Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 24 histoires d'un temps lointain

Aller en bas 
AuteurMessage
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: 24 histoires d'un temps lointain   Dim 24 Aoû 2014 - 17:00

24 histoires d'un temps lointain


Mon avis: Zen et Lim sont coincés sur une planète lointaine, et se demandent s'ils pourront s'échapper ou finiront leurs jours près du cimetière des rhamphorhynchus... Un scientifique offre à sa bien-aimée un fossile d'ammonite avant de partir sur Vénus... Un vieil homme a un dernier vœu à exaucer avant de livrer une ultime lutte contre son ennemi, le Tricératops...

24 histoires de science-fiction égrènent cet imposant one-shot. Elles tournent autour des thèmes chers au genre, entre l'exploration des planètes habitables, la conquête de l'espace par l'humanité, l'écoulement vertigineux du temps au regard de la durée de vie d'une espèce, la survie des humains dans des conditions hostiles... Comme souvent dans la SF, chaque nouvelle, très courte, possède une chute particulière ou porteuse d'un message, souvent ironique ou cruel.

En lisant les histoires les unes après les autres, on sent une tendance se dégager nettement dans le propos de l'auteur. Il revient souvent sur l'obsession de la perpétuation de l'espèce, la femme étant vue comme source de plaisir, mais surtout comme potentielle porteuse d'enfants. Bien que majoritairement passées sous ellipse, ces scènes teintées d'érotisme titillent l'imagination du lecteur (masculin) dans le jeu des plans rapprochés sur les corps de superbes jeunes femmes...

En effet, à l'image des illustrations de la couverture et de la quatrième de couverture, on retrouve dans chaque histoire une ou plusieurs de ces naïades gracieuses, très reconnaissables sous la plume de Leiji Matsumoto. Très semblables d'une nouvelle à l'autre, elles semblent incarner la féminité idéalisée.
Les personnages masculins au contraire sont plus diversifiés, se divisant cependant en deux catégories: les bellâtres et les affreux, ces derniers étant souvent les véritables héros des histoires. Petits et difformes, ils possèdent un aspect qui tranche bien souvent avec le sujet, et apporte volontairement ou non une touche comique perturbante.

De manière générale, on reste partagé face aux graphismes du maître. Ils ont terriblement vieilli et souffrent parfois d'un manque de clarté. La progression de l'action, tantôt claire tantôt confuse, le chara-design, déséquilibré, tranchent avec des décors qui sont par contre très réussis dans leur puissance évocatrice d'autres univers.

Certaines nouvelles sont plus marquantes que d'autres ("les ailes du Yuguéléon"), et comme souvent avec les anthologies, sont de qualité inégale. Les ficelles scénaristiques, bien qu'originales, font écho aux retournements de situation coutumiers de la SF, et ne surprendront pas vraiment les lecteurs passionnés du genre, tandis que les lecteurs profanes y trouveront plus volontiers leur compte en matière de suspense et de frisson.
Les fans apprécieront en tout cas quelques clins d’œil au célèbre Albator de l'auteur...!

Par ailleurs, on notera que l'édition de Kana est impeccable! On salue déjà le simple fait de nous proposer en français ce genre de titres classiques, d'autant plus que l'ensemble est porté par un appareil critique conséquent, avec une préface et une postface qui contextualisent l’œuvre.
La qualité d'édition est au rendez-vous avec une bonne impression et l'ajout de pages couleurs au début du volume, avec un grand format permettant d'apprécier les planches. De plus, le choix de l'illustration de couverture, avec une bichromie de jaune et de noir, attire incontestablement l’œil!

En bref, l'ensemble ne m'a personnellement pas plus parlé que ça, et j'avoue m'être un peu ennuyée malgré mon amour de la SF, le format court empêchant de s'attacher aux personnages et de creuser vraiment un univers en particulier, tandis que les chutes me semblaient de plus en plus attendues. Difficile également de s'habituer à cette manière de dessiner les héros, et au rôle attribué aux femmes dans les intrigues...

Malgré tout, les aficionados de l'auteur trouveront certainement cette anthologie à leur goût, n'hésitez donc pas à compléter votre collection avec ce bel objet!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: 24 histoires d'un temps lointain   Dim 24 Aoû 2014 - 17:05

Ha ça me tente bien, avec les résumés que tu cite, ça me donne plus envie, mais avec le coup des dessins, et d'autres détails, ça me refroidit ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: 24 histoires d'un temps lointain   Dim 24 Aoû 2014 - 18:25

Perso je me suis ennuyée et j'ai eu du mal à aller au bout...
Un peu trop d'obsessions sexuelles à mon goût, aussi... :s

J'imagine que pour découvrir l'auteur, il vaut mieux se tourner vers les séries sorties en France, Albator ou Galaxy Express 999...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: 24 histoires d'un temps lointain   Dim 24 Aoû 2014 - 18:39

Et comme j'en suis pas fan, je vais m'abstenir Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: 24 histoires d'un temps lointain   Dim 24 Aoû 2014 - 18:55

J'ai un souvenir vague des animés de ces deux séries, mais ça ne m'a pas marquée plus que ça! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 21
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: 24 histoires d'un temps lointain   Ven 13 Mai 2016 - 15:32

24 Histoires d'un temps lointain est en effet une anthologie d'histoires courtes, et par conséquent, les histoires ne se valent pas toutes donnant comme toujours un aspect très inégal au titre.
Cependant force est de constater contrairement à d'autres recueils similaires une bien plus grande constance, dans le genre auxquels appartiennent les histoires premièrement, dans la nature de leurs messages et dans leurs place au sein d'une même chronologie, toujours un peu incohérente puisque l'on parle de Matsumoto.

On sent ici une volonté de l'auteur de proposer une série de courtes histoires dès le début de leurs prépublications, et rien que cela permet d'isoler ce titre d'autres anthologies.
Ce qui ne change pas cela dit, c'est que cette anthologie n'est pas du tout destinés à ceux qui chercherais à découvrir l'auteur (Queen Emeraldas me semble parfait pour cela) puisqu'elle ne fait que creuser d'avantage des thématiques chères à l'auteur, qui tient ici à peu près toujours le même discourt sur l'Homme, qu'il voit malgré toute sa science, comme un animal ne parvenant pas à s'émanciper de ses pulsions, qu'elles soit sexuelles ou guerrières, et il ne voit pas forcément ça comme un mal, mais comme une partie de nous qu'il faut embrasser ... Je suppose.
Bien sur il serait possible de pousser l'interprétation plus loin, et de noter que dans ces nouvelles si les femmes sont montrés comme des objets de désir, elle sont également montrées comme les seuls humains capable de se sacrifier pour une cause plus noble, ou comme des êtres tragiques, fondamentalement différentes des hommes, destinées à ne jamais être reconnues par eux (je pense que Matsumoto respecte profondément les femmes qu'il dessine, mais qu'il est aussi prisonnier d'un esprit japonnais conservateur assez tenace très loin du caractère presque progressif de Tezuka x) ).

Quant au dessin, plutôt que de dire qu'il a vieilli je dirais à la place que Matsumoto est un maitre du dessin, mais pas vraiment un maitre du découpage, qui a tendance à se répéter systématiquement, en de longues cases horizontales ou verticales, favorisant le cadrage et l'exposition des décors sur l'action, rendant cette dernière confuse, mais de toute façon elle n'est pas au centre du récit. Le problème, c'est qu'on a l'impression que ses cases sont telles qu'elles sont parce qu'il en a pris l'habitude, pas parce qu'il cherche à expérimenter un nouveau style ou véhiculer une émotion : le dessin est sublime, mais il est mal mis en scène, c'est dommage.

Les fans de l'auteur serons cela dit ravi, et il s'agit là d'une lecture passionnante pour tous ceux qui chercherais à creuser les thématiques et l'univers de Leiji Matsumoto, d'autant plus que ces nouvelles ne doivent pas être particulièrement faciles à trouver ailleurs que chez kana (et au Japon), qui nous rend donc un grand service en rendant accessibles des travaux mineurs mais tout de même très intéressant d'un tel auteur, le tout agrémenté d'un préface, bio courte et postface ... Seul problème : les dates !! Quel dommage d'avoir dans les mains un si bel ouvrage, et de le voir ruiné par un si petit détail ! Mais si ce livre est à destiné aux fans de Matsumoto, comment ces derniers pourront-ils resituer ces nouvelles dans la carrière extrêmement prolifiques et mal documentée de l'auteur, si on ne leur donne ni date, ni magasine de prépublication ? Les seules infos que j'ai pu déceler furent que le livre est un recueil japonnais publié en 1998 rassemblant des histoires publiées au moins entre 1975 et 1980, seulement ces deux dernières dates sont issues de signatures assez peu lisibles et pas systématiquement présentent de l'auteur sur certaines illustrations, et c'est franchement rageant de se retrouver à faire l'archéologue quand on sait que le problème ne se posait pas pour l'anthologie de Otomo, publiée plus tôt, qui comportait date, magasine et commentaire de l'auteur pour chaque nouvelle (le commentaire est le bonus qui tue !). Si qui que ce soit de chez kana me lit, ce dont je doute fortement, je vous en conjure, ne gâchez plus d'aussi bonnes éditions, certainement parmi les meilleures, avec des détails qui semblent si insignifiants !

Enfin, aussi rageant que soit ce détail, il n'influence pas mon impression très positive que me donne ce recueil, que tout fan de l'auteur doit lire, cela dit, il ne s'agit pas d'un bon point de départ, kana et black box éditent d'autres titres bien plus accessibles pour se plonger dans l'univers romantique du maitre incontesté de la science fiction japonaise !

3.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 24 histoires d'un temps lointain   

Revenir en haut Aller en bas
 
24 histoires d'un temps lointain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 histoires d'un temps lointain
» Histoires de ponts
» Figé dans le temps
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» DC ANTHOLOGIE : JLA – LA FIN DES TEMPS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Seinen/Josei-
Sauter vers: