaire de connaitre ces séries à l'avance pour lire Goldorak, c'est préférable mais rien d’indispensable.

En France, UFO robot Grendizer a récemment été édité par Black Box, qui n'a pas réédité Mazinger Z aujourd'hui en arrêt de comm'. La série se découpe en 2 : Une série de 4 volumes dessinés par Ota et scénarisés par Nagai, et un One shot, entièrement géré par Nagai, et c'est de ce one shot dont je vais parler ici (dont vous voyez la couverture en présentation).

Synopsis :

Obligé de fuir sa planète d'origine détruite par les forces maléfiques de Véga, le Prince d'Euphor arrive sur la planète Terre à bord de Goldorak, un des plus puissants robots de l'univers. Il est recueilli par le professeur Procyon qui en fait son fils adoptif et le renomme Actarus. Malheureusement, les forces de Véga arrivent elles aussi sur Terre et Actarus n'a donc d'autre choix que de les combattre ave l'aide d'Alcor, le mythique pilote de Mazinger Z ! (source Manga News )

Mon avis :

Grâce à Black box, nous pouvons enfin lire les travaux de Nagai, cependant grâce à black box j'ai été plutôt dérouté par les différentes éditions de la série.
En effet, ni sur le site, ni sur le manga, l'éditeur ne nous informe de la nature de la série, est-ce un one shot stand alone, qui se lit à la marge de la série ? Est-ce un one shot qui fait suite à la série ? Une préquelle écrite plus tard ? Ou que sais-je. Là dessus Black Box déçoit un peu, quand on compare à un autre éditeur comme Isan avec la nouvelle île au trésor qui proposait des textes très intéressant en début et en fin de volume pour expliquer la nature du livre qu'ils publient, sans pour autant proposer un tel contenu, un petit texte explicatif aurait été bienvenue.

Je me plains de cela, car ce sont des informations importantes pour un acheteur. Je me fiche de Goldorak en tant que série de mon enfance, ce ne fut pas le cas pour moi, si j'ai acheté ce tome, c'était pour découvrir un titre marquant du genre mecha, et si je souhaitait prendre le one shot, c'est qu'il me paraissait plus adapté pour se faire une idée de la série, car il est bien entendu moins cher qu'une série de 4 tomes.

Alors au final, bien que cela soit Mazinger Z le titre de Go Nagai qui a vraiment fait bouger le mécha, et qu'il aurait été appréciable que Black box sorte la saga dans l'ordre (on espère maintenant que le reste suivra, Goldorak étant très populaire en France je peux comprendre ce choix éditorial), Grendizer reste un titre marquant du genre, et Go Nagai est toujours un auteur phare qu'il faut lire. Ainsi, mes attentes on été partiellement remplies avec ce titre, car il est moins cher et reste un des premier titre de super robot de son époque, cela dit ... Il ne s'agit pas d'une œuvre indépendante.

L'histoire est certes très simple, et d'ailleurs plus de complexité aurait vraiment été appréciable, certaines références à la série Grendizer de base (en 4 volumes) et aux précédentes séries de robot de l'auteur passent très mal, on nous jette dans l'action sans la moindre explication de qui est qui, qui fait quoi, qui est ou etc des personnages important apparaissent et disparaissent au fil de l'intrigue, les enjeux ne sont pas clairement définis etc etc. Par conséquent il est possible de suivre ce one shot sans connaitre l'univers, mais il faut soit même résoudre les problèmes qu'a le scénario (et spéculer sur le rôle de tel ou tel personnage, sur le nom de tel objet/robot etc) et c'est vraiment dommage de ne pas avoir eu plus de précision que ça de la part de l'éditeur (aucune en fait).

Côté dessin, on reconnait certaines caractéristiques de l'auteur, n'ayant lu que le Goldorak dessiné par Go Nagai j'y ai retrouvé certains points communs avec Devilman, comme l'utilisation d'un style plus "crayonné" pour représenter les scènes d'action/violentes.
On remarquera un style beaucoup plus cinématographique que celui de Devilman, sans pour autant aller jusqu'à celui de Tezuka ^^. De plus Nagai fait preuve à plusieurs moments d'une ingéniosité notable dans le découpage justement. Bien que certains pourrait trouver le dessin vieilli, il est toujours très lisible, assez fort (mais beaucoup plus lisse et précis que celui de Devilman) et ingénieux, en somme il est très bon !

Au final je ne sais pas si j'achèterais la série en 4 volumes, j'étais intéressé par Mazinger sans le savoir, or il s'agit ici de Goldorak, de plus, l'histoire est une suite (simpliste certes mais c'est comme lire X avant Tokyo Babylon) ce qui pose quelques problèmes de compréhension. Et enfin ... L'histoire est vraiment simpliste ... Si la série suit la même voie, je ne me la procurerais pas, cela dit, Devilman pouvait donner les mêmes impressions de prime abord (et comporte un tome similaire à ce One shot), alors on ne sais jamais, j'espère en tout cas que Goldorak saura se rattraper et mériter sa réputation :/ .

3/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Goldorak - UFO Robot Grendizer   Ven 21 Aoû 2015 - 18:59

Malgré la déception que fut le one shot, j'ai quand même lu le reste de la série, principalement parce que je les ais trouvés d'occas en fait x) .

Au final, même si j'aurais encore une fois préféré Mazinger Z, qui est en projet chez black box cela dit (allez les soutenir je suis sur que ça en vaut le coup) je ne suis pas déçu de ce titre, qui même si il ne parvient pas au niveau d'un Devilman, chef d’œuvre parmi les chef d’œuvres, arrive à briller malgré tout !

Tout d'abord, le format en 4 tomes est bien moins confus que le one shot, les personnages sont plus amplement présentés et même si les cross-overs sont toujours présents, ils ne créent pas autant d'incohérence (dommage que certains personnages n'apparaissent que pour 1 chapitre, et disparaissent de façon aussi subite qu'ils sont apparus :/ ).
Du coup, on prend d'avantage le temps de connaitre les personnages et les enjeux de la série, ce qui rend tout de suite l'implication du lecteur plus grande ! Pour apprécier une telle série d'action, c'est important !

De plus, même si le format épisodique "monstre du jour" est conservé, et donc nuit à la continuité de la série (un monstre apparait, goldorak le défonce, chapitre suivant) il y a toujours un fil rouge qui progresse, lentement mais surement, et qui prend enfin toute son importance vers la fin de la série.

Fin de la série qui, je pense, est vraiment son point fort ! Non seulement Nagai clôture le sous-intrigues et l'intrigue principale, mais en plus il se permet d'aborder plus en détails des thèmes qu'ils avait jusqu'alors survolés dans la série, des thèmes notamment écologiques, très ancrés dans leur époque. Cela dit, Nagai ne se contente pas d'aborder ces thèmes, et fait quelque chose malheureusement peu commun de nos jours : il va au bout de ses idées ! Et montre très concrètement ce qu'il annonçait ! Même si la dernière planche à des apparences d'happy end, en réalité il n'en est rien, et la fin est au final assez impitoyable, avec ses personnages, et avec l'humanité en général.

Ces thèmes pessimistes était déjà présents dans Devil man, et sont ici un peu moins présent, car cette série est d'avantage axée vers un jeune public, on y retrouve cependant toutes les grandes lignes : La peur de l'espion soviétique et la paranoïa de la foule, l'humanité irresponsable, au même titre que les prétendus "sauveurs de la terre" etc ... Au final, une idée ressort : L'humanité est foutue, et c'est déjà trop tard. Idée baignée dans une ambiance de fin du monde, qui correspond bien avec le climat hostile de l'époque, alors que les deux blocs s'opposait et se menaçait mutuellement à coup d'ogives nucléaires.


Je n'ai pas vu le dessin animé de votre enfance, cela dit, je pense que vous devriez l'oublier, car comme l'anime de DevilMan, la version télé de Goldorak a certainement du être assainie pour un public plus jeune.
Ici, même si il s'agit également d'une œuvre destinée aux adolescents, elle est plus grave, plus intéressante, et mine de rien, c'est toujours un plaisir de voir un auteur aller au bout de ses idées, et ne pas proposer de l'écologie bas-de-gamme pour le principe ^^.
La série est loin d'être excellente ni même constante, cependant elle est sauvée par sa fin, et par certains chapitres vraiment au dessus du lot !

Je conseillerais donc cette série aux amateurs de Nagai, de robots géants, car Goldorak reste un des 1er de son genre et de manga plus anciens ... Cependant les fans de la série animée seront peut être perdus, et déçus (ce qui expliquerais que l'on trouve déjà certains tomes d'occasions).

Par contre, évitez le one-shot, il est loin d'être indispensable :/ .


3.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Goldorak - UFO Robot Grendizer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» qui sait parler japonais ou reconnaître goldorak ou grendizer quand il est écrit ?
» Grendizer Giga (Goldorak Giga) - nouvelle série
» Vos derniers arrivages ( 8 )
» L'évolution de Goldorak / The development of Grendizer
» Buste goldorak Fullscratch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Shônen-
Sauter vers: