Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Reine D'Egypte
Hier à 20:46 par DD69

» De nouvelles aventures?
Hier à 20:38 par DD69

» [Anime & Manga] Dragon Ball, Dragon Ball Super & Dragon Ball SD
Mar 4 Juil 2017 - 18:01 par Shoichi

» [Sorties manga]
Lun 3 Juil 2017 - 17:15 par Yûko

» [Anime & Manga] Silver Spoon
Lun 3 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» Pika
Lun 3 Juil 2017 - 16:51 par Shoichi

» [Josei] Princess Jellyfish
Lun 3 Juil 2017 - 16:35 par Yûko

» Japan Expo 2017
Lun 3 Juil 2017 - 15:55 par Yûko

» Il est 16h29...
Dim 25 Juin 2017 - 10:23 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 25 Juin 2017 - 10:17 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
DD69
 
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 A Silent Voice - Yoshitoki OIMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Jeu 5 Fév 2015 - 19:20

A Silent Voice



Synopsis : L'histoire raconte l'intégration difficile de Shouko Nishimiya, une fille malentendante, dans sa nouvelle classe. Malgré sa bonne volonté et son envie de se faire des amis, elle se fait constamment persécuter par ses camarades. L'un d'eux, Ishida Shouya, finit par aller trop loin, au point de lui faire abandonner l'école.
Après que la direction de l'école s'en soit mêlée, les amis d'Ishida se détournent de lui et se mettent à lui faire subir le même traitement qu'a enduré Shouko.

Quelques années plus tard, Ishida, devenu un adolescent solitaire désabusé sans aucun but dans la vie, décide de retrouver Shouko pour s'excuser et s'engage sur le chemin de la rédemption...

Avis Perso :Euh par quoi commencer... alors en faite j'avoue que je ne m'attendais pas tellement à ça... l'histoire tourne autour de Shouya qui a vraiment l'air d'un petit garçon perdu et qui voit sa vie chamboulée avec l'arrivée de la petite Shouko malentendante... Mais en faite moi, je ne m'attendais pas du tout à ce genre de retournement... c'est super cliché japonais avec les "camarades" de classes hyper intolérants, voir méchant pour pas grand chose, c'est assez dur à lire pour moi vu que je sais ce que c'est d'être la tête de turque de ses "camarades", du coup j'avoue que je suis assez mitigé surtout avec ce qu'augure la fin du tome même si on se doute que leur retrouvaille va changer la donne...

Graphiquement je suis pas non plus complètement convaincue, c'est sobre et plutôt agréable à lire mais je trouve quand même le dessins assez moyen...

Enfin bref globalement je ne sais pas trop quoi en penser pour l'instant, j'attends de voir comment ça va évoluer... Après je trouve pas que ce soit mauvais non plus, je me dis qu'avec seulement le tome un je n'arrive pas à me faire une idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23331
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Jeu 5 Fév 2015 - 21:40

Il me tente de plus en plus ce titre, le theme me fait vraiment de l'oeil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Ven 6 Fév 2015 - 9:14

moi il me tarde de savoir ce qui se passe dans la tête de shouko parce que c'est pas évident à comprendre dans ce tome XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Inuki
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5323
Age : 19
Emploi : Semperdeus
Dimension habitée : Île de France
Début de la quête : 28/08/2012

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Ven 6 Fév 2015 - 19:13

J'ai beaucoup aimé lire ce tome ^^ enfin non pas ce tome en particulier mais j'ai aimé le fait de lire la série enfin en français. Je l'ai découvert il y a longtemps en scan :je me dégoute rien qu'à écrire ça: et je me souviens bien que le premier volume n'était pas très glorieux mais que l'histoire va prendre un tournant très touchant par la suite. Une série à suivre ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Lun 9 Fév 2015 - 22:37



Note :
Critique T.1: Casse-cou et bagarreur, Shoya Ishida aime par-dessus tout faire des bêtises et lancer des défis idiots et dangereux à ses amis, plutôt qu'étudier à l'école.
On découvre ainsi le quotidien désopilant de ce garnement en CM2, qui réussit même à se rendre un peu attachant, tant il a de la suite dans les idées...!

Lorsque Shoko Nishimiya, une nouvelle venue malentendante, débarque dans sa classe, Shoya y voit une curiosité quasi-extraterrestre et une bonne opportunité de se sortir de l'ennui, en s'acharnant sur la jeune fille à la limite de la persécution...
Comment vont réagir les autres élèves, et surtout, la principale intéressée?

Des mangas sur les brimades scolaires ("ijime" en japonais), nous avons déjà eu l'occasion d'en découvrir plusieurs dans nos contrées (notamment les poignants Life et Vitamine) mais c'est la première fois qu'un scénario se place du point de vue du harceleur, ce qui est bel et bien le parti-pris de ce premier tome de A Silent Voice.

En effet, on y suit l'évolution de Shoya au contact de sa camarade, ainsi que l'escalade inévitable dans la violence au fur et à mesure des évènements et de l'implication (ou de la complicité tacite) des professeurs, des écoliers et de leurs familles.
Les péripéties sont tellement réalistes, particulièrement dans le traitement du handicap qui provoque tant d'incompréhension et de distance entre les enfants (et même chez les adultes), qu'on ne peut qu'être touché par cette lecture.

La jolie héroïne n'arrive que tardivement dans le récit, et de par ses difficultés à communiquer, est évidemment assez discrète et donc difficile à cerner, même si on imagine que la mangaka se penchera plus sur elle dans les prochains volumes.
Le résultat de cette narration originale et décalée crée une sorte d'empathie inversée, nous forçant à essayer de comprendre les agissements de Shoya, même si son âge, la bêtise et la cruauté enfantine n'excusent pas tout dans son comportement de plus en plus odieux.

Les dessins ronds et doux tranchent avec la gravité de certaines situations, mais se démarquent par une très forte expressivité dans le chara-design, qui révèle bien les émotions des protagonistes dans ces moments parfois extrêmement violents.
La sensibilité qui se dégage de l'intrigue invite à se questionner sur nos attitudes face à la différence de l'autre, sur la manière d'exprimer ses sentiments, mais aussi sur la terrible dynamique de groupe entraînant l'exclusion et le harcèlement d'un enfant, un phénomène inquiétant qui existe aussi bien au pays du Soleil Levant qu'en France.

L'auteure, Yoshitoki Oima, n'a que 19 ans quand elle présente A Silent Voice, au départ sous la forme d'un one-shot qui, en raison des hésitations de l'éditeur Kôdansha, aura mis du temps avant de pouvoir être sérialisé pour de bon, cette fois avec le soutien de la Fédération Japonaise des Sourds et Malentendants, et le plébiscite enthousiaste des lecteurs.

Ce shônen terminé en 7 tomes au Japon a de quoi faire parler en tout cas, car il ne laisse décidément pas indifférent! Véritable succès sur l'archipel nippon, le titre a depuis reçu deux prix: au sein de son magazine de prépublication (le Weekly Shōnen Magazine), et sur le célèbre site Comic Natalie. Il a même été nominé pour le 38e prix Kōdansha et pour la dernière édition du prix Manga Taishō.
Enfin, une adaptation en film d'animation est également prévue!

Après un seul premier volume, on sent bien qu'on a un petit bijou entre les mains, incroyable de justesse malgré la difficulté des thèmes abordés. Ki-oon nous offre là une très belle série, visiblement fort attendue par les fans si l'on en croit les réactions sur les réseaux sociaux à l'annonce de la licence... et vu la qualité de l’œuvre, nul doute que les lecteurs seront nombreux au rendez-vous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquarelle
Windam
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2187
Age : 22
Emploi : étudiante en deuxième normale primaire
Loisirs : dessiner, faire du théâtre, les jeux video (tekken, soulcalibur, ssx, dragon quest, virtua fighter, skyrim,...), écouter de la musique, lire :)
Dimension habitée : Belgique
Début de la quête : 30/07/2013

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Lun 16 Fév 2015 - 14:15

J'ai enfin lu le premier tome, enfin lu... dévoré plutôt. x)

C'est vraiment une histoire très prenante et extrêmement touchante, j'étais à fond dedans.  J'ai du mal à définir ce que j'ai exactement ressenti pendant ma lecture, si ce n'est cet énorme sentiment d'injustice.  Je n'en reviens pas que des enfants puissent être cruels à ce point, avec Shoko puis avec Shoya (lui il s'est fait trahir par toute la classe, tous les enfants ont fuit leurs responsabilités et ont rejeté la faute sur lui parce que c'était plus facile et parce que le prof leur a offert une alléchante ouverture pour...).

D'ailleurs... c'est quoi cet instit' de m**** bordel !!!?  C'est tout juste s'il ne se joindrait pas aux élèves pour brimer Shoko... franchement, ça me dégoûte quoi...  Il ne fait aucun effort pour l'aider, il l'isole même, ce qui nourrit la haine des autres à son égard.  Puis, ensuite, il fait pareil pour Shoya... rhaaa... quel mauvais instit' !!!

Bref, j'ai eu envie de gueuler un bon coup sur tous ces sales gosses (pour leur faire ouvrir les yeux parce qu'ils ne se rendaient vraiment pas compte de la situation, ils se sont comportés en égoïstes) et de gronder cet instit' incompétent...

Hum... *respire et reprend son calme*
J'ai toutefois beaucoup apprécié Shoya.  Son évolution est assez marquante, c'est intéressant.  J'ai hâte de voir quel genre de personne il va devenir, même si je me fais peu de soucis pour lui, il est sur la bonne voie avec Shoko. ^^

Enfin voilà, j'ai envie de lire la suite, surtout que ça se coupe juste quand les flashbacks s'arrêtent !!!   Oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23331
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Mer 18 Fév 2015 - 11:24

Premier tome lu !
Et meme si je suis déçu que ça ne soit pas Akata qui ait eu la licence (ils auraient surement fait un bon boulot editorial sur l'ijime, au Japon, et en France, ça le merite, j'ai adoré !

L'histoire commence assez bien, tranquillement, on deocuvre le héros et ses potes, le recit rappel les souvenirs d'enfance, avec les gamins qui s'amusent, se lancent des défits, etc..
Puis l'arrivée de Shoko annonce un changement du recit, plus dur, les violences sont font de plus en plus violentes, on ressent de la peine pour la jeune fille, alors que du coté du héros, c'est juste un jeu pas vraiment mechant, envers une personne qu'il ne comprend pas.

Mais finalement, plus que j'ijime, ce qui m'interesse dans le recit, c'est les changements qui vont assez vite s'opperer chez le garçon, quand il se rend compte de la gravité de ses actes, et qu'il decide de se racheter. D'ailleurs j'espere vraiment qu'on va avoir beaucoup de passages entre differentes époques.

Bref, un bon coup de coeur sur une histoire passionnante Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23331
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Dim 1 Mar 2015 - 21:23

J'ai discuté avec ma copine du "phénomène" Ijime, elle a connut ça de près, les coups dans les WC, les chaussures qui disparaissent, ou dans lesquelles ont glisse des pointes..., c'est pas du fake oO j'etais choqué quand elle m'a raconté tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Jeu 5 Mar 2015 - 11:51

bah ça existe aussi en France tu sais, on est plusieurs sur le forum à avoir vécu ça d'ailleurs, de près ou de loin ^^'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23331
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Jeu 5 Mar 2015 - 12:07

Je pensais avoir vecu ça, mais c'est plutot de l'indifférence du coup dans mon cas, ou de la mise à l'ecart, donc bon, je compatis Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Jeu 5 Mar 2015 - 12:22

je ne pense pas que les japonais aborderaient aussi souvent ce sujet dans les mangas si ce n'était pas "monnaie courante" chez eux...

après tout, de nombreux suicides au Japon sont bien dûs à ce genre de choses... (en plus bien sûr de la pression liée aux études ou au travail)

j'ai également lu ce premier tome, j'essaierai de donner mon avis sous peu ^^
mais dans l'ensemble je rejoins vos avis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23331
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Mar 31 Mar 2015 - 21:23


Shoya est bien décidé à s'excuser auprès de Shoko, mais sa réaction va chambouler ses plans, et remettre en question sa décision. Que va maintenant devenir le jeune homme ?

Un second tome assez different du premier, on change carrément d'ambiance, malgré tout, j’adhère, l'auteur nous offre des nouveaux venus attachants, et surtout, on decouvre Shoya sous un nouveau jours, toujours decidé d'arpenter le chemin de la redemption, mais ça ne sera pas simple pour lui.

Enfin, au niveau du dessin, c'est toujours vraiment beau et agréable à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Sam 4 Avr 2015 - 13:16

rha je l'ai lu aussi et je dois avouer que j'aime beaucoup la tournure que ça prend ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Lun 13 Avr 2015 - 16:54



Avis :

Je ne dirai rien de plus que vos propres avis sur ce tome 1, je vais plutôt faire quelque chose de détailler incorporant le volume un certes, mais le second tome surtout.



Résumé du tome 2 :

Pour Shoya, devenu le nouveau souffre-douleur de sa classe, rien ne change après le départ de Shoko. Pire, le jeune garçon se rend compte qu’elle faisait preuve de gentillesse à son égard et se sent d’autant plus coupable ! Mis à l’écart pendant toute sa scolarité, il ne parvient plus à se lier aux autres. Il se coupe du monde et finit par perdre toute envie de vivre.
Mais l’adolescent n’a jamais oublié la jeune sourde. Il prend donc la résolution de la retrouver pour lui présenter ses excuses avant de mettre fin à ses jours…

Avis :

Le premier tome nous dépeignait du point de vue d'un enfant, une maladie incomprise chez beaucoup de personnes, en particulier les plus jeunes.
Ainsi l'auteur nous offrait un petit garçon, Shoya, totalement insouciant comme tous les enfants de son âge mais surtout débordant d'énergie et qui s'ennuyait bien vite, se lançant ainsi des défis quotidiens avec ses deux meilleurs amis. Son quotidien semble doré jusqu'à l'arrivée d'une jeune fille différente dans sa classe, une malentendante. Et là le cauchemar va débuter, pour elle d'abord, puis lui ensuite jusqu'à la fin d'un tome un particulièrement saisissant mais aussi doux-amer.

L'auteur nous montre deux choses dans ce premier tome : l'ijime, très présent au Japon, un tabou alors même qu'il existe et que de nombreuses personnes en souffrent, à l'instar de Shoko qui va subir les atrocités de Shoya et des autres, mais aussi Shoya par la suite, et ensuite le rapport qu'ont les gens vis à vis d'une maladie qu'ils ne connaissent pas et dont au final ils ont peur, bien malgré eux à de nombreux niveaux. L'auteur maîtrise son sujet à la perfection, nous rendant presque mal à l'aise face à ce qu'elle nous dépeint avec facilité mais non moins réelle de la vie de tous les jours.
On ne cesse d'osciller entre le malaise face à ce que fait subir Shoya, mais aussi l'empathie que nous pousse à éprouver pour elle Shoko qui ne se départit jamais de son sourire, ou même pour Shoya qui finit par ouvrir les yeux sur ce qu'il lui fait subir.

En somme, la "punition" que subit le jeune garçon en se retrouvant mis à l'écart par la suite, puis en se mettant à l'écart lui-même, semble presque injustifié. Il était enfant, il a fait des bêtises, mais de là à se blâmer ? La question est pourtant là et ne cesse de hanter Shoya depuis le primaire. Il décide même de tenter une dernière action, s'excuser auprès de la jeune fille dont il a retrouvé la trace, avant de mettre fin à ses jours. Autant de sujets tabous au Japon mis à jour par l'auteur de manière simple, intolérante presque, mais non moins réaliste.

Et on est d'autant plus touché par ce second tome qui semble espérer une note positive pour la suite de la série qui semblait bien pessimiste jusqu'ici. Et l'intolérance devient tolérance.
Cette série nous offre une sorte de rédemption de la part de Shoya, une sorte d'apprentissage de retour à la vie également pour ce dernier qui n'a jamais cessé de se blâmer et de culpabiliser.
Ses retrouvailles avec Shoko sont pour le moins surprenantes mais non moins touchantes et on commence à suivre avec bienveillance leur relation à tous les deux.
Shoko qui semble avoir accepter les excuses du jeune homme, et qui souhaite le protéger à sa manière, et ce dernier qui semble s'ouvrir enfin aux autres et à son entourage, en commençant par sa mère et un camarade de classe.

Le dessin est loin d'être exceptionnel mais il suffit car il nous offre de jolis moments de légèreté qui nous transportent, et surtout le scénario est bien amené, avec ses rebondissements, comme avec la découverte d'un autre membre de la famille de Shoko dans ce tome.
En somme l'auteur arrive à mettre en relation le passé et le présent alors même que plusieurs années se sont passées depuis leur première rencontre.

Pour ma part je suivrai cette série avec attention, et j'attends donc la sortie du prochain tome le mois prochain, mais sept tomes me convient parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Lun 20 Avr 2015 - 13:12



Dans la même veine que le premier tome, ce second volume continue d'aborder le thème du handicap, toujours à travers le point de vue de Shoya.
Ancien harceleur devenu à son tour le souffre-douleur de ses camarades, Shoya se sent complètement minable et après toutes ces années, songe même à en finir...

Décidé avant tout à s'excuser auprès de Shoko pour le mal qu'il lui a fait, même s'il sait que ça n'effacera pas ses mauvais souvenirs, le jeune homme va devoir en premier lieu affronter la famille de la jeune fille.
En parallèle, alors qu'il parvient enfin à communiquer avec la jolie malentendante, leur relation évolue peu à peu, bien que le chemin soit loin d'être simple...

Avec son histoire réaliste et très humaine, A Silent Voice continue de nous émouvoir à chaque nouvel opus.
On apprécie le traitement fait sur cette "rédemption" tout sauf évidente, avec une réflexion très juste sur la bêtise et la culpabilité ou encore sur l'amitié sincère.
Chacun essaie de protéger l'autre à sa manière, et les personnages ne sont pas exempts de défauts, loin de là... Les réactions très différentes des deux mamans de l'intrigue sont à ce titre frappantes et très marquantes!

Je ne sais pas si on "s'attache" à proprement parler au héros, à vrai dire une véritable tête-à-claques quand il était plus jeune, mais en tout cas on comprend petit à petit ses faiblesses, et on apprécie sa volonté sincère de faire de son mieux dorénavant, même s'il sait que ses bonnes actions ne suffiront pas à racheter ses fautes passées.

Le personnage de Shoko commence également à se dévoiler peu à peu, et même si on ne sait pas grand chose du passé et des pensées de l'héroïne du récit, on la cerne bien mieux désormais.
Certains lecteurs (qui voient le mal partout ai-je envie de dire) interprètent son comportement stoïque comme une faiblesse de caractère ou une naïveté trop "gentille" (dans le mauvais sens du terme)...
J'y vois plus une certaine forme d'optimisme et de "courage", il est en effet plus difficile de garder son sourire dans de telles circonstances et de ne pas répondre aux insultes et aux coups, que d'agir comme ses ennemis.
Quelle serait la réaction la plus mature à avoir dans ce genre de situations de toute manière? Il n'y a pas de bonne réponse à cette question!
Mais toujours est-il que même si on ne voit presque jamais Shoko pleurer ou s’énerver, ce n'est pas pour ça qu'elle ne ressent pas ce genre d'émotions, et vu le comportement de sa mère, on comprend mieux qu'elle soit habituée à dissimuler ses sentiments, pour "ne pas faire de vagues".
Après tout, il est sûrement difficile pour l'entourage comme pour la personne concernée "d'accepter" son handicap, chacun ne peut que s'y adapter à sa façon, parfois maladroitement...

A travers l'évolution de Shoya, on découvre aussi comme le regard des autres ne parvient pas à être neutre, entre ignorance, simple agacement, comportement harceleur, ou encore compassion mal placée...
Le personnage de Yuzuru vient alors de manière salvatrice comme un véritable "détecteur" de la sincérité de ceux qui osent s'approcher de sa sœur, même si la fillette tombe bien vite à son propre piège!
De plus, avec l'introduction de ce nouveau protagoniste, Yoshitoki Oima explore une nouvelle facette du handicap, et on sent à quel point il est difficile pour la petite sœur de trouver sa place dans ce schéma familial compliqué.

On attend avec hâte la suite pour voir comment tout cela va évoluer... Sur sept tomes, l'intrigue devrait être vraiment bien développée. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Dim 24 Mai 2015 - 12:01



Avis sur le tome 3 de A Silent Voice: Alors que le thème du handicap (et celui des brimades scolaires) n'est pourtant pas facile à traiter, je reste bluffée tome après tome par la capacité de la mangaka à dépeindre avec toujours plus de sensibilité et de réalisme les réactions de ses personnages!

Shoya est résolu à faire plaisir à Shoko par tous les moyens, afin de rattraper comme il le peut le mal qu'il lui a fait par le passé. Tandis qu'il parvient à retrouver une ancienne amie de la jeune fille, il va également retomber sur une camarade de classe pas évidente à cerner...

L'amitié est sur le devant de la scène dans ce troisième volume de A Silent Voice, entre Shoya et Tomohiro avant tout, ce dernier s'avérant de plus en plus attentionné et indispensable aux côtés de notre héros, mais aussi entre Shoko et Miyoko...

"En les voyant sourire, j'ai eu envie de rendre à Shoko tout ce que je lui avais volé!

Entre inquiétudes, émotions contenues et maladresses, chacun essaie de comprendre un peu mieux l'autre, et l'on sent poindre le début de sentiments amoureux... La transition se fait toute en subtilité et avec justesse, restant crédible et authentique de bout en bout, et à travers le point de vue subjectif de la narration, on comprend de mieux en mieux ce que ressent Shoya et à quel point il a évolué. Finalement le plus difficile ne sera peut-être pas que Shoko lui pardonne mais simplement qu'il se pardonne à lui-même...

Les dessins ronds et doux de Yoshitoki Oima collent bien à l'atmosphère pleine de tendresse de la série, et s'il y a des moments toujours aussi durs, on retrouve aussi des passages plus drôles (la scène avec le costume est vraiment excellente!).

On continue d'adorer ce titre, visiblement destiné à devenir un chef d’œuvre dans le genre!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23331
Age : 30
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Jeu 28 Mai 2015 - 8:25

J'ai lu le tome 3, et je trouve vraiment qu'on s'eloigne trop de ce que j'attendais, un recit dur, au final on est vraiment sur la route du repentir, ok, c'est dur pour le héros, mais il l'a quand meme un peu cherché.
Enfin malgré ça, je passe de bons moment à la lecture de chaque tomes, c'est très vivant, mais je ne comprend pas l'engouement autour de la série, ça ne remue pas autant qu'un "double je" par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Sam 30 Mai 2015 - 11:18

On peut pas trop comparer, Double Je c'est un drame avec un petit côté polar (soit des sentiments forts et du suspense!) ^^

Dans A Silent Voice, il y a évidemment une part assez dure du fait des thématiques abordées (le handicap, les brimades, le repentir, le pardon...), mais ça reste une œuvre sociale, basée sur les relations familiales, l'amitié, et la romance à présent... On n'est pas dans le même registre ^^
Il ne faut pas en attendre autre chose Wink
Perso je comprends bien l'engouement autour de la série puisque je le partage, la justesse des sentiments abordés, et la délicatesse dans le parcours de Shoya, sont vraiment bien écrits Smile
Même si on espère toujours connaître un peu plus les pensées de Shoko sur tout ça!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Lun 20 Juil 2015 - 20:32



A Silent Voice #4: Toute en délicatesse et en émotion, l'intrigue de A Silent Voice continue de nous dépeindre les sentiments de ces lycéens qui se lient peu à peu d'amitié malgré les souvenirs du primaire, et les difficultés du présent.

Yoshitoki Oima dépeint avec beaucoup de justesse les différentes réactions des héros face aux brimades passées. Entre Yuzu qui ne veut pas oublier, Shoya qui se blâme en permanence à s'en rendre fou, et Naoka qui assume pleinement ce qu'elle a fait tout en cherchant à aller de l'avant, finalement il n'y a plus que Shoko qui semble coincée dans la même attitude et ne parvient pas à s'affirmer...
L’évolution de chacun des protagonistes se fait à des rythmes différents, et c'est justement l'authenticité de leurs comportements et des dialogues qui rend ce manga si attachant et réaliste!
Il n'y a pas forcément de "gentils" face à des "méchants", mais juste plein de personnes encore jeunes qui doivent composer avec leurs erreurs, leurs défauts et leurs faiblesses dans leurs relations aux autres.

Voir Shoya changer petit à petit est salutaire, et on apprécie aussi le focus apporté sur les sentiments de Shoko, si attendrissante lors de la dernière scène avec sa petite sœur! Ce qu'on découvre sur leur famille nous fait aussi voir certaines choses sous un angle différent et très touchant, comme un message qui nous prouve qu'il ne faut pas être trop prompt à juger ceux dont on ne connaît pas le passé et la détermination...

Concernant les dessins, les planches se distinguent toujours par la rondeur de leurs traits et leur expressivité, on notera aussi l'efficacité de l'astuce graphique consistant à barrer d'une croix les personnages que le héros ne calcule pas! Une méthode originale et qui illustre bien la solitude que l'on peut ressentir à l'école ou en société.

Comme d'habitude, la série nous éblouit par ses qualités narratives, et se montre très marquante dans le paysage des sorties actuelles! Un titre qui gagnerait à être découvert par le corps enseignant aussi ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Mar 21 Juil 2015 - 3:35

J'ai pu lire les 3 premiers tomes chez mon cousin qui se les ais procurés (cousin amateur de SAO, BTOOOM et autres tokyo goul, alors c'est une lecture plutôt surprenante ^^).

Et c'est vraiment sympas à lire, même si on évite pas quelques passages un peu redondants, ou trop "too much" (ce qui signifie "trop trop" ... Bref, trop exagéré). On ne peux pas éviter le mélodrame ou quelques clichés pénibles, cela dit ils sont assez mineurs, et on prend un réel plaisir à observer les relation entre les personnages qui sont très naturelles et fluides !

La romance est très attendue, mais justement permet d'aborder des concepts intéressants de façon plus subtile que ne le laisserais penser certains clichés justement !

Sans être un chef d’œuvre, ce titre se laisse très bien lire, et sa fin prochaine est un très bon signe (l'auteure sait que son concept ne peux pas durer indéfiniment). C'est une sympathique tranche de vie, avec ce que le genre peut offrir de mieux ! A conseiller aux amateurs du genre, si vous aimez les Clannad et autre je pense que ça le fait carrément !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 27
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Mer 29 Juil 2015 - 9:16

N'ayant pas donné mon avis sur le volume 3, ayant pas pris le temps de le faire plutôt, je vais faire comme les deux précédents, et donner mon avis sur les tomes 3 et 4 simultanément



Résumé du tome 3 :

Cinq ans après leur dernière rencontre, Shoya parvient à retrouver Shoko. À sa grande surprise, la jeune fille accepte de lui parler et ne semble pas lui en vouloir ! Les deux adolescents commencent à se rapprocher peu à peu, tandis que dans le même temps Shoya se lie d’amitié avec un garçon de sa classe, Tomohiro. Déterminé à changer pour rendre à Shoko le bonheur qu’il lui a volé, le lycéen décide d’affronter son passé en reprenant contact avec d’anciennes camarades de classe...



Résumé du tome 4 :

Si les retrouvailles de Shoko et de Miyoko se passent à merveille, au grand soulagement de Shoya, les choses sont loin d’être aussi simples quand il tombe sur Naoka en pleine rue... Alors qu’il la ramène chez elle, l’adolescente repère la jeune malentendante dans une boutique, et le premier contact se révèle plutôt explosif ! Mais pour le lycéen aussi, les choses évoluent : sans s’en rendre compte, il se constitue peu à peu un petit cercle d’amis. Hélas, lorsque la timide Shoko tente de lui déclarer sa flamme à haute voix, c’est l’échec total...

Avis :

Autant les deux premiers tomes mettaient en place le contexte et la base de l'histoire, autant les deux tomes suivants permettent de se focaliser sur Shoya et Shoko. Mais surtout sur leur nouveau quotidien.
Car c'est bien un nouveau train de vie qui attend nos héros.
D'un côté Shoya qui s'ouvre petit à petit aux autres, alors même qu'ils continuent de les voir de façon floutée, par une croix sur leur visage. Mais en côtoyant Shoko, petit à petit il distingue qu'il peut se pardonner, et aller de l'avant. Il prend donc plaisir à venir la retrouver sur le pont aux carpes tous les mardi.
Dans ce troisième volume on faisait la rencontre un peu plus en détail d'une personne proche de la jeune fille : à savoir sa petite sœur, surprotectrice à son égard et garçon manqué avec un loisir un peu glauque il faut le dire. Mais cette petite soeur va "tester" la sincérité de Shoya. Ce passage permet de montrer qu'il n'y a pas que la Shoko qui a pu être blessée par le passé. Au contraire, avec sa sœur, c'est un pan de son quotidien familial qu'on nous offre. A ce niveau-là aussi l'auteur reste réaliste.

Mais ce qui permet vraiment de montrer que cela change pour nos deux héros, c'est le retour dans leur vie d'une ancienne camarade de classe. Mizono, qui avait dû changer d'école par le passé aussi. En la rencontrant à nouveau, et en l'incorporant dans leur petit cercle, c'est comme si Shoko retrouvait une amie, et comme si Shoya s'en était fait une.
Au final, ils s'ouvrent tous les deux, à leur manière alors que Shoko commence à éprouve quelque chose de fort pour l'adolescent.

Mais dans le volume 4 leur nouveau quotidien "paisible" est mis à mal pour plusieurs choses : le retour d'une autre camarade qui ne veut pas que du bien à Shoko, mais aussi la perte d'un être cher dans la vie de la jeune fille et de sa sœur surtout. Et bien sûr... la mauvaise interprétation de Shoya par rapport à la déclaration que lui a fait Shoko.
D'une certaine façon cela montre encore une fois le décalage qui peut exister entre des personnes "normales" et les malentendants. Mais disons-le clairement, Shoya est un peu maladroit et très à côté de la plaque ! Il n'arrange rien !
Mais la sortie au parc d'attraction qui a lieu dans ce tome-ci permet de montrer à Shoya qu'il n'est plus seul et qu'il peut être heureux à son tour.

Leur ouverture d'esprit à tous, l'appréhension d'un quotidien pas toujours aisé pour des adolescents blessés, et surtout la découverte page après page du passé, et du quotidien de Shoko, permet de nous offrir alors qu'on en est à la moitié de la série, une véritable histoire qui force l'admiration.
Même si encore une fois le dessin n'est pas extraordinaire, il est suffisant et suffisamment subtil dans le rendu des émotions pour nous faire aimer ce que l'on voit, et nous toucher également.

J'ai hâte de découvrir le prochain volume où un film amateur est en train de se mettre en place suite à un concours du quartier.
Un bon tome 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Mer 29 Juil 2015 - 10:24

moi aussi j'ai lu les tomes 3 et 4 récemment ^^

Le tome 3 nous offre un élan positif avec la reprise de contact avec Miyoko, la "sociabilisation" de plus en plus importante de Shoya qui tend à vraiment évoluer, même s'il reste complètement enfermé dans son mode "réflexion à outrance" dans ce tome. Avec une Shoko vraiment hyper touchante qui essaie désespérément de parler à Shoya qui évidemment ne capte rien XD, c'était vraiment un tome touchant et très agréable à lire.

Le tome 4 lui est nettement différent. Plus sombre, plus difficile pour la pauvre Shoko toujours "torturé" à cause de son handicap. Le fait d'en apprendre beaucoup plus sur elle, sa famille et leur passé nous permet de mieux comprendre leur façon d'être à chacune (sa mère, sa soeur et elle). Et puis, il y a aussi l'arrivée d'une autre ancienne "camarade" de classe, qui soit dit en passant est vraiment insupportable, va d'autant plus faire bouger les choses, aussi bien pour Shoya que pour Shoko.

Curieusement, le graphisme ne me dérange pas du tout alors que je suis plutôt du genre à aimer les trucs hyper "beau". C'est fluide et agréable à lire. L'auteur réussi à vraiment me toucher j'ai même eu une larmichette à la fin du tome 4 (et oui en plus ça me touche de très prés, ceux qui l'ont lu et me connaissent comprendront)

Il me tarde de lire la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Ven 23 Oct 2015 - 19:26



A Silent Voice #5: On s'approche doucement de la fin de la série, mais la vie n'est toujours pas un long fleuve tranquille pour Shoya et ses nouveaux "amis"... Tourmentés par le passé ou par leurs sentiments actuels, chacun d'entre eux tente ainsi tant bien que mal de s'intégrer au groupe afin de se créer de nouveaux souvenirs, joyeux et insouciants. L'évolution des protagonistes est vraiment touchante et on continue d'espérer qu'ils s'épanouissent enfin!
Derrière ses dessins un peu ronds, Yoshitoki Oima a une façon bien à elle de transmettre les émotions et les troubles de ses personnages, et continue de dérouler son intrigue à la fois chaleureuse mais aussi pleine de non-dits et de douloureux secrets.
Pourtant, alors que l'on pense que les choses ne peuvent que s'arranger grâce au temps qui passe et amoindrit la force des traumatismes, et grâce aux efforts de chacun, un retournement de situation survient...
Nul doute qu'on attend désormais avec hâte de découvrir comment les choses vont tourner après ces évènements! >.<

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lachianly
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35961
Age : 29
Loisirs : faire le panda
Dimension habitée : Bordeaux
Début de la quête : 06/05/2008

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Mar 3 Nov 2015 - 13:26



RÉSUMÉ du tome 5 : Shoya se retrouve embarqué dans une sortie au parc d’attractions, qu’il commence à apprécier malgré la présence de Miki et de Naoka. Mais les choses dérapent lorsqu’il reconnaît Kazuki, son ancien ami d’enfance, à l’un des stands...
Quelques jours plus tard, un triste événement vient frapper les Nishimiya : le décès de la grand-mère de Shoko, véritable pilier de la famille. Alors que tout le monde tente de remonter le moral à Yuzuru, celle-ci décide d’aider sa sœur à faire sa déclaration. De son côté, Shoya accepte de participer au tournage du film de Tomohiro... à condition que la jeune malentendante fasse partie de l’aventure !


Les préparatifs du film de Tomohiro avancent à grands pas mais pas comme il le voudrait. Shoya doit trouver un lieu de tournage et doit se rendre dans son ancienne école pour demander l'autorisation de tournage. Malheureusement, l'ancien prof de Shoya et Shoko va raviver de vieilles blessures ce qui va chambouler Shoya qui va finir par rejeter tous ses "amis" en "balançant" la vérité à la tronche de chacun et passer le reste des grandes vacances avec Shoko.

OMG !! Jen ne m'attendais pas du tout à ce que cette histoire prenne un tournant aussi difficile. Comme quoi la rédemption n'est pas aussi facile qu'on le croit et ici, les sentiments des différents personnages sont très réalistes, très justes, pas du tout nianian comme on pourrait s'y attendre. Et puis ce suspense !! La dernière planche de ce tome est absolument horrible pour le personne impatiente comme moi !! Je veux savoir la suite !! une fois encore on ne s'attends pas du tout à ce que ça prenne ce chemin, je suis hyper stressée de ne pas avoir la suite, surtout après avoir vu la couverture du tome suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=14923
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39100
Age : 31
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    Mar 3 Nov 2015 - 13:33

oui c'est très bien écrit! Smile
hâte aussi de découvrir les deux derniers tomes! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Silent Voice - Yoshitoki OIMA    

Revenir en haut Aller en bas
 
A Silent Voice - Yoshitoki OIMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [MANGA/FILM] A Silent Voice (Koe no Katachi)
» Koe no Katachi (A Silent Voice)
» Pika To Your Eternity  (Fumetsu no Anata e)  de Yoshitoki Oima
» Silent Bloc de biellettes de commande embrayage
» [SOFT] PANA.MA VOICE MESSENGER : Enregistrer des messages vocaux [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Shônen-
Sauter vers: