Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Mer 14 Mai 2014 - 22:10



Daisy - Lycéennes à Fukushima (Daisy - 3.11 Joshikouseitachi no Sentaku) est un Shojo en 2 tomes dessiné par Momochi Reiko et ecrit par Kobayashi Teruiko et Kusanagi Darai. Edité au Japon par Kodansha en 2012, il est publié en France par Akata. Ce titre a pour theme la romance mélée à la tranche de vie, le tout marqué par l'incident de Fukushima.
Synopsis :

Depuis le terrible tsunami qui a frappé Fukushima, Fumi n'ose plus sortir de chez elle. Trop inquiète pour sa santé, à cause des éventuelles radiations émises par la centrale. Pourtant, en dernière année de lycée, il faudra bien qu'elle se décide à retourner en cours. Mais est-il seulement possible de recommencer à vivre et de faire comme si de rien n'était, quand même une simple pluie représente la menace d'une contamination radioactive ? Heureusement, elle pourra compter sur Moé, Ayaka et Mayu, ses trois meilleures amies. Ensemble, elles comptent bien profiter de la vie, et surtout sortir toutes diplômées du lycée ! Elles décident alors de créer un groupe de musique, Daisy, pour se redonner du courage. Mais très vite, la réalité les rattrape et...
Est-il possible de construire leur avenir sur cette terre polluée qu'est-devenue Fukushima ? En tant que filles, en tant que femmes, en tant que futures mères... Tandis que le reste de la jeunesse japonaise et du monde a le droit de profiter de sa vie dans l’insouciance, tandis que le monde entier a oublié le drame qui s'est abattu sur Fukushima et que ses habitants tombent dans l'oubli, quel avenir s'offre à ces adolescentes, à l'aube de leur vie d'adulte ?

Du coté de Akata :

Tout comme pour un autre de leurs titres "Moi, jardinier citadin" Akata a la volonté d'apporter une valeur ajoutée à ce titre, on retrouvera donc des informations, des témoignages, des verités qui font mal, de la part de personnes ayant vécus la tragédie.

Daisy, lycéennes à Fukushima de Reiko Momochi va bientôt arriver chez vos libraires préférés. Ce titre sera le deuxième de notre programme bio-écolo de cette année. Pour ce qui est du troisième, on vous le réserve pour cet automne, la saison des récoltes...


Revenons en déjà à Daisy. Le tome 1 de ce shôjo qui touche (fortement) les cœurs en évoquant ce que vivent les jeunes filles et la population de Fukushima actuellement, va bénéficier d'une postface de Karyn Nishimura-Poupée, correspondante permanente de l'Agence France-Presse (AFP). Au Japon depuis 2004, Karyn vit et couvre cette catastrophe et ses conséquences depuis le début. Elle est aussi auteure de plusieurs ouvrages sur ce pays, dont Les Japonais (Éditions Tallandier, 2012) et Histoire du manga (Éditions Tallandier, 2010). Nous avons pleinement conscience qu'avec cette œuvre et le travail de Karyn, nous soutenons et encourageons l'histoire et l'éditorial manga vers des directions plus matures, citoyennes et prises en main de nos destins.


Beaucoup d'entre vous le découvriront plus tard (sur le site Akata ou dans le tome 2), mais la participation au dossier de presse de Daisy, de Michel et Bernadette Prieur, est redoutable de franchise et bien encadrée par ce qui s’appelle une leçon de droit à l'environnement. Ils vous expliqueront tout : comment on se fout de nous et qu'on nous endort. C'est maintenant totalement possible de ne plus accepter légalement de se faire empoisonner dans tous les aspects de nos vies. Rien que pour le nucléaire, la facture de notre immobilisme va couter très chere à un paquet de générations. Pour ce qui est de Michel Prieur, il est professeur de droit de l’environnement, président du Centre international de droit comparé de l’environnement et directeur de "La Revue Juridique de l’Environnement" (RJE). Quant à Bernadette Prieur, elle pratique l’agriculture sauvage en Limousin. Elle est traductrice des œuvres de Masanobu Fukuoka : La révolution d’un seul brin de paille (Éditions Trédaniel, 1984) et Semer dans le désert (Éditions Trédaniel, août 2014).


Les amateurs de manga sont de plus en plus gâtés, car ce sont de brillantes personnalités qui maintenant cautionnent leur passion et le média manga.
source


Mon avis (avant lecture) :

Ce titre m'interpelle depuis l'annonce de sa licence, une série sur un thème intéressant, et courte. Aujourd'hui j'ai appris la volonté de Akata de démarquer ce titre des autres en proposant un véritable plus, de plus, j'ai suivit Karyn Poupée sur Twitter pendant l'incident qui a touché Fukushima, c'est vraiment une bonne journaliste, proche de l'info et qui balançait de nombreuses informations. Bref, cette série, et son contenu additionnel promettent quelque chose de bon Smile


Dernière édition par Shoichi le Sam 15 Avr 2017 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Ven 16 Mai 2014 - 22:20

Direct sur ma watch-list! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Ven 16 Mai 2014 - 22:24

Deja commandé Laughing hate de le recevoir, les bonus de tome 1 m'interessent vraiment, idem piur le tome 2, meme si ça n'a pas encore été validé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Jeu 29 Mai 2014 - 15:50

Bon bah je viens de gagner le tome 1 sur twitter! ♥♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Jeu 29 Mai 2014 - 15:51

Ha cette chance *o* j'ai pas gagné sur la page FB, mais de toute façon, je devrais le recevoir demain Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Aquarelle
Windam
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2187
Age : 23
Emploi : étudiante en deuxième normale primaire
Loisirs : dessiner, faire du théâtre, les jeux video (tekken, soulcalibur, ssx, dragon quest, virtua fighter, skyrim,...), écouter de la musique, lire :)
Dimension habitée : Belgique
Début de la quête : 30/07/2013

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Jeu 29 Mai 2014 - 20:22

Je l'ai aussi dans ma liste ! Ce titre me fait de l’œil depuis sa présentation, je risque de l'acheter très prochainement. Smile

Et Yûko, quelle chance tu as ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Jeu 29 Mai 2014 - 20:53

Yeah! Premier concours auquel je participe sur twitter et je gagne déjà... Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Sam 31 Mai 2014 - 9:56


Daisy est une histoire basée sur des témoignages d'habitants et d'étudiants de la ville de Fukushima, scénarisé par son auteure, Reiko Momochi, le récit prends ainsi la forme d'une histoire autour d'amies lycéennes, Fumi, Moë, Ayaka, Mayu et démarre lorsque Fumi décide enfin de retourner en cours, malgré sa peur des radiations.

En effet, dès le début du récit, il y a un climat de peur (logique) peur des radiations, peur de sortir, peur de laisser ses enfants en bas age jouer dehors, peur de la pluie, etc... La peur va être présente tout au long de ce tome, sous plusieurs aspects, et touchants tout le monde, pas uniquement les habitants de Fukushima. Ainsi, si certains restent malgré leurs peurs, d'autres décident de fuir la ville, même si ils se sentent coupable et honteux d'abandonner les autres.

Cette peur va aussi toucher « les autres », que ça soit les étrangers (hors Japon), dont on ne parle que très peu ici, ou les autres régions et villes du Japon, qui voient les habitants de Fukushima comme des pestiférés et qui refusent parfois d'envoyer des bénévoles.

Le bénévolat est lui aussi très présent, qu'ils soient jeunes ou vieux, conscients ou non des risques qu'ils encourent, de nombreux habitants de la ville se mettent à travailler pour rendre à leur cher ville son bel aspect d'avant la catastrophe, des destins seront même irrémédiablement changé, certains faisant le choix d'abandonner leur projet futurs pour la ville, ou de changer leur cursus scolaire pour bosser dans le bâtiment.

Mais malgré ça, la vie tente tant bien que mal de suivre son cours. Le retour de Fumi est ainsi une occasion pour ses amies de se faire une promesse, tout les ans, à ce jour anniversaire elles se retrouveront toutes ensemble. C'est aussi l'occasion pour elles de reformer leur groupe, « Daisy » (d'où le titre du manga) Daisy signifiant « marguerite ». L'auteure apporte un certains soin à développer les relations entre ses personnages, et ses personnages eux même, on s'attache assez bien au groupe de jeunes filles, on comprend leurs peurs, espoirs et doutes.
Les lycéennes reprennent les cours, s'amusent participent à la fête de l'été...


Cependant, il suffit d'une décision pour briser une amitié, remettre en doute les sentiments de chacune et faire ressurgir peur et jalousie, c'est l'occasion pour l'auteur de présenter le climat tendu de la ville, où chacune ne partage pas forcement l'opinion de son voisin, mais que cela ne doit pas les empêcher de travailler main dans la main pour la reconstruction de la ville.

L'auteure développe aussi la difficulté des agriculteurs et des commerçants pour faire face à cette crise, les auberges sont abandonnées par les clients, qu'ils soient japonais ou étrangers. Les agriculteurs sont abandonnées par leurs clients, même si leurs produits parviennent à passer les différents tests, et tous ont le sentiment d’être abandonnés par leur gouvernement.

Puisque c'est un shojo, l'auteure développe aussi quelques intrigues amoureuses (mais rassurez vous, c'est vraiment mineur dans le récit), la plus frappante est celle d'une jeune fille rejetée par son amoureux car elle vient de Fukushima, l'auteur nous présente un constat tragique, où les femmes de Fukushima subissent la double peine, frappées par cette tragédie, et rejetées par les hommes des autres régions, pour des causes de maladie probable, problèmes de fertilités, etc...



En ce qui concerne l’édition maintenant, il y a de nombreuses références expliquées, sur les artistes et noms de chansons, sur des choses traditionnelles, institutions, etc... Mais rien de très développé sur le nucléaire, pas de chiffres ou de graduation.

À la fin de ce premier tome, on retrouve un texte de Karyn Nishimura-Poupée sur le drame.
(Elle est une journaliste et une correspondante permanente de l'Agence France-Presse au Japon). On retrouve dans ce texte des témoignages, et un constat amère de la situation des habitants, familles séparés, déracinées, sans logements... On apprend aussi quelle est la situation dans certaines villes japonaises, villes fantômes, une descriptions des dégâts, sur-sur-protections pour visiter les liens.

Sur la catastrophe, et autour des centrales, on apprends que les déchets sont simplement stockés stockés sur place, sans idée de quoi en faire. Si un nouveau tsunami venait à frapper, tout ces déchets retourneraient polluer la mer et le sol.

On a aussi une description du travail de reconstruction,il est quotidien, qu'on soit dimanche, ou en jour férié, et ce depuis maintenant plus de 3 ans, de nombreuses personnes y travaillent, de tout age, sacrifices ou peut-être méconnaissance des risques.

Enfin, elle conclut sur le fait que maintenant des recherches d’énergie plus propres sont en cours, ainsi que des tentatives pour fournir une meilleurs sécurités pour éviter un nouvel accident dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Sam 31 Mai 2014 - 21:35

Hâte de le lire moi aussi ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Sam 31 Mai 2014 - 21:36

C'est vraiment touchant Smile Bon par contre j'attendrais la fin de la serie, avec le tome 2, pour voir si il vaut vraiment son 20/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Sam 21 Juin 2014 - 13:16



Critique T.1: Après la catastrophe du 11 mars 2011, par peur des radiations, certains étudiants n'osent plus retourner à l'école... Malgré tout, après être restée longtemps enfermée chez elle, Fumi ose enfin faire un premier pas hors de la maison et retrouver ses amies au lycée...

Daisy, Lycéennes à Fukushima est une fiction basée sur des témoignages réels comme l'explique l'auteure dans sa préface, ce qui rend les réactions des personnages encore plus poignantes. Au lieu de dessiner un documentaire purement informatif, Reiko Momochi a choisi de romancer son propos grâce à un véritable point de vue (celui de jeunes filles vivant à Fukushima), ce qui a pour effet de créer un intérêt et une empathie sincère chez le lecteur.

Tout au long de la lecture on garde ainsi en permanence à l'esprit que même s'il s'agit d'une histoire inventée, quelque part à l'autre bout du monde, de nombreuses personnes vivent vraiment ce drame, qui aurait très bien se produire aussi à notre porte...

Les graphismes de la mangaka sont emprunts de beaucoup de douceur, avec des caractéristiques marquées par le style classique des shôjôs, comme les dessins très mignons avec des héroïnes aux grands yeux, et l'utilisation de beaucoup de trames.
Ce style contraste avec le sujet sérieux abordé par ce récit, offrant finalement un recul nécessaire pour ne pas tomber dans un récit excessivement dramatique. En effet, la narration alterne les passages tantôt tristes, tantôt optimistes, avec une touche de romance et une plongée dans le quotidien des héroïnes et de leurs proches.

Entre les efforts de reconstruction et l'impossible nettoyage des zones contaminées, les vies bouleversées par de cruels dilemmes, entre les départs forcés ou l'obligation de rester, l'impact sur les commerces et les cultures, et plus touchant (et terrifiant) encore, les conséquences à long terme encore inconnues sur la santé des habitants et l'environnement... La série aborde ainsi tous les aspects de son sujet, invitant le lecteur à avoir une réflexion et une prise de conscience sincère sur la question, alors qu'on se laisse entraîner par les histoires personnelles de Fumi, Mayu, Ayaka et Moé, des héroïnes déterminés mais fragiles, qui ont encore tout l'avenir devant elles...
L'accent est mis sur leurs sentiments, leurs doutes et leurs espoirs, alors que chacune à leur manière elles souffrent des conséquences de la catastrophe qui a touché la centrale.

Par ailleurs, la série est aussi baignée d'une culture musicale qui vous donnera sûrement envie à la lecture d'aller écouter "Summertime Blues" de RC Succession ou le classique mais poignant "Furusato"!

Akata nous offre un véritable travail éditorial sur ce titre, ainsi on a le droit dans ce premier tome à une postface instructive sur les retombées de la catastrophe, rédigée par Karyn Nishimura-Poupée, correspondante AFP au Japon.
On notera aussi le pétillant logo rose bonbon derrière le titre, inédit et visiblement travaillé pour la version française, avec des fleurs de cerisier formant en réalité le symbole alertant d'un risque de radiations. Cette forme rapelle celle des pétales d'une fleur, ce qui fait bien entendu écho au titre "daisy" ("marguerite").
L'éditeur propose également une sympathique opération promotionnelle à ne pas manquer à la prochaine Japan Expo, avec des badges à l'effigie de la série!

En bref, avec ce premier tome, Daisy, Lycéennes à Fukushima nous propose une jolie histoire d'amitié et d'amour à travers le quotidien de lycéennes attachantes, tout en nous invitant à prendre conscience de l'impact de la triple catastrophe du 11 mars, avec un équilibre jusqu'ici réussi entre la gravité et l'émotion. On a donc évidemment hâte de découvrir le second et dernier tome!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Sam 21 Juin 2014 - 21:18

Content que ça t'ai plus Smile

J'ai du en faire un topic sur le fofo, mais "Sunny2011", un film coréen, reprends un peu cette ambiance, avec un groupe de fille, mais en moins dramatique, tu devrais essayer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Dim 22 Juin 2014 - 12:07

J'ai vu Sunny, mais je trouve que ça n'a pas grand chose à voir au niveau de l'ambiance XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Sam 5 Juil 2014 - 18:32



Après avoir rencontré un lycéen arrivé à Fukushima car son ancien lycée est dans une zone contaminée, le petit groupe de lycéenne découvre que d'autres vivent des moments encore plus durs que les leurs, déracinés de chez eux, ils sont cloîtré dans dans logements de fortunes, les uns collés aux autres, sans espoir de retourner prochainement chez eux. C'est cette détresse, surtout chez les jeunes enfants, qui pousse Aya à vouloir devenir institutrice. Mais pourra-elle réaliser son souhait d'avenir ? et Fumi, qui voit ses amies construire peu à peu leur avenir commence à se poser des questions sur elle même, que veux elle ? rester ? partir ? comment peut-elle aider les habitants de Fukushima ?


Un second et dernier tome plein d’émotion, de tristesse, détresse mais aussi colère et dégoût. Que ça soit l'histoire en elle même, ou la postface inclue dans ce second tome (mais j'y reviendrais plus tard.
Dans ce tome, on suis donc toujours le petit groupe de fille, après le départ de certaines d'elles et le choix d'autres d'avoir à suivre une certaine voie.

Je pense qu'on peut le diviser en deux grosses parties, la première va se concentrer sur le quotidien des habitants des zones trop contaminées, et contraints de quitter leur foyer, pour arriver à Fukushima, dans des abris de fortune, et d'y vivre de manière très précaire.
L'auteure nous montre ainsi une part du quotidien de ces pauvres habitants, entre travail bénévole, difficultés de vivre, de se nourrir, tentative de cacher leur tristesse et leur détresse.
On vois néanmoins qu'ils font des efforts pour paraître heureux, que ça soit pour leur proches, ne pas effrayer les plus jeunes, ou pour tenter de se rassurer. Bien sur tous n'y arrivent pas, et cela mène parfis à des suicides, comme on en a l'exemple dans ce second tome.

L'auteure revient aussi sur des problèmes soulevés dans le premier tome, la baisse de tourisme fait que les parents de Aya sont confrontés à la perte de leur auberge, Mayu, qui a décidé de reprendre la culture de riz de son père, perd une bonne partie de ses récoltes car son riz est refusé....

La seconde partie du tome, qui amène à la conclusion du titre arrive avec un discours du gouvernement qui annonce la fin de l’état de crise. Bien sur, nombreux sont ceux qui ne se font pas d'illusion, la crise est loin d’être terminée.
Mais cet acte politique, ainsi que les jours passés à faire du bénévolat vont amener Fumi à décider de son avenir, elle fera de la politique, afin de pouvoir agir au mieux, de faire bouger les choses et d'agir de la manière la plus juste, de part son expérience d'habitante de Fukushima.

Le tome se clôt d'ailleurs après que cette dernière ai lancé sa première action, encore en temps que lycéenne, réunir tout les lycéens qui auraient du terminer leur année à Fukushima, afin qu'ils reçoivent leur diplôme !


il s'agit vraiment d'un titre à lire, c'est poignant, et bien que ça soit un Shojo, il aborde un thème vraiment sérieux et pas parasité par la romance.
à la lecture de ce second tome, il y a beaucoup de choses qui m'ont touchée, lors de "discours" de certains personnages, ou bien d'actes, voir le courage ou la détresse de certains, mais qui continuent malgré tout à vivre, c'est très émouvant.

J'en parle un peu plus haut, il y a une postface à la fin de ce tome, écrite en mai 2014 par Michel et Bernadette Prieur, deux personnes liées de près aux problèmes environnementaux. Ce texte est vraiment intéressant, il ne parle pas uniquement du cas du Japon, mais au niveau mondial, en parlant brièvement de Tchernobyl, de ce qui aurait du être fait, des mensonges balancés par les "puissants".

J'ai aussi appris que après la catastrophe au Japon, la ASN aurait demandé à EDF de changer des gaines abîmées, mais que EDF aurait simplement répondu "c'est trop cher".

Les deux époux reviennent aussi sur les droits de l'Homme qui se retrouvent "bafoués" après un accident nucléaire. Reste à voir à quel point tout ces discours sont justes, mais c'est vraiment effrayant...


Bref, une très courte série, de 2 tomes, que je conseil vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 21:18



Critique T.2: Alors que Mayu semble toujours aussi déterminée et assume pleinement son choix, Aya consacre de plus en plus de temps au bénévolat.
Fumi, elle, hésite encore sur l'attitude à adopter, et sur ce qu'elle compte faire après le lycée...
La rencontre d'un garçon déraciné de son foyer et de son lycée précédent va bousculer le quotidien des jeunes filles, qui vont découvrir un camp de réfugiés tout près de chez elles...

Ce second et dernier tome de Daisy continue d'explorer le quotidien post-Fukushima, à travers le parcours des sinistrés qui ont dû quitter leur maison suite à la catastrophe du 11 mars et aux émanations radioactives. On découvre la peur, la colère, le désarroi de centaines de personnes touchées de si près par le drame...
Sans excès et sans fard, Reiko Momochi dépeint aussi bien le désespoir qui touche certaines familles que les conséquences sur leurs vies, mais aussi la solidarité entre les habitants qui ont accueilli les réfugiés, et le difficile équilibre entre les sourires qui ne sont là que pour se rassurer, et un optimisme sincère et plein d'espoir.

A travers le regard de ses héroïnes, la mangaka nous invite à nous interroger sur ce qu'on serait prêt à faire dans de telles circonstances, quand même le plus petit geste peut aider.
Toujours aussi émouvant et instructif, le récit nous transmet les sentiments et les histoires de tous ces gens croisés par Fumi, et qui font certainement écho aux personnes rencontrées par l'auteur lors de son voyage afin de recueillir des témoignages pour écrire son histoire.

Derrière ce sujet grave et sérieux, Reiko Momochi n'oublie pas de faire avancer le parcours de Fumi, Mayu, Aya et Moé, et on se sent vraiment impliqués dans leurs choix et dans leur histoire. A ce titre, les retrouvailles en fin de volume et la portée de la fin m'ont particulièrement touchée et émue!

Les graphismes simples, clairs et expressifs empruntent aux codes du shôjô pour nous offrir une histoire universelle (d'ailleurs au vu de la couleur marron du dos, Akata adresse ce titre à un public mixte). Le découpage et la narration fluides participent au souci de réalisme tandis que l'expressivité donnée aux visages permet une empathie sincère avec les protagonistes.

En plus de la post-face pleine d'émotion de l'auteur, les éditions Akata nous proposent un mot de Michel et Bernadette Prieur, respectivement professeur et traductrice et agricultrice, et très impliqués dans les questions environnementales.
Leurs explications sur les Droits de l'Homme et l'OMS, ou l'implication du lobby nucléaire, sont très instructives, avec un parallèle court mais intéressant sur la catastrophe de Tchernobyl et celle de Fukushima, et la situation en France.
Pour le coup, dommage que ces assertions ne soient pas accompagnées de quelques repères bibliographiques pour ceux qui aimeraient en savoir plus sur le sujet!
Sans être un plaidoyer complètement et aveuglément anti-nucléaire, cette postface invite en tout cas à la réflexion et à la remise en question de ce que l'on croit acquis, et se place dans la lignée directe du message du manga.

Sans jugement, Daisy nous dépeint les conséquences d'une catastrophe par essence injuste, suite à un drame qui n'aurait jamais dû se produire, et qu'il ne faut surtout pas oublier, car malgré les années qui passent, c'est encore loin d'être fini pour les populations locales.
A travers le regard de personnages touchants dont les histoires sont inspirées du vécu des habitants de Fukushima, Reiko Momochi nous offre un récit poignant et intense, qui nous remue profondément et nous fait réfléchir sur l'avenir.
Un titre indispensable, à lire ou à relire, et à offrir autour de vous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 21:37

Magnifique critique  Sad 
Moi le "dossier" ce des deux époux m'a effrayé, on a un peu une épée de Damocles sur la tête ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 22:27

Merci! inclination japonais
J'avais pas besoin de Daisy pour avoir peur du nucléaire, mais clairement ça en remet une couche T.T C'est vrai que la post-face nous secoue pas mal!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 22:34

L'histoire avec EDF qui veux pas faire les reparations ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 22:41

Oui dommage qu'on n'ait pas la source de cette info, je serais bien allée jeter un coup d’œil...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 22:46

Tu pense que c'est peut-etre des conneries ? j'avais tapé les mots clés concernant cette anecdote, et en effet, on tombe sur certains articles qui vont dans ce sens :/

Je vais voir si je les retrouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 22:52

Je me méfie toujours des arguments avancés sans source fiable. Tout exemple devrait citer sa source! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 22:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 23:26

Ah okay merci, c'était donc une info mediapart de février 2014 (si c'est bien à cette info que fait référence l'auteur de la postface, parce que vu qu'il parle du post-Fukushima, je pensais que l'info datait de 2011... enfin bref ^^ ça se recoupe dans tous les cas).

Oui c'est moins alarmant, mais difficile d'avoir des infos fiables et objectives, entre les institutions et les entreprises qui font dans la langue de bois et le tout-va-bien, en disant que le nucléaire n'est pas dangereux, et les extrémistes écolo qui en rajoutent volontiers quitte à faire peur au lieu de sensibiliser et d'informer intelligemment les citoyens...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 23:33

Au final, meme en cas de catastrophe, on ne sera pas informé, comme pour Tchernobyl Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   Lun 4 Aoû 2014 - 23:53

Le nuage n'est pas passé au-dessus de la France, voyons! Razz


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Daisy - Lycéennes à Fukushima - Momochi Reiko
» Questionnaire : vous et les manga...
» [MANGA] Daisy - Lycéennes à Fukushima
» Perles lycéennes
» PERLES LYCEENNES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Shôjô/Yaoi-
Sauter vers: