Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Qu'êtes-vous en train de lire ?
Sam 22 Juil 2017 - 9:01 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Le peintre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Le peintre   Dim 23 Mar 2014 - 19:30

Le peintre
de Nashiki Kaho au scénario et Dekune Iku à l'illustration



Synopsis :

Shinya, jeune peintre en bâtiment, est apprenti.
Il fait un double apprentissage, celui de la vie, sur les traces d’un père qu’il n’a pas connu, et celui des couleurs, dont la palette infinie exprime la gamme tout aussi complexe des sentiments.
Sur le bateau qui le mène à la recherche de la tombe de son père, une mystérieuse inconnue lui remet le pinceau de celui-ci, qui était peintre lui aussi. Un jour,
il devra l’utiliser pour peindre ce bateau en blanc. Mais pas de n’importe quel blanc… du blanc d’Utrillo.
Tout au long de sa vie, ce pinceau inspirera Shinya dans sa quête du coloris juste, celui qui rendra les gens heureux.

Avis :

Je crois qu'après La maison en petits cubes, c'est le premier album japonais que je trouve extrêmement proche de certains album jeunesse occidentaux en terme d'illustration, le dessin est vraiment très européen je trouve, enfin, très loin des dessins habituels des illustrateurs japonais.

Et cela surprend assez, à l'inverse le scénario fait très japonais dans sa manière d'être. Aussi bien dans sa réflexion que dans le message véhiculé. Un étonnant mélange qui détonne mais qui pourtant fonctionne à merveille.
Ce dessinateur a un coup de crayon proche des impressionnistes je trouve, ses dessins ressemblent en effet beaucoup à la manière dont les peintres de ce mouvement fonctionnait : d'innombrables traits ou points diffus qui une fois ensemble représentent quelque chose d'assez poétique et onirique.

L'histoire en elle-même rejoint beaucoup ce point, on a l'impression de traverser un songe, pourtant le personnage principal casse un peu l'image diffus qui l'entoure, il est en effet représenté de manière très brute à l'instar de la couverture qui montre bien à quoi ressemble l'intégralité de cet album. Chaque page et double-page est dessinée ainsi : un fond assez diffus, à l'instar du flou démontrer dans les rêves, avec au centre de la page quelques morceaux brutes comme Shinya ou le décor (des murs, le pont d'un navire, une maison...).

D'une certaine façon on est extrêmement déroutés en regardant les images, alors même que le texte est magnifique et nous transporte véritablement dans la vie de ce peintre pas comme les autres, qui grâce au pinceau de son père, obtenu de manière assez étrange, tel un rêve, va accomplir des prouesses bien malgré lui, à sa manière. Tout est fait en fonction de ce petit homme qui va vivre sa vie presque comme un rêve jusqu'à la toute fin.

Je dois dire que le côté poétique, extrêmement présent m'a conquise. J'avais été attirée par ce titre dès la publicité qu'en avait fait Nobi Nobi sur sa page facebook, j'étais attirée par le côté évanescent mais en même temps dur de par le personnage principal qui a un dessin vraiment très particulier, très occidentalisé presque.
L'histoire en elle-même semblait simple, mais au final ce conte, car à mes yeux il s'agit bien d'une telle prouesse scénaristique, est particulièrement beau et onirique. On se laisse aller à la contemplation de cet album avec plaisir. On regretterait presque qu'il possède une fin tant il était superbe du début à la fin.

Peut-être un dessin assez original pour des enfants, mais pour nous, grands enfants, c'est un album qui nous sied à merveille. Un petit bijou comme on en voit peu et dont les japonais sont doués pour les faire. Je ne peux que le conseiller fortement. L'édition est vraiment belle : la couverture cartonnée possède un satin qui rend justice de manière extrêmement fidèle aux couleurs de la couverture et au reste du livre, quant à l'intérieur, une traduction soignée tant la compréhension des mots est aisé et un papier glacé adéquat.
On rêve de couleur avec ce peintre, et on suit le cours de sa vie avec envie presque, tant de légèreté et de simplicité, cela touche forcément.

Voici quelques pages de l'intérieur du livre afin de vous donner un aperçu du dessin et ce pourquoi je le rapprochais du mouvement des impressionnistes :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le peintre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etude des supports textiles du peintre Henri Martin . (fibre, identification, tissage)
» Jacques LAUDY : un peintre au pays des dessinateurs de bandes dessinées
» le peintre ,le musicien ....Chez Opale d'Arthenice
» Michel Barthélemy, Peintre. Son Louvre et ses amis.
» Le peintre est un éléveur de chimères.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Autres Médias :: Romans, Bandes Dessinées européennes et Comics :: Littérature Jeunesse-
Sauter vers: