Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Moon Child (Tsuki no Ko)

Aller en bas 
AuteurMessage
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Moon Child (Tsuki no Ko)   Mer 14 Aoû 2013 - 11:49

Moon Child (Tsuki no Ko)
de Reiko Shimizu


Tome 1: Moon Child est une jolie romance où se mêlent le fantastique et les mystères.

A New York, un ex-prodige du ballet, Art, manque de renverser en voiture un jeune garçon qui surgit de nulle part. Heureusement, l'accident n'est pas trop grave, mais Art dont la carrière n'était déjà pas au beau fixe est légèrement blessé à la jambe, et ne peut plus danser. Le jeune garçon, lui, s'en sort sans séquelles physiques mais est devenu amnésique...
Alors qu'il n'a plus nulle part où aller, Art décide de l'héberger et le surnomme "Jimmy"...

Ailleurs, à des années-lumières de là, un beau jeune homme prénommé Shona décide de retourner sur sa planète d'origine, la Terre. Il fait en effet partie du peuple de la mer, et doit rejoindre les siens pour procréer...
Mais c'est sans compter une terrible prophétie qui lie son destin à une sirène qu'il doit à tout prix retrouver!

La série n'est pas encore licenciée en France, et malgré le talent indéniable de Reiko Shimizu, le faible succès de ses séries chez nous (The Top Secret, Princesse Kaguya, Magic) rend la parution française de Moon Child peu probable...
Pourtant cette série, achevée en 13 tomes, ne manque pas de charme, et les plus curieux (et anglophones) pourront se la procurer en anglais aux éditions CMX (non sans difficultés cependant, certains tomes étant déjà difficilement trouvables).

L'édition anglaise offre comme souvent une couverture rigide sans jaquette, avec une impression et un format dans la moyenne. La traduction est fluide, les onomatopées sont également traduites, et on retrouve à la fin de ce premier tome des petits bonus de l'auteur.

Ce premier tome de Moon Child sert de prologue à l'histoire, posant les bases d'une intrigue ambitieuse, qui combine la vie quotidienne des années 80 à New York, avec une épopée qui défie le temps et l'espace, liant le destin du peuple de la mer à celui des humains.

Les personnages sont déjà bien dépeints, entre le tempétueux Art, Holly, une jolie danseuse très manipulatrice, et le mignon petit Jimmy, aux étonnants pouvoirs paranormaux... On en apprend aussi plus sur le peuple de la mer grâce à l'énigmatique et fantasque GrandMa!

Les dessins de Reiko Shimizu sont toujours aussi détaillés, que ce soit sur les rares décors ou sur les personnages très expressifs, avec de magnifiques planches lors des immersions du fantastique dans le quotidien, ou encore lors des apparitions de la sublime sirène de la légende, Seira.

En résumé, ce premier volume de Moon Child tient toutes ses promesses, avec des personnages intéressants et une histoire mystérieuse à souhait.
On en apprend aussi énormément d'un coup, de nombreuses révélations émaillant ces premiers chapitres; par conséquent le suspense peine un peu à s'installer (à l'inverse d'un Princesse Kaguya par exemple).

Néanmoins l'impression d'avoir déjà toutes les cartes en main nous donne quand même envie d'en savoir plus, car on sait que Reiko Shimizu est toujours capable de nous surprendre!
Mêlant le fantastique, l'amour et les mystères (avec parfois une petite touche d'humour à la sauce de l'auteure), Moon Child démarre plutôt bien et offre une lecture très différente des shôjôs habituels!

Note:

Quelques images:
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Mer 21 Aoû 2013 - 12:26



Critique T.2: Après un premier tome qui posait les bases de l'intrigue, le rythme de l'histoire monte d'un cran!
Tous les destins des personnages s'entremêlent: entre Jimmy qui se pose des questions sur son passé, et qui continue d'être entouré de phénomènes étranges; Shonach, de plus en plus tourmenté par son destin; et l'apparition mystérieuse et inquiétante des jumeaux, sans qu'on sache encore vraiment dans quel camp les situer...

Jusqu'à ce que la situation soit bouleversée par l'apparition de la fille de Seira, la sirène de la légende aux cheveux longs jusqu'aux chevilles, et dont le futur est lié à celui de la Terre...!

Avec ce second opus de Moon Child, Reiko Shimizu installe brillamment les pièces de son intrigue, en mêlant au quotidien du jeune Art, prêt à tout pour danser à Broadway, de mystérieuses apparitions fantastiques du peuple de la mer. Des sirènes qui ressemblent à s'y méprendre aux humains, ne serait-ce leurs étranges pouvoirs...

L'histoire est construite sur l'éternel dilemme du sacrifice par amour: Jimmy et Shonach devront-ils faire ce que l'on attend d'eux pour sauver le futur des deux peuples? ou bien choisiront-ils d'aimer la personne de leur choix, quoi qu'il leur en coûte...?

Alors que l'auteur dépeint magnifiquement cette romance atypique et tourmentée, le trait est toujours aussi fin, avec de superbes illustrations, que ce soit lors des apparitions de Benjamin, des phénomènes paranormaux, ou encore dans les moments d'émotion.
Et au final, on retrouve un peu moins d'humour dans ce tome, tourné davantage vers l'émotion et le drame qui secoue le destin des personnages.

Alors que le choix d'un arrière-plan fantastique aussi ambitieux aurait pu paraître incongru (le peuple de la mer vivant plusieurs centaines d'années et pouvant voyager dans l'espace), l'ensemble tient curieusement bien la route jusqu'ici, et l'on est agréablement surpris de la manière dont Reiko Shimizu intègre le fantastique dans cette romance...

Un second tome qui dirige l'intrigue sur une bonne voie et s'avère plein de surprises et d'émotion, on a donc hâte de découvrir la suite, en espérant que le scénario tienne ses promesses!

Note:



Critique T.3: Alors que le second tome gagnait en rythme, ce troisième volume est plutôt calme (un peu trop peut-être?).

Jimmy et Shonach ressassent chacun de leur côté le sens de la prophétie, et leurs sentiments évoluent donc peu. Et si le quotidien de Jimmy auprès de Art est toujours aussi rafraîchissant et sympathique à suivre, les dialogues entre Shonach et ses congénères sont quant à eux un peu redondants et manquent malheureusement d'intérêt.

On en apprend cependant plus sur les jumeaux, l'auteur commençant à développer cette intrigue, et c'est d'ailleurs sur un drame les concernant que se termine le volume!

Les graphismes sont toujours aussi fins et agréables à l’œil, même si comme souvent avec Reiko Shimizu, c'est une question de goût, son style de chara-design étant un peu daté. Mais les inconditionnels de l'auteur trouveront sans peine leur bonheur avec Moon Child!

Si l'ensemble du tome manque un peu de punch, les dernières pages ravivent un peu notre intérêt, on apprécie ce focus sur d'autres personnages que Jimmy, Art et Shonach, ce qui devrait permettre de relancer l'intrigue.

En fin de tome, on retrouve également les petits bonus de l'auteur, avec les personnages de Jack et Elena, deux androïdes issus de précédentes œuvres de Reiko Shimizu (Metal to Hanayome, Milky way 1 & 2, Ryū no nemuru hoshi, Gekka bijin, Sen no yoru, Tenshi tachi no shinkaron, 22XX).

En résumé, ce tome fait figure de transition, heureusement les derniers évènements nous interpellent suffisamment pour donner hâte de lire la suite!

Note:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Mer 21 Aoû 2013 - 12:44



Critique T.4: On retrouve donc Seth et Teruto, confrontés à un terrible drame... C'est l'occasion d'un flashback sur leur enfance, expliquant au passage le titre de la série. De retour dans le présent, l'un d'eux va faire face à un terrible choix... est-il possible de ressusciter les morts, et quel en serait le prix?

Alors que l'on a un émouvant focus sur les sentiments blessés de Noera, on découvre par ailleurs plus avant le ballet qui anime tant le cœur de Art.

L'ensemble du tome est donc bien rythmé, avec de nombreux évènements qui font grandement avancer les choses. La dernière scène avec Benjamin nous fait passer par toutes sortes de sentiments et l'on ne peut s'empêcher de désirer qu'enfin certains sentiments soient réciproques...

La courte apparition d'un mystérieux jeune homme, héritier d'un puissant conglomérat, pimente le récit, offrant une nouvelle perspective au destin des jumeaux. Enfin les allusions au drame de Tchernobyl à venir titillent notre curiosité sur les intentions de Reiko Shimizu avec la mystérieuse prophétie de son intrigue.

Mélangeant étonnamment mais brillamment les genres, Moon Child surprend de la même manière que Princesse Kaguya en alliant le fantastique à la romance, avec cette patte scénaristique tourmentée et cruelle dont elle a le secret.
Moon Child ne possède cependant pas cette touche de thriller et de suspense que l'on aurait pu attendre, le titre enchaînant les actions et les révélations de sorte que l'on n'a pas vraiment le temps d’échafauder des hypothèses. Au final, l'intrigue se concentre sur les sentiments des personnages et les drames qui se jouent silencieusement, et devrait ravir les amateurs d'histoires d'amours compliquées!

Ce quatrième volume est un vrai plaisir à lire, et nous convainc sans peine des qualités narratives de la série, toujours portée par les dessins pleins d'émotion de Reiko Shimizu!

Note:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Ven 23 Aoû 2013 - 10:11



Critique T.5: La première partie de ce tome se concentre sur le mystérieux Gil Owen, de plus en plus possédé par l'esprit d'un autre...
On a hâte d'en savoir plus sur les termes du contrat passé avec la sorcière...!

De leur côté, les sentiments de Seth, Art, Jimmy et Shonach évoluent, et l'on suit avec émotion les derniers rebondissements amoureux, maintenant qu'on sait la portée que le choix du peuple de la mer aura sur l'humanité.

Le scénario est en pleine ébullition, et il n'y a pas de temps mort dans ce tome, par ailleurs très émouvant. En effet, Reiko Shimizu parvient à mêler les sentiments tourmentés de ses personnages à la portée fantastique des contes de la Petite Sirène et du Vilain Petit Canard. L'histoire est donc à la fois poétique et cruelle, comme bien souvent dans les contes...

Et encore une fois, les dessins magnifiques de la mangaka donnent tout leur sel dans de sublimes planches, dramatiques ou fantastiques.

L'ensemble de l'histoire, portée par de magnifiques dessins, transmet de nombreuses émotions, entre les romances contrariées et les sentiments qui ne sont pas encore réciproques, les secrets et les mystères qui entourent le peuple de la mer, et les plans inquiétants et encore nébuleux de celui qui possède l'esprit de Gil... On avance donc avec une intrigue de plus en plus passionnante et enlevée, et toujours aussi agréable à lire!

Note:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Ven 23 Aoû 2013 - 10:38



Critique T.6: C'est sur un peu d'humour que débute ce tome, et un peu d’émotion aussi, la nature de Jimmy s'étant quelque peu éclaircie pour son colocataire!

Les plans de Gil commencent à dévoiler leurs réelles intentions concernant le futur de la Terre, alors que des catastrophes commencent à se produire de par le monde... Shonach de son côté va être surpris par de nouvelles révélations amoureuses... Art, enfin, va voir ses projets de ballet mystérieusement bouleversés!

Il se passe encore une fois beaucoup de choses dans ce tome, et même si l'intrigue globale avance peu, on sent l'amorce de nombreux changements à venir qui vont forcer nos héros à faire des choix. Les dernières pages sur le changement de Jimmy vont également dans ce sens, on a donc hâte de découvrir ce qu'il va advenir du jeune garçon...!

Les dessins très fins et expressifs de Reiko Shimizu rendent vraiment bien lors des scènes de ballet avec Art, et en général lors des scènes où les sentiments sont au centre de l'action.

Ce sixième volume, à mi-chemin de la série, prouve que Moon Child est un titre toujours aussi qualitatif et plein de ressources, et si le lecteur croit avoir deviné quels couples vont se former, et quel sera le destin de nos héros, on peut faire confiance à Reiko Shimizu pour encore nous surprendre par la suite!

Note:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Sam 26 Oct 2013 - 10:09



Critique T.7: Benjamin ose enfin se dévoiler à Art, mais celui-ci réagit comme l'on s'y attendait... C'est l'occasion de découvrir si des sentiments peuvent naître avec Shonach!
Ailleurs, le mystérieux Gil Owen dévoile ses plans concernant Seth...

Ce septième volume de Moon Child est clairement plus axé sur les sentiments de nos personnages, et les triangles amoureux qui se jouent au-delà des dilemmes liés à la prophétie... Quel sera le choix final de nos héros? Les décisions du peuple de la mer influeront-elles réellement le destin de la Terre?
En liant à la prophétie de son histoire le drame historique bien réel de Tchernobyl, Reiko Shimizu joue avec les hypothèses que se feront les lecteurs à ce sujet!

Les dessins, fins et expressifs, sont toujours aussi agréables à parcourir, surtout dans le registre des sentiments tourmentés où la mangaka excelle, dépeignant avec talent les souffrances silencieuses de chacun des protagonistes. Les décors sont toujours aussi soignés, qu'il s'agisse du New York des années 80 ou des apparitions oniriques issues de l'esprit de Benjamin...

A ce sujet, et à l'instar des autres séries de l'auteur (Princesse Kaguya, The Top Secret), on regrette le choix des illustrations de couverture, où les personnages prennent des poses (comme avec ce chien sur ce septième tome) qui n'ont absolument rien à voir avec le contenu de l’œuvre. Sachant le talent de Reiko Shimizu pour dessiner des scènes dynamiques et émouvantes, on préfèrerait largement retrouver ce genre de compositions en couverture. Ne vous fiez donc pas à l'emballage, l'intérieur du manga est tout autre!

En conclusion, avec ce tome tourné vers les sentiments, les amateurs de shôjôs fantastiques trouveront leur bonheur, avec une lecture aussi prenante qu'émouvante! Les dernières pages s'ouvrant sur une terrible prémonition concernant Art, on a hâte de découvrir la suite!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Sam 26 Oct 2013 - 10:35



Critique T.8: L'accident tant redouté se produit, avec une admirable mise en scène pleine de suspense de la part de Reiko Shimizu, particulièrement lors de cette superbe double-page de New York sous la neige!

Après avoir éclairci les sentiments de chacun, ce huitième volume nous montre ce dont est capable le dangereux Gil Owen, alors qu'un flashback sur Teruto explique en partie les motifs de la haine qui l'anime...

L'ensemble du tome est très prenant à lire, et même si l'on est loin de l'ambiance thriller pleine de mystères d'un Princesse Kaguya, Reiko Shimizu parvient ici aussi à rendre plutôt bien la menace qui pèse sur nos héros.

La narration garde un bon rythme, même si l'équilibre entre les tomes paraît parfois un peu inégal. On a en effet l'impression que les évènements se déroulent tels qu'on se les imaginait, le lecteur gardant un temps d'avance sur ce que savent les personnages, on espère donc des dénouements un peu plus surprenants à l'avenir.

Malgré tout, le personnage de Gil, de par ses motivations et ses pouvoirs, amène suffisamment de force pour redonner un nouveau souffle à l'histoire et aux triangles amoureux qui secouent les sentiments de Art, Shonach, Seth et Jimmy!

Les illustrations pleine page de Reiko Shimizu sont toujours aussi jolies à regarder. Par ailleurs, les moments plus horrifiques du tome sont porteurs de la même force évocatrice dans le dessin, qui transporte vraiment le lecteur à la lecture, pour peu qu'on adhère au style de la mangaka bien sûr!

Avec ce huitième tome toujours de qualité, Moon Child continue de dérouler son intrigue amoureuse impossible, sur fond de fantastique avec la légende du peuple de la mer, et la prophétie liant leur destin à celui de la Terre.
Si la narration est pleine de force et expressive, on espère un rythme un peu mieux dosé sur la fin de la série, entre la romance dramatique et le timide aspect thriller qui se dévoile de plus en plus dans ce tome.
En attendant donc de nouveaux rebondissements et des avancées conséquentes dans les sentiments des personnages, afin que le récit ne s'étire pas artificiellement!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Sam 9 Nov 2013 - 11:40



Critique T.9: Le côté thriller est mis entre parenthèses, le temps de ce tome (même si les pouvoirs de Benjamin sont toujours aussi effrayants!).
Et alors que les vérités éclatent aux yeux de chacun, les romances se précisent...

On retrouve là un neuvième volume très touchant, décrivant avec justesse et délicatesse les sentiments qui tourmentent les cœurs de chacun des protagonistes. Les émotions merveilleusement retranscrites transpirent à chaque planche, et on tourne les pages de ce shôjô fantastique avec toujours autant de plaisir.

Au niveau des graphismes, Reiko Shimizu excelle toujours à dessiner de beaux éphèbes, et parvient à transmettre l'angélique beauté de Benjamin à chacune de ses apparitions. Les décors, peu nombreux mais réalistes, évoquent bien le New York des années 80, et on a hâte d'avoir en mains le prochain tome qui devrait se dérouler en Russie!

Si le rythme du récit manquait de constance jusqu'ici (par rapport au dosage entre les aspects fantastiques et horrifiques), le drame amoureux qui se joue entre les personnages est, lui, toujours d'une qualité indéniable, et transporte vraiment le lecteur.

Après des révélations amenées tout en douceur, bousculant petit à petit les croyances de Art, un nouvel arc s'amorce dans l'intrigue. Vivement le prochain volume!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Mar 26 Nov 2013 - 21:45



Critique T.10: On approche à grands pas de la fin de la série, et ce dixième tome, émouvant de bout en bout, nous plonge encore plus loin dans les tourments qui agitent les cœurs de nos héros.

Ainsi les choses se précisent entre Shonach et Seth, les sentiments de Art s'éclaircissent, on a de plus en plus de peine pour Benjamin tandis que les plans de Gil prennent une forme de plus en plus inquiétante et que les catastrophes à l'échelle planétaire s'enchaînent...

Reiko Shimizu tient plus que jamais les rênes de son scénario, avec une intrigue admirablement ficelée, enfin définitivement bien dosée entre romance et drame fantastique. Les sentiments, au centre de l'histoire, transpercent véritablement le support, rendant palpables la détresse déterminée de Benjamin, les doutes terriblement humains qui envahissent le cœur de Art, l'avidité et le besoin de contrôle de Gil, prêt à tout pour son objectif et celui auquel il tient plus que tout.

Au niveau des dessins, la constante qualité du titre (pour peu qu'on adhère au style de la mangaka) parvient encore à se sublimer avec quelques moments de grâce, comme lors de la scène dansée de Carmen.

Un excellent tome qui nous transporte à la lecture!






Critique T.11: Alors que les évènements se précipitent, la série gagne en suspense.

Ainsi, la visite de la centrale de Tchernobyl est vraiment intense à tous points de vue, particulièrement pour le lecteur qui comprend tout se qui se joue derrière...
Les sentiments s'aiguisent à cause de l'importance et de l'imminence des enjeux, on découvre ainsi dans ce volume Benjamin plus clairvoyante et décidée que jamais, Art plus catégorique qu'on l'aurait imaginé, et Gil devenant de plus en plus retors pour arriver à ses fins.

Happé par le suspense, on tourne les pages avec anxiété alors que les vérités éclatent enfin et que de grands tournants secouent l'histoire. Encore une fois on apprécie toute la justesse de la galerie de personnages plantée par la mangaka: terriblement humains et attachants, que ce soit à travers leurs actes les plus odieux ou leurs élans d'amour les plus émouvants.
On apprécie tout particulièrement quand Reiko Shimizu se penche sur le destin de quelques personnages secondaires, comme Holly ou Rita, tandis que de nouveaux mystères font leur apparition en la personne de Artem Zaikov, nouveau danseur de la troupe...

Les dessins toujours aussi léchés soulignent avec efficacité les moments de tension comme d'émotion, avec toujours de superbes planches cinématographiques, comme lors de la scène du balcon avec Seth.

Magistralement mené, ce onzième tome de Moon Child ancre avec talent ses romances dramatiques dans un contexte fantastique plein de poésie, on en redemande et on a hâte de connaître le dénouement de l'histoire!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Mer 27 Nov 2013 - 21:59



Critique T.12: L'avant-dernier volume de Moon Child grimpe fortement en intensité alors que les évènements se précipitent avec un suspense qui va crescendo tout au long du tome...

Tous ont pris leur décision, qu'il s'agisse de Gil, de Shonach ou de Seth, tandis que le destin cruel annoncé par la prophétie rattrape Art et Benjamin, qui font chacun face aux conséquences de leurs sentiments.

La mangaka continue de jouer sur le côté fantastique et magique de son intrigue, avec le mythe entourant la procréation et l'existence même du peuple de la mer, en mêlant cette épopée onirique à l'histoire bien réelle de l'humanité, reprenant des faits historiques.
Reiko Shimizu crée ainsi un véritable suspense autour de l'expérience menée sur l'un des réacteurs de la centrale de Tchernobyl, avec les conséquences que l'on sait. En sera-t-il de même à la fin de Moon Child? Les décisions du peuple de la mer ont-elles une telle influence sur le destin de l'humanité? Que va devenir l'amour de Benjamin?

Il faudra patienter jusqu'au dernier tome pour découvrir la fin concoctée par l'auteur sur une intrigue définitivement très ambitieuse. Les dilemmes et les tourments amoureux atteignent leur apogée dans ce tome, on attend avec encore plus d'impatience la résolution de ces drames!

Tout reste encore possible, d'autant plus que la mangaka a prouvé jusqu'ici qu'elle était capable de beaucoup de cruauté envers ses personnages, difficile donc d'imaginer une fin idyllique pour chacun des protagonistes, surtout que certains n'ont pas encore dévoilé toutes leurs cartes (Rita, Artem...).

A travers ses dessins envoûtants et sa narration fine et touchante, Reiko Shimizu parvient admirablement à faire passer l'émotion de son histoire et à rendre attachants ses personnages, si bien que le lecteur attend avidement de connaître le dénouement de ce drame fantastique... Réponse dans le treizième et dernier tome!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   Dim 1 Déc 2013 - 12:20



Critique T.13: Le dernier tome de Moon Child nous tient en haleine de bout en bout, et on tourne les pages avec une anxiété croissante alors que Reiko Shimizu nous dévoile petit à petit le destin de chacun de ses personnages.

Certains n'échappent pas à la folie, tandis qu'un vent cruel balaie le sort de plusieurs protagonistes. L'intrigue se dénoue comme un véritable thriller où le lecteur assiste, horrifié, aux quiproquos mortels, aux vengeances implacables, tandis qu'un faible espoir naît de l'ambiance fantastique et mystérieuse entourant le pouvoir du peuple de la mer, et du miracle attendu...

Au final, on ressort complètement bouleversé par toutes ces révélations et très ému de ce que deviennent les personnages auxquels on s'était attachés. Si on aurait aimé en découvrir un peu plus sur le rôle de Artem Zaikov, sur le passé de Seira, ou encore sur le marché passé par Teruto avec la sorcière, ces relatifs manques sont vite effacés par la perfection de la narration concernant les personnages principaux, leur destin paraissant parfois évident et inéluctable, parfois surprenant.

Une conclusion juste et touchante, "double" dans le sens où elle laisse un doute en suspens, mais surtout finalement très satisfaisante, ce qui n'était pas gagné vu la complexité de l'histoire et le double-jeu sur l'histoire imaginaire du peuple de la mer et les faits historiques ayant marqué l'humanité.

Le dessin révèle toute sa splendeur, atteignant son apogée avec cet ultime volume, que ce soit sur le découpage des cases ou la mise en scène de l'action, le design des personnages, vraiment sublimé, ou les décors magnifiques.

Au final, Moon Child s'avère une excellente série, l'une des plus longues de l'auteur après Princesse Kaguya (27 tomes) et The Top Secret (12 tomes + la préquelle: 1 tome, en cours), et même si cette série n'est disponible qu'en anglais (et encore, en cherchant bien les tomes!), je la recommande vivement aux fans de Reiko Shimizu car elle y déploie vraiment tout son talent. Un drame fantastique vraiment très touchant!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moon Child (Tsuki no Ko)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moon Child (Tsuki no Ko)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Moon-Tsuki
» [Anniversaire] Personnages de Type-Moon ! =D
» FRAZETTA'S MOON MAID
» moon disc
» [ARCHIVE][TASKBAR]Brian's pour Rom Moon(6.1 seulement)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Shôjô/Yaoi-
Sauter vers: