Un forum avec des dossiers et des news en exclusivité sur Clamp et sur vos mangas & animés préférés!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Un nouvel anime?
Mar 12 Déc 2017 - 11:21 par DD69

» [Sorties manga]
Lun 31 Juil 2017 - 16:52 par Shoichi

» La dernière chose insolite que vous avez vue O.o
Dim 30 Juil 2017 - 8:59 par Shoichi

» qu'écoutez - vous là maintenant tout de suite ?
Dim 30 Juil 2017 - 8:57 par Shoichi

» Ce que vous avez fait hier
Dim 30 Juil 2017 - 8:54 par Shoichi

» Je viens de voir un film, il était...
Dim 30 Juil 2017 - 8:52 par Shoichi

» Bleach
Dim 30 Juil 2017 - 8:50 par Shoichi

» Votre liste de manga en cours
Sam 22 Juil 2017 - 9:07 par Shoichi

» Kasane - La voleuse de visage - Daruma Matsuura
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

» Ce que vous allez faire demain ...
Sam 22 Juil 2017 - 9:02 par Shoichi

MangaClamp sur Twitter
MangaClamp sur Facebook








Les posteurs les plus actifs de la semaine
Disclaimer

Toutes les images que vous trouverez sur ce forum sont ©CLAMP Shigatsu Tsuitachi CO.LTD. et sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Tous droits réservés pour les éditions japonaises et françaises respectives. Merci de soutenir les auteurs en achetant leurs œuvres quand elles sont licenciées dans votre pays.

Partagez | 
 

 Le cœur de Thomas

Aller en bas 
AuteurMessage
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Le cœur de Thomas   Mer 31 Juil 2013 - 18:05

Le coeur de Thomas
de Moto Hagio



Résumé / Synopsis :

Lorsque le corps du jeune Thomas Werner est retrouvé mort un matin d’hiver, la seule chose qu’il laisse derrière lui est une lettre adressée à son camarade Juli, et dans laquelle il lui confesse son amour. Bouleversé par cette révélation, le studieux Juli sombre dans des abîmes de confusion, et c’est à son ami Oscar qu’incombe le devoir de veiller sur lui, malgré les sentiments coupables qu’il éprouve lui aussi pour son triste patient.
Cet équilibre fragile va être violemment secoué lorsqu’arrive à l’école un nouvel élève, Éric, dont la ressemblance à Thomas est troublante...
(Sources : Manga-news et Manga-sanctuary)

Avis personnel :

La seule chose que je regrette peut-être sur ce titre, c'est qu'il soit passé autant inaperçu lors de sa sortie chez nous alors même que son auteur est l'une des pionnières du shojo au Japon au début des années 1970. C'est un véritable monument à elle-seule, et surtout celle qui a permis l'apparition du shonen-aï et par la suite le boy's love.

Elle a véritablement révolutionné le genre du shojo avec notamment deux autres personnes, en la personne de celle qui a fait La Rose de Versailles et celle qui a fait Georgie. A elles trois, elles ont su créer un nouveau genre de mangas au Japon afin de répondre à un public féminin de plus en plus important.
Alors mon seul regret pour cette édition française, est que ce titre soit passé aussi inaperçu. Je me suis rendue compte qu'il n'était sorti qu'en réalisant mon mémoire, et parce que je ne l'ai jamais vu en librairie, du moins celles que je fréquente.

Car ce titre mérite amplement d'être mis en avant, et je ne dis pas ça juste parce qu'il m'a plu, non pas seulement, ce titre est véritablement transcendant. J'ai été extrêmement émue à sa lecture, de nombreuses fois j'en avais les larmes aux yeux. J'ai été touchée comme je ne l'aurais pas cru. Pour un manga des 70's, il n'a en rien perdu sa superbe, bien au contraire je dirai même.

Cette vie quotidienne vécu par de jeunes adolescents, dans un internet de campagne, au fin fond de l'Allemagne, est particulièrement bouleversant, surtout les protagonistes principaux qui tentent de se démener comme ils le peuvent, à leur manière, contre la vie et ses difficultés et sa cruauté à bien des égards.
Des élèves perdus, en pleine confusion qui se battent à la recherche d'une lumière parfois trop ténue et lointaine.

Les sujets abordés sont mêmes parfois violents à bien des égards : la question de l'infidélité, de l'adultère, la perte de confiance en soi, la perte d'un être cher, se retrouver sans famille, le vide permanent en cas de souffrance intérieure, la recherche d'un espoir à jamais disparu, la recherche de réponses parfois incompréhensibles pour surmonter les obstacles, la recherche d'une façon de vivre adéquate tout simplement...
Bref, les sentiments se révèlent, s'entrechoquent, se déchirent, reviennent dans un imbroglio étonnant et parfois cruel, mais tout le temps juste, à chaque fois juste même. Ils font sans arrêt mouche afin de faire transparaître qu'en acceptant de faire confiance aux autres, et à se faire des amis, on devient plus forts et on est plus à même d'affronter la vie et de faire des choix, les bons choix.

Moto Hagio signe ici un magnifique ode à la vie.
Certes son dessin est très caractéristiques des années 1970, mais cela n'est que pour mieux rendre justice à une telle oeuvre. Elle sait toucher par certains coups de crayon particulièrement efficace le lecteur, les sentiments transparaissent parfaitement dans la manière d'être des personnages et leurs regards, les décors sont simplifiés mais suffisamment présents pour camper une atmosphère si particulière.
L'utilisation de trames afin de donner des effets de suspense, tragiques et dramatiques est monnaie courante tout au long du livre, séparé au final en trois chapitres, ajoutant avec plaisir à la tension ambiance et ces sentiments, ces cœurs qui se percutent.

Les trois chapitres permettent de cerner parfaitement les différentes clés de l'intrigue : la première partie met en place le contexte de la mort de Thomas, la confusion de Juli et l'impuissance d'Oscar avant de voir arriver la tornade Eric qui semble devoir tout emporter dans son sillage de par son insolence et sa rébellion personnelle, la deuxième partie met quant à elle plutôt en avant la prise de conscience d'Eric vis à vis de Juli, la recherche désespérée d'Oscar et des actions qui vont permettre de faire éclater quelques secrets dont certaines jalousies, à l'instar d'Ante, un personnage secondaire, et enfin la troisième partie est là pour mettre une fin à cette histoire bouleversante avec la révélation de Juli, l'acceptation d'Eric et la réussite pour Oscar.

En somme, ces trois chapitres sont là pour éclairer le lecteur tout au long de l'intrigue, pour révéler les tenants et aboutissants de manière saisissante.

Il y a peut-être encore une chose que je reprocherai, outre le fait que ce titre aurait dû être mis en avant, c'est l'édition qui est parfois un peu bâclée, pas mal de phrases subissent des fautes, ou des problèmes d'inversion. Rien de bien méchant cela dit, mais certaines auraient pu être évitées de manière aisée.
Enfin, le format, ce n'est ni un format luxe, ni un grand format, il se situe entre les deux et ne possède, à part une jaquette cartonnée avec rabat, rien d'exceptionnel. Pour un titre attendu depuis si longtemps, et d'une auteur aussi exceptionnelle pour le milieu du manga, c'est un peu dommage. Mais cela ne dérange en rien la lecture.

En somme, je conseille fortement cet intégrale de cette histoire. Si vous souhaitez être transporté dans un univers bouleversant, onirique, cruel mais également saisissant, n'attendez plus et jetez-vous sur ce titre. Ne restez pas bloquer sur son dessin et son résumé, il vaut la peine d'être découvert et apprécié à sa juste valeur Wink


Dernière édition par Gensen le Jeu 22 Aoû 2013 - 23:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Mer 31 Juil 2013 - 20:13

A la sortie du titre, j'avais lu la preview qui m'avait intriguée, mais pas touchée au point de l'acheter. Wink
http://preview.kaze-manga.fr/flash/omv/index.php?x=thomas/thomas1

Le trailer:


A vrai dire, j'attends surtout l'anthologie de Moto Hagio a paraître chez Glénat le 6 novembre 2013, mélangeant nouvelles de SF (avec le fameux "They were 11!") et nouvelles plus shôjô. 25€ les deux tomes, autant dire que je le guette avec impatience ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Mer 31 Juil 2013 - 20:16

je n'avais pas lu la preview ^^ mais je savais que je l'achèterai quoi qu'il arrive, surtout un tel titre, mais je ne pensais pas être touchée à ce point-là, le côté shonen-aï est vraiment très soft et sommaire, voire même limite secondaire au vu des événements qui se passent dans le livre et de la manière dont l'histoire se déroule ^^

par contre, je ne vois pas ton trailer Yûko :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Mer 31 Juil 2013 - 21:39

Je vois pas le trailer non plus Sad

Pour ce titre, il m'inspire pas, j'ai vraiment du mal avec le Yaoi, par contre je passerais pas à coté de l'anthologie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Jeu 1 Aoû 2013 - 15:26

en fait, ce titre est connu pour avoir "lancé" le shonen-ai, mais comme il l'est mentionné dans l'avis, ça passe au second plan véritablement, ça se concentre essentiellement sur le quotidien, et au final, les seules petites distinction "yaoi" (à savoir de simples baisers) ne sont pas perçues comme des marques liées au boy's love, du moins c'est l'impression que ça donne

c'est bel et bien un shojo donc ^^ (avec une connotation "yaoi" très minime)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko
Administratrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39102
Age : 32
Début de la quête : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Ven 2 Aoû 2013 - 20:49

mais la romance est bien entre deux garçons, non? scratch

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuki
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5323
Age : 20
Emploi : Semperdeus
Dimension habitée : Île de France
Début de la quête : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Ven 2 Aoû 2013 - 21:51

Moi il m'a tout de suite tenté dès sa sortie !
Mais je n'ai pas pu me le procurer et puis il est cher... Même si il est vrai qu'il est gros.
Et lorsque je lis ta critique, Gensen, c'est bien ce que je pensais, on est face à un manga touchant !
Ça me donne encore plus envie x)
Je vais me hâter de me le procurer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Sam 3 Aoû 2013 - 14:54

ben on peut dire qu'au final c'est même entre 3 garçons si on regarde bien, mais la frontière entre amitié et amour est très mince, d'où le fait que ce n'est pas véritablement une histoire d'amour en tant que tel ^^

tout est beaucoup sous-entendu surtout ^^ et la frontière entre amitié fraternelle, amitié virile, et amitié à tendance plutôt sentimental donc amour est ténue ^^ il n'y en a qu'un vraiment qui assume ce genre de sentiments amoureux on peut dire Smile

donc pour moi ce n'est vraiment que du shonen-ai, mais du très léger ^^ on est très très très loin du boy's love classique Smile et donc à mes yeux, ça reste beaucoup plus shojo que shonen-ai Smile

(et je sais pas comment faire un rime avec aï pour finir XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Jeu 8 Aoû 2013 - 12:35

nouveau coup de cœur manga ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoichi
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23347
Age : 31
Emploi : Employé libre service en rayon F&L
Loisirs : Manga, Magic, Musique, Cinema
Début de la quête : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Sam 17 Aoû 2013 - 11:31

Article assez interessant, je vous laisse lire Smile

http://www.actuabd.com/Rattrapage-estival-Le-Coeur-de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=104553
Gensen
Modératrice
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15172
Age : 28
Emploi : Assistante de chef de projet numérique
Loisirs : touuuuuuuuuut xD
Dimension habitée : Région parisienne
Début de la quête : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Sam 17 Aoû 2013 - 13:24

je suis entièrement d'accord avec ce que raconte cet article ^^
c'est exactement ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 21
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Mar 3 Fév 2015 - 19:40

J'ai découvert ce titre à ma médiathèque, comme beaucoup de classique à lire absolument mais qui sont trop cher pour mon pauvre budget ^^.

C'était donc une occasion rêvée de découvrir un des titres fondateurs du shojo, moi qui ne m'intéresse pas beaucoup à ce style de manga, autant commencer par des classiques.

Donc déjà, si vous vous intéressez un temps soit peu au manga, arrêtez vous tout de suite et aller lire ce titre ^^ yaoi ou pas !
Car pour un livre réalisé en 1974, on ne peux qu'être bluffé de l'aspect novateur de l’œuvre !

Certes le dessin à vieilli, et fait beaucoup penser à celui de Leiji Matsumoto d'ailleurs, et est parfois assez mauvais, notamment dans le découpage de certaines scènes "d'action" et au niveau du chara-design, il est en effet assez difficile de reconnaitre un personnage immédiatement en fonction des cases et leur aspect androgyne (et le mot est faible xD, j'ai mis du temps à comprendre que c'était une école de garçons, et qu'il n'y avait que des garçons x) )peut en déranger certains.
Cependant, l'ambiance graphique du titre est maitrisé, et envoutante ! Le découpage parfois peu lisible est volontairement décousue, et donne au livre un cachet tout particulier, qui ne sera pas sans rappeler un certain Trefle ^^. Tout comme le design des personnages, qui s'efface assez rapidement devant des planches d'une surprenante intensité !

Mais c'est au niveau de son scénario que le cœur de Thomas se démarque encore d'avantage, non seulement l'intrigue est complexe et sombre, mais elle est extrêmement bien écrite, et parvient à conserver une aura de mystère jusqu'au dernières pages tout en nous en révélant un peu plus régulièrement, si bien que la révélation finale a beau arrivée à la fin, elle arrive quand il faut et de façon logique et claire pour tous (les personnages et le lecteur) Very Happy !
Je reprocherais tout de même à la série de ne pas avoir de réelle introduction rendant le début de la lecture relativement dur, et certains passages assez confus (qui nécessiterons peut être quelques relectures), ce qui n'est pas aidé par le découpage fumeux et la traduction pas toujours au top ^^.

De plus, les personnages sont très atypiques ... Et plutôt complexes ... Bien que cela soit des archétypes (tsundere, kundere et tout plein de dere ... Mais en gender bender xD), ce qui les rend aussi fascinant que difficile à comprendre ... Ce qui n'arrange pas la compréhension du récit mais qui ajoute à ce côté irréel du titre Very Happy !

Et puis je chipote, car bien sur ces personnages sont très intéressants ! Difficiles à cerner certes, mais cohérents et développés. Et qui suivrons une évolution cohérente et conséquente tout au long du récit.

Quant au Yaoi ... Rappelons tout de même qu'en 1974, je ne pense pas que l'on pouvait se permettre les mêmes choses qu'aujourd'hui. Le fan-service est bien sur omniprésent : des bishonen aux noms à consonance germanique dans un internat pour garçon ... Avec du yaoi ... Comment voulez vous y voir autre chose xD. Mais jamais envahissant, c'est à dire qu'il sait se faire oublier au profit d'une scène sérieuse, et sais aussi comment se mélanger habillement avec une scène sérieuse ... Enfin c'est plutôt Moto HAGIO qui réussi ce savant mélange ^^.
Reste que ses talents de narratrice sont certains, et l'aspect yaoi, en plus de se limiter à une dizaine de baisés sur 450 pages, et quelques étreintes, n'est absolument pas au centre de l'intrigue (cela n'aurais pas grand intérêt ^^). Qui préfère se focaliser sur les drames personnels et sentimentaux vécus par les protagonistes.

Je vais m'arrêter là, le coeur de Thomas est un titre qui m'a beaucoup surpris, dans le bon sens du terme, alors qu'a priori je n'aime absolument pas le yaoi, (et je n'aime d'ailleurs toujours pas, car ce titre n'en est pas vraiment un) et pas spécialement les shojos. Le dessin est certes vieillot, mais il est efficace, le découpage est décousu, ce qui pose parfois des problèmes de clarté mais qui dans l'ensemble donne un ambiance unique au livre, les personnages sont des archétypes à la base mais sont développés de façon complexe et intéressante !

Au final, cette œuvre est un très bon exemple d’œuvre très formelle dans son schéma narratif et ses personnages de base, mais qui exploite son postulat de départ à son maximum, et tire le meilleur de ses personnage ... Le tout en 1974 !
Attendez vous donc à une histoire classique, incroyablement bien écrite et narrée !

Je lui met donc la note de
4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherryn
Otaku suprême de Clamp
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13152
Age : 30
Emploi : Régner sur MangaClamp
Loisirs : Punir les mécréants de MangaClamp
Dimension habitée : A MangaClamp
Début de la quête : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Mer 4 Fév 2015 - 20:57

Personnellement je suis une très grande amatrice de shôjo vintage (La Rose de Versailles, L'épée de Paros, ou encore Hikaru no Densetsu, font partie des manga cultes qui m'ont beaucoup ébranlée et dont je ne me séparerai jamais) mais contre toute attente, j'ai eu de la peine à accrocher au Coeur de Thomas alors qu'à l'inverse, tout le monde en dit du bien et il a été beaucoup plus médiatisé que d'autres... Je ne sais pas trop pourquoi. J'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de pathos et je ne sais pas, mais je n'ai pas vraiment réussi à rentrer dedans...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boyslove.e-monsite.com
DemiCercle
Modérateur
Otaku suprême de Clamp
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4489
Age : 21
Emploi : Etudiant en 2eme année d'art du spectacle
Loisirs : Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes et de leurs enfants !
Dimension habitée : Bretagne
Début de la quête : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   Mer 4 Fév 2015 - 23:57

Je pense que c'est parce que tu a du lire des dizaines de titres mieux que celui ci ...

Vu que l'histoire est assez classique, mais bien racontée, si tu a déjà lu d'autres histoires bien racontées mais plus ambitieuses ... Et bien l'effet doit être moins important ^^.
Et puis 1974, ça vieilli ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cœur de Thomas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cœur de Thomas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les illustrations de Thomas Nast
» Thomas Mann
» [Belles montres] Thomas Prescher.
» [Gordon, Thomas] Parents efficaces
» Site de Nene Thomas (dessins)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MangaClamp :: Mangas et Animés hors Clamp :: Shôjô/Yaoi-
Sauter vers: