Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Sam 22 Juil 2017 - 9:01 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Souvenirs goutte à goutte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 20
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Souvenirs goutte à goutte   Ven 30 Jan 2015 - 0:48

Souvenirs goutte à goutte

Ou

Omoide Poroporo


Souvenirs goutte à goutte, aussi connu sous le nom de Omoide poroporo (ces deux noms sont sur la jaquette française, et en anglais il s'intitule "only yesterday), est un film de Isao Takahata, connu pour être un des fondateurs du studio ghibli (qui anime le film) ainsi que pour des titres tels que "le tombeau des lucioles" ou plus récemment "le conte de la princesse Kaguya".
Le film date de 1991 mais il ne fut édité qu'assez récemment chez nous, en 2008 pour être plus précis, par une filière de Disney, buena vista (comme tous les ghibli ou presque).
Ce film est adapté d'un one shot de Hotaru Okamoto, sorti en 1988 et jamais paru chez nous.

Synopsis :

Taeko, une jeune citadine de 27 ans, part en vacances à la campagne dans la famille de son beau-frère. Laissant derrière elle ses préoccupations professionnelles, elle se laisse submerger par ses souvenirs d'enfance, des anecdotes survenues en 1966 alors qu'elle n'avait que onze ans. (source : le dos du dvd)

Mon avis :

Je ne suis pas fin connaisseur de Takahata, bien sur je connais mes classiques, et j'ai bien sur vu le tombeau des lucioles ... Mais c'est bien son seul film dont je me souvient clairement (enfin, panda petit panda m'a simplement laissé de marbre donc je considère qu'il ne compte pas ^^).

Du coup je ne savais pas bien a quoi m'attendre avec Omoide poroporo, un film de Takahata, dont je n'avais jamais rien entendu de la part de personne (une mini critique dans les inrocks et c'est mar !). Et ce film a eu le mérite de me surprendre !

Mais la première chose qui nous frappe en quelques sortes avec ce film ... C'est sa mollesse x) ... Bienvenue dans un monde ou des plans fixes de 2 minutes avec presque rien à l'écran ! Bienvenue dans le fabuleux monde d'evangelion x) (ou dans celui du film français a vous de voir).
En réalité, l'ambiance de ce film est plus proche de "il était une fois l'Amérique" de Sergio Leonne, excellent film que je vous conseil vivement ... Si vous êtes réveillés. Et bien la c'est pareil, si vous êtes réveillés, et si vous êtes sensibles à ce genre de réalisation, ce film a des chances de vous plaire !

Cette réalisation très calme justement appui ce côté réaliste que possède le film, c'est le mot qui me viens à l'esprit pour décrire ce film, et pourtant il n'est peut être pas totalement juste.
Même si on observe un très grand soucis du détail (sur des détails à priori anodins) chez Takahata, et une proximité touchante avec les personnages, filmés dans toute leur rudesse et leur sympathie ... Entre le père et les sœurs montrés comme durs, mais sur certains aspects très humains et sympathiques (les inrocks parlent de père cruel et de sœurs méchantes ... Mais je pense que c'est une énorme c*nerie ^^, ce n'est pas de la méchanceté, mais l’adolescence, et pas de la cruauté mais de l'éducation des années 60 x) ).
De plus, l'ambiance des années 60 est vraiment agréable, et j'ai l'impression d'y être quand je regarde ce film, c'est donc un succès ^^.
Là ou le film masque quelque peu la réalité, c'est lors du séjour à la ferme, ou la nature est complétement idéalisé, même si Takahata n’omet pas de mentionner la dureté du travail aux champs, il n’appuie absolument pas dessus, et se concentre d'avantage sur la petite vie idyllique et pittoresque de ses habitants ^^.

Cependant cela n'enlève rien à la tendresse du film ! Qui regarde avec bienveillance le passé de son personnage principal ... Et à vrais dire ce n'est pas le film, mais le personnage lui même qui porte ce regard, elle se remémore avec plaisir son enfance, même les événements plus tristes qui sont traités avec humour et légèreté (après tout ce sont des enfants). De plus, on sais très bien qu'au final cet enfant est devenu quelqu'un menant une vie certes un peu monotone, mais pas désagréable ^^, ce qui fait que le film est simplement tranquille ...
Rien ne se passe, et le peu qu'il se passe est prévisible ... C'est un film très intimiste, à petite échelle, et comme la plupart des gens ne vivent pas des vies extraordinaires, ces personnages n'échappent pas à la règle ... Toutefois comme tout les monde ils ont, ou ont eu, des espoirs pour leur avenir, ce qui rend leur histoire presque tragique, puisque visiblement, ils n'ont pas réussi à les réalisés.


A m'entendre, ou plutôt à me lire, vous devez penser que j'ai adoré ce film ... Pourtant ce n'est pas cas ... Vous vous rappelez quand je parle de réalisation mole ... Bon, et bien certes ça renforce le côté nostalgique et touchant ... Mais didioux qu'on se fait ch*er ! Le film dure deux heures et je vous le répète, prenez votre dose de café, sinon je vous promet une bonne nuit de sommeil dans le cas ou vous le regardez après 20h ^^.
De plus, la réal' est aussi mole qu'elle est simple ... Il y a bien un ou deux plans intéressant, qu'il serait impensable de voir dans un Miyazaki par exemple ... Mais dans l'ensemble c'est un peu soporifique ^^.

S'ajoute à cela, toujours au niveau graphique, un chara-design à la rue ! Avec des personnages qui font 40-45 ans au lieu d'en avoir 27 ... Notamment à cause des fossettes complétements exagérés, et de la bouche en général ^^, même si le doublage et la synchronisation labiale est bien fichue.

Je lui aurait mis une note un poil plus basse, si la fin ne m'avait pas touché à ce point, je ne parle pas des événement de cette fin, qui sont tout à fait classique bien que sympas ... Mais de "la rencontre" du monde enfantin et réel ... Cette scène ou les enfants court partout autours de l'héroïne, la suivant et s'agitant autour d'elle ... Cette scène est d'une immense poésie, d'une grande justesse ... Si vous avez vu AnoHana, vous devrez saisir un peu le ton de la scène, qui n'est pas tragique mais tout aussi émouvante ^^.


Au final même si on a parfois du mal à déterminer ou veut en venir Takahata, notamment avec certaines scènes dont on ne sais pas si elles sont comiques ou juste kitsch, il nous livre ici un film pas énervé, et c'est un euphémisme xD.
L'ambiance tranquille, et la réalisation sommaire vont sans aucun doute repousser les plus énervés d'entre vous, ce film est presque contemplatif, et je quand même un peu piqué du nez en le regardant.
Mais c'est justement cette tranquillité qui, si on le regarde bien réveillé, le rend beau et particulièrement touchant, Takahata regarde avec tendresse ces personnages, qui se rappellent des espoirs qu'ils avait plus jeune, et de leur incapacité à les réalisés ... Mais qui se relèvent tout de même et avancent ... C'est un film à la limite de la nostalgie, car bien que l'enfance soit ici idéalisée, c'est sur l'avenir que se tourne les personnages !

Takahata prouve encore sa capacité à produire des œuvres différentes ... Mais si sa réalisation est simple, elle reste bonne, et ce film, faisant figure d'OVNI dans le palmarès de Ghibli, mérite d'être vu, ne serai-ce pour son originalité Very Happy !

Par contre quelle édition de m*rde ! Pas de VF ! Pas de bonus ! Une boite franchement pas super et une qualité d'image loin d'être convaincante (avec des bords noirs, intégrés à l'image) ... Franchement Buena vista nous avait habitués à mieux ... Et surtout pour 20€ !


Mais l'édition ne joue pas sur la note, et la fin de se film me permet d'augmenter de 0.5 et de mettre un
4-/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Souvenirs goutte à goutte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Omoide Poroporo: Souvenirs goutte à goutte
» Souvenirs goutte à goutte
» Goutte à Goutte
» Une stalactite (du grec stalaktos - "qui coule goutte à goutte")
» goutte de rosier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Animés-
Sauter vers: