Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Le Chef de Nobunaga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Le Chef de Nobunaga   Sam 5 Avr 2014 - 18:50

Le Chef de Nobunaga


Résumé du tome: Ken est un cuisinier de notre temps. Mais un jour, il se réveille dans le Japon du XVIe siècle en pleine époque Sengoku, “l’ère des pays en guerre”. Ayant entendu parler de ce cuisinier de talent vivant à Kyôto, Nobunaga, gouverneur féodal, décide d’en faire de force son cuisinier personnel… Une incroyable histoire mêlant guerres et gastronomie!

Critique T.1: Ken, un cuisiner de notre époque, atterrit on ne sait trop comment dans le Japon du XVIe siècle! Le jeune homme amnésique est recueilli par Natsu, et s'il ne se souvient de rien en ce qui le concerne, il n'a pas perdu son talent de cuisinier ni ses connaissances historiques sur cette période du Japon... sa surprise en sera d'autant plus grande quand le destin lui fera rencontrer le fameux Nobunaga, gouverneur féodal redoutable et ambitieux!

Les mangas inspirés de cette période de l'histoire du Japon sont légion, de même que les récits gastronomiques qui fleurissent sur les étals des libraires... Mais la combinaison des deux est inédite, et d'autant plus remarquable qu'elle est incontestablement réussie!

Ce premier volume mêle ainsi habilement les faits historiques avec les démonstrations culinaires de Ken, le rôle de Chef de ce dernier étant toujours ancré avec réalisme dans le récit. On apprécie le talent du scénariste, autrement connu pour Hell's Kitchen chez Kana, qui parvient à donner un véritable relief au récit, en justifiant toujours les chapitres gastronomiques par rapport aux évènements politiques ou guerriers de l'intrigue.

Le Chef de Nobunaga réussit également le tour de force d'allier des explications très intéressantes, aussi bien historiques que culinaires, sans tomber dans la lourdeur ni plonger le lecteur dans l'ennui: cela tient aussi à la mise en scène efficace et à l'enchaînement rapide des évènements, et au charisme des personnages.

En effet, malgré le côté un peu cliché du héros amnésique, Ken surprend par son sang-froid dans des situations incongrues et souvent périlleuses, et l'on s'attache bien vite à ce héros original. On espère cependant que Mitsuru Nishimura retombera sur ses pieds en ce qui concerne l'incipit avec le voyage dans le temps, ce genre de ficelle scénaristique pouvant vite amener des développements un peu rebattus!

Derrière une couverture flamboyante, mettant en scène sous des allures de samouraï un Ken aux fourneaux, les dessins de Takuro Kajikawa se révèlent tout aussi maîtrisés à l'intérieur de l'ouvrage, avec des décors travaillés qui nous immergent sans peine dans l'ambiance féodale, et des visages clairs et reconnaissables bien que peu expressifs - exception faite de Nobunaga et de Ken, qui dégagent tous deux un certain charisme. Les reproductions des mets à la présentation soignée mettent l'eau à la bouche, et on sent qu'un soin tout particulier a été accordé à leur mise en image!

Bonne pioche donc pour Komikku, qui signe ici sa première licence dont la série est toujours en cours au Japon (avec 9 tomes actuellement). On espère une suite d'aussi bonne qualité!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Sam 5 Avr 2014 - 19:54



Critique T.2: Ken, le chef perdu dans le passé à l'époque Sengoku, expérimente cruellement ce qu'est véritablement la guerre... Et il devra à nouveau mettre ses talents de cuisinier au service des complots politiques de Nobunaga!

On apprécie toujours autant de suivre les péripéties culinaires (mais aussi amoureuses!) de notre héros, et le sens tactique et stratégique de Nobunaga prêt à tout pour assouvir ses ambitions de conquête.
Complice du lecteur, la narration se fait toujours du point de vue de Ken qui bien évidemment, en venant du futur, connaît l'issue des guerres et le destin de chacun des protagonistes... On se demande d'ailleurs si le destin changera grâce à la présence du chef, en tout cas les évènements continuent de se précipiter et de nous entraîner avec eux!

Le récit est toujours aussi instructif, à la fois concernant la gastronomie et la politique, ce qui est toujours aussi passionnant. On espère néanmoins que cet aspect du scénario ne prendra pas trop le dessus sur l'histoire en elle-même et sur le destin de Ken, qui même déstabilisé trouve toujours une solution pour atteindre la perfection culinaire!

Les dessins sont toujours aussi beaux et évocateurs, nous plongeant vraiment dans l'ambiance à la lecture. Par ailleurs, l'édition de Komikku est soignée avec les onomatopées traduites et suffisamment de notes de bas de pages pour éclairer le lecteur sur les termes japonais.

Ce deuxième tome du Chef de Nobunaga s'avère aussi qualitatif que le premier, on saluera d'ailleurs la parution simultanée qui nous permet d'apprécier toutes les facettes de la série à travers ses deux premiers volumes. Les évènements coulent avec beaucoup de fluidité au final, on espère donc un peu peu plus de suspense lors de la suite, et plus d'émotion dans la quête d'identité de Ken!
Une série captivante et originale que l'on continuera de suivre en tout cas avec attention!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Sam 5 Avr 2014 - 20:48

ah ce titre me fait du bringue dès l'instant où j'en ai entendu parlé
oui j'aime bien les mangas culinaires après tout x) et celui-ci couplé à un style historique, il a l'air vraiment pas mal

ton avis me donne envie en tout cas x) et le dessin a l'air super sympa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Dim 6 Avr 2014 - 9:36

Ben moi j'aime pas spécialement les mangas culinaires: le premier chapitre gratuit de Hell's Kitchen ne m'a pas du tout emballée, j'ai revendu mon tome 1 de Mes petits plats faciles by Hana, Un amour de bentô ne m'a pas laissé un grand souvenir, et je me suis un peu ennuyée à la lecture du Gourmet Solitaire...

Donc c'est d'autant plus étonnant que j'aie aimé celui-là XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Dim 6 Avr 2014 - 14:20

Hell's Kitchen je ne me suis pas encore penchée dessus, car il m'attire pas des masses, pourtant ça a l'air pas mal au vu des échos à droite et à gauche et à la publicité que semble vouloir faire Kana dessus

les autres je les ai tous, et j'ai vraiment apprécié ^^

donc celui-ci m'attire forcément Wink et le côté historique qui s'ajoute, c'est vraiment une bonne idée, une autre manière de faire découvrir la vie de Nobunaga autrement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Dim 2 Nov 2014 - 18:59



Note :
Critique T.3: Dans sa conquête pour unifier le Japon féodal, Nobunaga continue de s'assurer de la loyauté de ses alliés, pendant que son beau-frère semble sur le point de le trahir...

Chaque nouveau tome du Chef de Nobunaga est un délice à parcourir, la narration claire et efficace, malgré la complexité historique de l'intrigue, nous transportant littéralement aux côtés des protagonistes de ce périple guerrier!

On sent que de nombreuses pièces sont avancées sur l'échiquier politique tout comme sur les champs de bataille, alors que les tensions se cristallisent.
Et on apprécie toujours autant les stratégies déployées par Nobunaga qui gagne en charisme au fur et à mesure des tomes. Les rebondissements qui le touchent personnellement dans ce volume sont savoureux à suivre, et génèrent beaucoup de suspense!

La cuisine n'est pas en reste loin de là, et le génie scénaristique de Mitsuru Nishimura parvient à insuffler constamment un véritable enjeu derrière chaque nouvelle recette élaborée par Ken, tandis que notre héros se retrouve de plus en plus dans le feu de l'action, avec des missions chaque fois plus lourdes sur les épaules. Le coup de crayon du dessinateur, Takuro Kajikawa, magnifient chaque création culinaire, et sont franchement appétissantes à l’œil!

Les scènes d'action sont elles aussi magistralement exécutées. Ce troisième opus s'arrête d'ailleurs en plein cliffhanger, autant dire qu'on a hâte de lire la suite!

Un titre qui continue de mêler avec bonheur et talent l'histoire du Japon et la cuisine, avec des personnages fascinants et une narration enlevée et captivante!
La trame de fond, avec le voyage dans le temps effectué par Ken, est toujours présente en pointillés, et promet un récit de longue haleine, pour notre plus grand plaisir! En dépit de ses thèmes peut-être peu vendeurs, la série est une belle découverte, et un manga décidément à essayer!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Lun 3 Nov 2014 - 11:28



Note :
Critique T.4: Prisonnier chez l'un des nouveaux ennemis de Nobunaga, Ken est sur le point d'être exécuté... comment notre chef se sortira-t-il de cette situation périlleuse et inextricable?

Le suspense est à son comble avec ce quatrième opus, qui clôt l'arc narratif en cours avec beaucoup d'action et d'émotion! On tremble vraiment pour les personnages (Ken, Kaede, Oichi, Nagamasa, Nobunaga...), et on s'attache à chacun d'eux, alors que le danger rôde partout.

La cuisine est toujours aussi bien utilisée pour servir l'avancée de l'histoire, et s'imbrique parfaitement dans le continuum politique et guerrier de cette époque.
La personnalité et les plats de Ken sont fascinants à suivre, même ses discours explicatifs sont savoureux et instructifs, leur décalage trouvant d'ailleurs un écho très poétique dans l'analyse qu'en fait dame Oichi.

Les dialogues sont d'ailleurs un des points forts du titre: percutants et chargés de sens, ils colorent le récit avec un rythme idéal entre les moments de tension et les respirations où l'on découvre un peu mieux les protagonistes, leur passé, leur volonté et leurs espoirs.

La représentation de la bataille est impressionnante de réalisme, les auteurs ne laissent rien de côté et même les stratégies culinaires se mêlent avec logique au déroulement des évènements.
Après tant de rebondissements, la fin de ce volume devrait nous entraîner sur un nouveau terrain que l'on espère tout aussi passionnant!

Toujours aussi qualitatif tome après tome, Le Chef de Nobunaga séduit par ses dessins et par son scénario, tout aussi fluides que maîtrisés, avec une histoire de plus en plus prenante, possédant un équilibre que l'on ne trouve que dans les meilleurs plats!
On reste très enthousiasmé par la recette de cette excellente série, un coup de cœur parmi les sorties du moment, et qu'on vous recommande chaudement!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Lun 9 Fév 2015 - 17:34



Note :
Critique T.5: Sur la route de Sakai, Ken a la chance de pouvoir recroiser une jeune femme qu'il tenait terriblement à revoir! Cette douce parenthèse offre un court répit avant la mission compliquée qui attend nos émissaires pour convaincre les riches marchands de la ville d'accepter la demande de Nobunaga...

Encore une fois, et sans surprises ai-je envie d'ajouter, ce nouvel opus du Chef de Nobunaga brille par l'ingéniosité de son intrigue mêlant astucieusement politique, stratégies militaires, et art culinaire!
Au-delà des défis que devra relever notre cuisinier avec un talent quasi-surhumain, en arrière-plan la tension monte d'un cran, et la prochaine bataille s'annonce plus proche que prévue, et peut-être plus délicate.

Le travail sur les protagonistes est toujours aussi remarquable, même s'il est tout en retenue. La romance naissante est très touchante, malgré un léger quiproquo, et on a hâte de retrouver ces deux-là ensemble!
En contrepoint, le triste rôle de Kaede nous émeut, même si la narration ne s’appesantit pas vraiment dessus autant qu'elle aurait pu le faire.
En fait, et de manière générale, c'est toute la galerie de personnages secondaires qui est finement croquée, avec des faciès tantôt charismatiques tantôt antipathiques, tandis que les péripéties reviennent sur le destin émouvant de Sire Mori.

C'est toutefois une personne entre-aperçue qui attise le plus notre curiosité, puisque qu'au bout de cinq volumes, les auteurs se décident enfin à revenir sur les interrogations soulevées par le voyage dans le temps effectué par le héros!
Même s'il n'est pas encore très développé, ce rebondissement vient à point nommé, et l'on suivra avec attention ses répercussions sur l'évolution de l'histoire.

Nommé à Angoulême dans sa sélection officielle, la série n'a hélas remporté aucun prix, ce qui n'enlève rien à ses nombreuses qualités, visiblement saluées par la critique.
Espérons que le public (si ce n'est déjà fait!) se penchera à son tour sur cet incroyable titre, surprenant, dense, et magistralement bien écrit et dessiné!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Mar 19 Mai 2015 - 12:05



Avis sur Le Chef de Nobunaga tome 6: Alors que Sire Mori se lance dans un affrontement tragiquement inégal afin de protéger la forteresse de Usayama, Nobunaga doit trouver un moyen pour affaiblir ses ennemis...

Dans ce sixième opus du Chef de Nobunaga, qui s'ouvre sur une scène pleine d'émotion, on retiendra surtout un duel au sommet entre Ken et une mystérieuse jeune femme, déjà précédemment entrevue.
A chaque fois, on se dit que les compétitions culinaires vont vraiment tomber comme un cheveu sur la soupe, et à chaque fois Mitsuru Nishimura nous bluffe en les intercalant intelligemment dans l'intrigue politique, Nobunaga se servant toujours des compétences de son cuisinier à bon escient, et comme de véritables outils de guerre! Le suspense est donc bien là, et la chute de cet épisode toujours aussi ingénieuse.

En parallèle, on se souvient que les auteurs nous avaient teasé le retour du thème du voyage dans le temps, et effectivement on y revient bel et bien, même si ce fil rouge est loin d'être encore pleinement exploité et d'avoir révélé tous ses secrets.
Et si par ailleurs, la jolie Yôko nous émeut par sa situation, on reste frustré de ne pas en savoir plus sur elle, les mangakas étant passés experts en matière d'ellipses narratives quand il s'agit d'approfondir un peu plus le passé de leurs personnages féminins...

Malgré tout notre curiosité est bien éveillée, et on se dit que le scénario est probablement encore loin d'avoir dévoilé tout son potentiel, tandis que la série en est déjà à son douzième volume au Japon... Rendez-vous chez nous en août pour découvrir la suite!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Jeu 17 Sep 2015 - 11:29



Le Chef de Nobunaga #7: Il n'y a que moi qui fais la série sur le fofo? Laughing C'est bien pourtant! Very Happy
Pas grand chose à dire sur ce volume, tout aussi chouette que les autres, grâce à sa recette efficace et éprouvée qui allie la progression historique et militaire du chef de guerre Nobunaga avec les exploits culinaires de son chef cuisinier. Ça doit vraiment paraître bizarre comme alliance, mais je vous assure que le scénario continue d'être fichtrement bien construit et logique!
Petit ingrédient pour pimenter la sauce: le retour de Yoko, qui contrairement à Ken, semble avoir plus de souvenirs que lui du futur dont ils viennent. On a hâte de voir si le voyage temporel de notre héros trouvera une explication et un développement tout aussi brillant que le reste de l'intrigue! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Lun 11 Jan 2016 - 16:34



Le Chef de Nobunaga #8: C'est toujours un régal de découvrir un nouveau tome du Chef de Nobunaga, surtout que celui-ci est particulièrement captivant.
La première partie, avec l'affrontement entre Nobunaga et Ken-nyo est pleine de panache et de classe! Quant à la seconde partie de ce tome, elle va mettre Ken dans une position bien délicate, et lui faire reconsidérer ses sentiments à propos de celle à qui il tient le plus, et de ce qui arriverait si l'histoire venait à changer à cause de sa présence à cette époque...

J'ai sincèrement trouvé ce nouveau volume très immersif et passionnant à lire, on est vraiment chanceux d'avoir des mangas d'une telle qualité en France! ^^
La suite sort fin février et je vais clairement l'attendre avec impatience! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Dim 17 Juil 2016 - 21:34



Le Chef de Nobunaga #9: Prisonnier de Shingen Takeda, Ken va cependant tout faire pour rester fidèle à lui-même...
Encore une fois, cette série nous épate par ses dessins précis et réalistes, et par son scénario terriblement bien mené. La cuisine de Ken s'adapte et évolue, et son caractère ne cesse de s'affirmer, tandis que les soubresauts de l'Histoire continuent de nous en mettre plein la vue, entre rivalités politiques et batailles grandioses. La petite touche de romance de ce tome, enfin, n'est pas pour nous déplaire, même si cette intrigue reste en arrière-plan pour le moment.
Un manga d'anthologie, à découvrir assurément si ce n'est déjà fait! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Jeu 11 Aoû 2016 - 16:07



Le Chef de Nobunaga #10 et 11: Que dire que je n'aie déjà dit sur cette excellente série, qui mérite tellement d'être découverte! Smile

J'ai beaucoup aimé les différents épisodes où Nobunaga se sert autant des talents de Ken que de ses propres stratégies militaires, pour se débarrasser du shôgun Yoshiaki Ashikaga et imposer un changement d'ère. La cérémonie du thé avec le grand Sôeki Sen était également mémorable!
Dans ces deux tomes, on suit également le rôle compliqué de Kaede, toujours infiltrée chez l'un des ennemis de Nobunaga, et le devenir de Nagamasa Azai et de sa famille.

Beaucoup de péripéties palpitantes et dramatiques au programme donc, surtout que la fin du 11e volume réunit enfin Yoko et Ken et nous octroie quelques révélations sur leur passé commun! On a hâte d'en savoir plus, et de connaître le dénouement du défi lancé par l'Ishiyama Honganji...

Vivement la suite! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Dim 1 Jan 2017 - 22:57



Le Chef de Nobunaga #12: Ken achève son affrontement contre Yôko, afin de libérer l'espionne Kaede...
On assiste ensuite à une mémorable compétition de dégustation de thés, avant que Ken ne soit confronté à une tradition sordide concernant le crâne des ennemis vaincus, puis soit convoqué à un touchant défi contre un jeune fiancé.
L'Histoire suit son cours, rythmée par des instants de cuisine passionnants, tandis que la présence de nos voyageurs temporels commence à colorer quelque peu le déroulement des évènements de l'époque. Ces petites incursions de mieux en mieux dosées donnent ainsi plus de relief à l'intrigue déjà très prenante.
Encore une très chouette lecture! ^^

Néanmoins, on apprend dans la postface qu'à partir de ce tome, le scénariste Mitsuru Nishimura quitte la série... j'espère qu'elle restera de qualité après son départ! ^^'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Mar 3 Jan 2017 - 22:19



Le Chef de Nobunaga #13: Dans ce tome, grâce à sa cuisine, Ken va devoir découvrir les intentions du fils Takeda, convaincre un artiste de lui céder un magnifique paravent afin d'en faire un cadeau diplomatique, et trouver un moyen d'utiliser un saké impur pour séduire sire Uesugi!
Pendant ce temps, le bonze Kashin continue d'intriguer, et la cour impériale s'impatiente devant le refus de Nobunaga de se soumettre à son autorité...

J'me sens bien seule sur ce topic. Laughing
Ça y est en tout cas, c'est acté, le nom du scénariste a définitivement disparu de la couverture de la série. Ce qui n'empêche pas ce tome d'être tout aussi passionnant que les précédents. ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   Lun 1 Mai 2017 - 13:17



Le Chef de Nobunaga #14: Tome après tome, la lecture de cette série reste toujours aussi immersive, mais je dois avouer que les derniers rebondissements de cet arc ne m’ont pas autant enthousiasmée que cela.
Le côté un peu fêlé et revendicateur du bonze Kashin, qui continue d’essayer de manipuler Akechi et tous les autres, me tape un peu sur les nerfs. Ça n’apporte pas grand chose à l’histoire en plus… :/
De son côté, Oda doit faire face aux troupes de Takeda. Et le conflit qui se joue autour de la prise de Takatenjin (puis de Nagashino) est un vrai bazar à suivre, avec un tas de quiproquos à démêler et de morceaux de bravoure à démontrer – et comme d’hab’, c’est notre chef cuistot qui s’y colle.
Alors autant je trouve stimulant de voir Ken à l’œuvre dans des défis culinaires intimement liés aux stratégies politiques, autant je le trouve moins crédible comme espion/prisonnier chargé d’importantes tactiques militaires, à la limite de l’impossible (construire un château en une nuit, WTF?!).
Je ne sais pas si le côté too much que prend le récit est en lien avec le départ du scénariste, laissant Takuro Tajikawa seul aux manettes, mais j’espère que la suite sera plus à la hauteur de la qualité d’écriture à laquelle la série nous avait habitués jusqu’ici…

« …pendant que je déguste négligemment mes bonbons. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Chef de Nobunaga   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Chef de Nobunaga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chef de Nobunaga
» [Iron Chef ] Osef Corporation - Hot Fuse
» réussite examen caporal et caporal chef
» Le chef de bataillon MONTALEGRE à BEUTHEN
» Capitaine Maurice Anjot, le chef méconnu des Glières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Seinen/Josei-
Sauter vers: